Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 09:57

Dans le Monde entier, on vous prend pour des singes un peu évolués. Un Malien a été recruté voici une dizaine d’années par la NASA, on n’en parle plus du tout aujourd’hui. Comme on évite, chez nous, de dire que l’inventeur réel de la lampe à incandescence fut un Noir Américain ou que le vrai génie musical Français fut un Antillais né esclave (le Chevalier de Saint-Georges) et dont les œuvres furent, de ce fait, perdues après sa mort. Je vous dis tout cela car vous avez aujourd’hui la dure obligation de remonter l’image des Africains dans le Monde. Et, dans cet esprit, vous devez vous battre : vous devez d’abord éliminer de vos rangs les faux supporters, à commencer par tous ces intellos émigrés qui crachent sur leurs pays d’origine pour se faire une place au Soleil occidental. Voyez par exemple Calixte Beyala qui donne raison aux fermiers blancs du Zimbabwe (je suppose qu’elle doit toujours penser à « Rhodésie ») contre les fermiers noirs qui veulent récupérer leurs terres à eux volées il y a un peu plus d’un siècle seulement. Voyez aussi cet intello de mes deux qui publie un livre sensé lui attirer la sympathie des Blancs (Je suis Noir mais je n’aime pas le manioc).
Et vous devez ensuite magnifier votre passé et celui des Noirs illustres. Mugabe n’est pas le dictateur sanglant qu’on vous présente. Il s’est d’abord battu contre les Blancs qu’il a vaincus à plate couture. Il s’est ensuite battu contre Tony Blair qui a honteusement et sans aucune réaction des autres pays occidentaux, renié le traité de Lancaster House signé par les Conservateurs et accordant 10 ans de grâce aux fermiers blancs contre le financement du rachat de leurs terres, volées aux Noirs sans compensation aucune, par les dits Noirs. Puis il a dû se battre contre l’effroyable ingérence des Anglais dans les élections (libres) du Zimbabwe, les dits Anglais soutenant ouvertement et financièrement les Zoulous qui furent un peu massacrés par les troupes de Mugabé lors de la guerre d’Indépendance (les Zoulous soutenaient militairement Ian Smith et les Anglais). Ce, sachant que les Anglo-Saxons ne souffrent, eux, aucune ingérence dans leurs élections. C’est même, pour eux, un motif d’inéligibilité ! Autre exemple, le Congo Kinshasa : Mobutu est mis en place par les Américains après l’assassinat, par eux perpétré sur commande de la Belgique, de Patrice Lumumba. Au bout de 40 ans, il refuse l’entrée des Américains dans son pays pour aller chercher le pétrole angolais : c’est qu’alors, il n’est plus l’otage des Yankees mais ceux des Français. Les Amerloques arment donc les Ougando-Tutsi qui peuvent ainsi, grâce aussi aux satellites américains, vaincre les Hutus (majoritaires de très loin) au Rwanda et forcer Mobutu à quitter son pays. Lorsque la famille Kabila se rend compte que les Sahéliens sont en passe d’envahir le pays phare des Bantous, ils font machine arrière et s’opposent aux dits Sahélo-Américains avec l’aide des Français. Les Amerloques font tuer papa Kabila, vite fait remplacé par son fiston Joseph et, dans la foulée, Chirac rencontre Clinton en douce dans une île du Pacifique pour mettre fin à la guerre. Banco, mais à condition que les pétroliers américains aient accès au Golfe de Guinée.
Et voilà, Messeurs, Dames, la réalité vraie de l’ignoble tuerie congolaise : les Yankees qui veulent tirer jusqu’à 25% de leur consommation de pétrole d’Afrique contre des Français qui ne veulent rien savoir (au sein d’une Europe à cet égard très pro américaine via les Anglais et les pourris de Polonais –tellement arrosés par les Ricains que c’en est risible !).

La guerre des Congo signe donc à la fois l’arrivée réelle des Américains en Afrique et la fin de l’Europe unie. Désormais et nonobstant les magouilles des dirigeants européens, les peuples européens sont divisés en deux, majoritairement anti-européen car non anglo-saxons. Mais nos dirigeant n’y pigent que couic, croyant très intelligent d’avoir contourné les peuples via les institutions : ils préparent de ce fait la Révolution mais sans en être conscient. Ce, car, en plus, ils sont tous élitistes et plus qu’anti peuples. Bref, leurs jours (y compris leur jours physiques, on ne contrôle pas une Révolution !) sont actuellement en jeu, mais ils sont tout contents d’eux-mêmes…


Texte - Christian d'Alayer
  

PS : 
www.dalayer.kazeo.com


Partager cet article

Published by Gri-Gri International - dans Con de blanc
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV