Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 10:12

Sarko-et-son-miroir-copie-1.jpg 

 

Il y a cinq ans, le journaliste franco-camerounais Théo Kouamouo, pour faire comprendre à l’opinion française la crise ivoirienne, implantait les événements survenus en Côte d’Ivoire dans un décor français. Un texte toujours d’actualité. Lisez plutôt:


« Par une nuit incertaine, Paris est attaquée par des centaines de terroristes lourdement armés qui détruisent tout sur leur passage. Ils tuent méthodiquement des dizaines de militaires dans leurs casernes. Ils assassinent dans sa voiture Jean-Jacques Goldman, le compositeur de génie, qui rentrait de studio un peu trop tard. Ils attaquent les domiciles des plus hauts gradés de l’armée, bombardent la résidence de Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense, et la ratent de justesse, font passer de vie à trépas Nicolas Sarkozy, ministre de l’intérieur en le criblant de dizaines de balles.
Chassés jusqu’à Lyon par l’armée française, ils affirment être des Français d’origine maghrébine qui se sont révoltés en raison des discriminations de toutes sortes dont ils sont l’objet de la part des Français de souche. Arrestations et brimades policières arbitraires, recrutement au faciès, déclarations scandaleuses des dirigeants sur le « bruits et l’odeur » des immigrés, blocage de toutes les possibilités de vote pour les étrangers même aux municipales, loi interdisant le
voile islamique à l’école… Face à tout cela, ils ont pris les armes !
La France, hébétée, fait appel à l’Union européenne et à l’ONU, tout gênés. L’Union européenne fait une pétition de principe mais demande à Paris de négocier avec les terroristes. La presse algérienne vilipende la France, Abdelaziz Bouteflika annonce que Jacques Chirac sera condamné par la Cour pénale internationale et envoie armes et mercenaires aux insurgés. Pendant que l’Union européenne et les Etats méditerranéens tentent de trouver une solution, la puissante Amérique décide de s’ingérer dans le dossier. Elle convoque  tous les partis politiques français mais aussi les insurgés à une consultation à Washington. Là-bas, au lieu d’admonester les  terroristes, elle demande à Jacques Chirac de les intégrer dans son gouvernement, de nommer un premier ministre « neutre » ais d’origine maghrébine qui aura la totalité de ses pouvoirs à lui – y compris les sacro-saints domaines réservés de la diplomatie et de la défense -, de nommer  les
chefs du mouvement insurrectionnel ministres de la Défense et de l’Intérieur, de donner trois-quarts de son gouvernement à l’opposition militaire et armée – y compris à des terroristes ne sachant ni lire ni écrire -, de désarmer l’armée française en même temps que les bandes
terroristes, de naturaliser des millions d’Algériens, notamment ceux qui, au moment des indépendances, avaient préféré devenir citoyens de leur pays plutôt que de la Métropole… L’Amérique se propose quant à elle de s’interposer entre le gouvernement de Jacques Chirac et les
terroristes, et d’empêcher ainsi toute reconquête de l’intégrité territoriale de la France, d’ici à ce Chirac « cède » aux demandes des insurgés…pour la paix ! Inimaginable en France ? Et pourquoi donc ? Pourquoi imposer à un pays africain qu’on disait le plus moderne et le plus évolué de nos anciennes possessions ce que nous n’aurions jamais fait, ce que nous avons d’une certaine façon refusé il y a plus de cinquante ans en plébiscitant la Résistance la résistance plutôt que
la collaboration face à l’Allemagne nazie et conquérante ? »


Dessin - Mil' Pat.   Texte - Gnim Atakpama & T.Kouamouo

Partager cet article

Published by Gnim Atakpama Théo Kouamouo Mil'Pat www.legrigriinternational.com - dans À l'époque - il nous avait semblé utile d'en parler
commenter cet article

commentaires

Fabiola 15/04/2011 08:04


Mlaheureusement, cette histoire ne démarre pas en 2003. Pour bien la comprendre il faut étudier la période Konan Bédié dès 1993 avec son concept d'ivoirité. Paradoxalement, la démarche d'Ivoirité
correspond assez bien avec la quête d'identité nationale et les débats sur la laïcité entrepris par N. Sarkozy


Gri-Gri TV