Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 10:10
ONUCI Mr CHOI Réprésentant spécial dr www.legrigriinternational.com 
Dans la vidéo ci-dessous, briefing presse quotidien en vidéo de l'ONU, le 18 janvier dernier, à partir de la 7ème minute, Choi révèle :
1) il y a eu des tricheries au Nord de la Côte d'Ivoire, dans 9 départements... mais elles ne remettent pas en question la "victoire de Ouattara" (comment peut-on proférer une sentence pareille ?).
2) 10% des documents électoraux au Nord n'ont pas été signés par les représentants de Laurent Gbagbo... mais comme ils ne représentent que "1%" sur l'ensemble, pareil, ça ne remet pas en question "la victoire de Ouattara"... (comment ce clown passe-t-il d'un pourcentage à l'autre, mystère...)
Outre que ces chiffres sont dénoncés par le camp présidentiel ivoirien (qui, rappelons-le, propose de recourir à un nouveau décompte... qui devrait ne faire peur à personne logiquement, mais dont le camp Ouattara ne veut pas entendre parler), ils attestent d'une certaine idée de la démocratie selon M.Choi... Pour cette marionnette, la triche n'est pas condamnée en vertu ou au nom d'un principe ou même d'une règle du jeu. La triche, pour M.Choi, ne devient condamnable qu'à partir d'un certain score, d'un certain point, d'un certain niveau que lui seul ou presque sait définir. Tant qu'on ne se fait pas gauler, c'est qu'on est honnête. Pire : si on se fait gauler mais pas condamner, alors c'est qu'on a n'a rien fait !!!

 
Briefing presse quotidien vidéo, ONU, 18 janvier 2011 

On comprend mieux pourquoi l'ancien président ghanéen Jerry Rawlings a dénoncé le rôle néfaste de ce pantin et le fait qu'il a intoxiqué des médias occidentaux suivistes, qui, derrière lui, ont "oublié" de parler des tricheries au Nord et ne se sont jamais émus d'avoir collecté un résultat de présidentielle donné hors délai, dans un hôtel de luxe servant de quartier général à un des candidats, par une Commission électorale tout sauf indépendante puisqu'à 80% ouattariste.
Autre essentielle révélation de ce document... juste avant la 11ème minute, puis, reprise vers la 17ème : il a subi des pressions de la part du camp... Ouattara ! Qui semblait tenir à ce que soient annoncés au plus tôt les pseudos résultats de la Commission électorale "indépendante"... Choi dit même qu'il était contre l'idée de rendre public ces chiffres depuis le quartier général de l'ONUCI... Sûrement ce qui décida les ambassadeurs américains et français à embarquer le président de la Cei Bakayoko au Golf Hôtel. En revanche, Choi ne répond rien lorsqu'on lui rappelle qu'il devait certifier le processus et pas le résultat...
À la 47ème minute, une journaliste se demande si elle a bien compris, au sujet des pressions du camp Ouattara. Choi se fait plus dur et réaffirme que le camp Ouattara tenait à faire annoncer les résultats depuis le QG de l'ONUCI. Ce à quoi lui ne tenait pas... Pourquoi d'ailleurs ? Puisqu'il a ensuite défendu ces mêmes chiffres, leur a apporté le poids de sa caution morale et de celle de l'organisation qui l'emploie, pourquoi ne voulait-il pas qu'ils fussent annoncés dans son QG de l'ONUCI ? Choi n'en était plus à une entorse ou à un manquement près.

Photo & vidéo - dr    Texte - J.O. 

Partager cet article

Published by J.O. dr www.legrigriinternational.com - dans Côte d'Ivoire - Élections 2010
commenter cet article

commentaires

vincent 01/02/2011 21:46


Je suis certain que Sarkozy,Choi,Obama,la soi-disant Communauté Internationale avec la complicité de l'International Socialiste et de la CEDEAO composé de dictateurs sanguinaires au services des
occidentaux vont corrompre le panel des chefs d'états africains pour contester la victoire de Laurent Gbagbo aux urnes.


Gonay vincent 01/02/2011 13:03


Comment pouvez vous écrire autant d'ineptie vous ne connaissez pas le sujet moi je reviens de Cote d'Ivoire ou je vivais depuis 5 ans et j'ai bien suivis les élections et j'ai entre autre comparé
les résultat du premier tour (Validé par le conseil constitutionnel)et ceux du deuxièm tour et pour y voir des anomalies il faut être un attardé mental comme vous on devrais vous enfermer car votre
désinformation est aussi dangereuse que les propos tenus sur la RTI
Au plaisir de ne plus vous lire V Gonay
Ps vous n'aimer pas l'Afrique et encore moins la Cote d'Ivoire sinon vous n'écririez pas de pareil article


guy kouassi 23/01/2011 08:02


mais dite moi pourquoi recompter même si les chose sont simple, il a eu des régions dont les résultats sont contestés et bien invitez le président de la CEI et celui du conseil constitutionnel pour
qu'ils s'entendent sur ces région à risque le décompte ne pose aucun problème


BROU KOUAME 21/01/2011 14:04


Je vous prie de bien vouloir rendre la vidéo téléchargeable
BK
Cote d'Ivoire


Gri-Gri TV