Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 09:00

Sassou-oeil-d-afrique-chomage-24-aout-2013.jpg 

Les internautes y vont de leurs commentaires souvent libertins. Il faut dire que le fait ne laisse pas indifférent. Dans son message sur l’état de la nation, le président Denis Sassou Nguesso manifeste un optimisme d’enfer sur la situation socio-économique du pays.

Au point que, parlant du chômage au Congo, il indique qu’il est tombé de 19,4%, en 2005, à 6,9%, en 2011, selon les résultats des enquêtes de consommation auprès des ménages (Ecom) réalisée durant les années citées, rapporte la semaine africaine.

Nombreux sont les Congolais qui n’ont pas cru leurs oreilles d’entendre le président de la République affirmer, dans un message solennel, préparé par les différents départements ministériels et autres services gouvernementaux, que le chômage est à 6,9%, aujourd’hui, dans notre pays.

Un chiffre qui ferait pâlir d’envie même les pays développés actuellement en crise, comme l’Espagne (26,9% du taux de chômage), la Grèce (26,8%) ou même l’Italie (12,2%) (chiffres de mai 2013). Qu’en est-il, en réalité? Il apparaît, clairement, que les rédacteurs du message ont fait faire une fausse route au chef de l’Etat. Car, même s’il y a des efforts appréciables et encourageants, le chômage est encore à un niveau fort préoccupant au Congo.

Il y a lieu de se demander pourquoi, pour parler d’un problème grave, le chômage, qui préoccupe les pouvoirs publics et constitue une grande source de tracasseries dans les familles, les rédacteurs du message présidentiel se sont-ils contentés d’une seule source: l’enquête sur la consommation. Pourquoi le Ministère du travail et de la sécurité sociale n’a-t-il pas été interrogé sur cet aspect du problème ?

Lire la suite ICI.

Partager cet article

Published by Oeil d'Afrique dr www.legrigriinternational.com - dans Congo Sassou
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV