Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 19:05

André Mba Obame 2009

COMMUNIQUÉ FINAL DU CONSEIL DES MINISTRES
Libreville, le jeudi 03 février 2011
Sous la présidence de Son Excellence André MBA OBAME, Président de la République s’est tenu un Conseil des Ministres du Gouvernement légitime du Gabon. Trois points étaient inscrits à l’ordre du jour. Communication du Président de la République. Communication du Premier Ministre. Politique générale

S.E. André Mba Obame, présidant le Conseil des Ministres
I - COMMUNICATION DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
Le président de la République a invité le Gouvernement légitime à poursuivre avec détermination les objectifs clairement indiqués lors de son investiture le 25 janvier 2011. À cet effet, le Président élu appelle les Gabonaises et les Gabonais à faire preuve d’imagination, d’audace et de courage dans le combat légitime qu’ils mènent  contre le pouvoir illégitime pour le respect de leurs droits politiques, économiques et sociaux. Aussi, le Président élu a tenu à préciser à l’endroit de l’opinion publique nationale et internationale qu’il n’avait mandaté personne pour entreprendre en son nom ou en celui du Gouvernement légitime, des initiatives contraires aux revendications légitimes du peuple gabonais.
II - COMMUNICATION DU PREMIER MINISTRE
Revenant sur les pseudo-mesures prises par le Gouvernement illégitime, le Premier Ministre a tenu à réaffirmer leur caractère illégal. Il exhorte par conséquent les Gabonaises et les Gabonais à ne leur accorder aucune importance et à poursuivre normalement leurs activités politiques, professionnelles et civiques. Préoccupé par l’utilisation abusive et illégale des forces de troisième catégorie dans les opérations de maintien de l’ordre, le Premier Ministre a tenu à préciser que les forces de défense et de sécurité, rempart de notre démocratie, ont pour mission première de protéger le peuple. Aussi met-il en garde contre les dérapages qui découleraient de l’usage abusif de la force et qui relèvent de la compétence des tribunaux internes ou, le cas échéant, de la Cour pénale internationale.
III -  POLITIQUE GÉNÉRALE
Le Conseil des Ministres a pris connaissance de l’organisation, à travers le pays, de plusieurs manifestations de soutien en faveur du Président élu et du Gouvernement légitime notamment à Libreville, Franceville, Lambaréné et Bitam. Le Conseil condamne la multiplication d’arrestations arbitraires ainsi que l’impressionnant déploiement des forces de défense et de sécurité en cours sur l’ensemble du territoire national dans le but d’intimider les populations et d’empêcher toute manifestation de soutien au Gouvernement légitime. Une telle répression des citoyens réclamant pacifiquement le respect de leurs droits légitimes est de nature à susciter en retour des réactions aux conséquences imprévisibles. Au titre de compte rendu de mission, Le Conseil a pris connaissance du rapport présenté par le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération sur la mission qu’il vient d’effectuer à Addis-Abeba, en Éthiopie, dans le cadre du dernier sommet de l’Union Africaine qui s’est tenu du 24 au 31 janvier 2011.Le Conseil se félicite de ce que le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération ait pu faire connaître la situation politique qui prévaut dans notre pays depuis les élections présidentielles du 30 août 2009. Dans cette logique, le Conseil a demandé au Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération d’étendre sa mission d’explication et de sensibilisation vers d’autres pays notamment les Etats-Unis, le Canada et  l’Union Européenne. La diaspora gabonaise doit aussi être concernée par cette sensibilisation à l’action du Gouvernement légitime. Le Gouvernement légitime a appris avec indignation le chantage exercé par le pouvoir illégitime sur les missions diplomatiques accréditées au Gabon auxquelles il est exigé des lettres de reconnaissance et de soutien. Ces correspondances, publiées dans la presse, tiennent lieu de substitut à la légitimité que le peuple gabonais lui a refusé lors de l’élection présidentielle du 30 août 2009. Le Gouvernement légitime du Gabon relève l’empressement avec lequel certaines ambassades s’expriment sur la situation politique de l’heure, une attitude qui contraste très nettement avec l’assourdissant silence qu’elles ont observé lors des évènements de septembre 2009 au cours desquels des para commandos ont violemment agressé des candidats à l’élection présidentielle, des élus nationaux et autres citoyens qui attendaient pacifiquement les résultats du scrutin. Leur silence complice s’est étendu aux évènements dramatiques de Port-Gentil qui se sont soldés par de nombreuses pertes en vies humaines.
Les évènements en cours dans plusieurs pays africains démontrent le caractère discutable des décisions des pays occidentaux visant à privilégier leurs intérêts géostratégiques au détriment des grands principes universels de la démocratie, des droits de l’homme et de la bonne gouvernance. D’ailleurs un pouvoir illégitime ne peut pas garantir dans le temps de tels intérêts.
Le Gouvernement légitime demeure pour sa part attentif aux intérêts des partenaires du Gabon.
En conséquence, le Gouvernement légitime du Gabon demande au peuple gabonais de ne pas se laisser distraire par des démarches d’arrière-garde d’un pouvoir illégitime aux abois.     

RÉPUBLIQUE GABONAISE
Union - Travail - Justice

Partager cet article

Published by dr www.legrigriinternational.com - dans Gabon 2011
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV