Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 07:45

Aminata-Traore.jpg

Dr. Oumar Mariko, le Secrétaire Général du Parti anti-impérialiste SADI au Mali et l'altermondialiste  Aminata Dramane Traoré se sont vu opposé hier, 15 Avril 2013, une fin de non-recevoir à leur demande de visa Schengen pour participer à diverses campagnes d'information en Europe, sur la situation socio-politique du Mali. Les deux personnalités sont invitées, à une conférence organisée à Berlin, le mercredi 17 avril, par l'association 'AfricAvenir' , la Revue Allemande de sciences Sociales( de Gauche) PROKLA et la Fondation Rosa Luxemburg sur le thème "Le Mali à la croisée des chemins: Après l'intervention militaire et avant les élections".

La Position de Dr. Mariko et de Aminata Traoré sur les élections annoncées pour juillet au Mali est claire et ne souffre d'aucune ambiguité. Elle se résume à ceci: les élections organisées dans la précipitation et sans que la sécurité soit revenue sur l'ensemble du territoire ne seront pas crédibles et ne contribueront qu'à aggraver la crise politico-militaire dans laquelle le Mali est plongé. La France qui  a sommé DIONCOUNDA TRAORÉ d'organiser des élections en Juillet, craint-elle  que Oumar Mariko et Aminata Traoré se lancent dans une campagne anti-élection en Europe?

Bien avant la conférence de Berlin, le Dr. Oumar Mariko devrait intervenir ce 16 avril au Parlement Européen à Bruxelles sur la crise au Mali. Le Consulat de France à Bamako a purement et simplement refusé, sans raison officielle, d'attribuer un visa aux deux personnalités dont la verve anti-impérialiste dérange dans des cercles  politiques et diplomatiques aussi bien à Paris qu'à Bamako. Officieusement, les fonctionnaires du consulat de France disent avoir recu des "instructions fermes" du quai d'Orsai car ces personnalités seraient sur une "liste informelle de personnes interdites de voyage en France pour leur soutien présumé au Capitaine Sanogo", le tombeur de Amani Toumani Touré. Informée de la décision des autorités françaises, la Fondation Rosa-Luxemburg a conseillé à Oumar Mariko et Aminata Traoré de déposer une demande de visa au Consulat d'Allemagne à Bamako. Ce dernier a décidé après diverses pressions d'accorder un visa à l'ancienne Ministre de la Culture Aminata Traoré, mais pas à Oumar Mariko.

Dans sa lettre de motivation le Consulat d'Allemagne à Bamako considère que Oumar Mariko "présente un danger pour l'ordre public , la sécurité nationale , la santé publique ou pour les relations internationales avec un ou plusieurs Etats membres [de l'UE] et ne peut convaincre de sa disponibilité à quitter l'espace européen avant l'expiration de son visa". Pas besoin d'être sorti de Havard pour comprendre que la France se cache derrière ce refus Allemand.

En réponse à cette décision scandaleuse des autorités Allemandes, l'organisation AfricAvenir a dénoncé "l'attitude néocoloniale de la France et de l'Allemagne, qui visiblement ne veulent pas du dialogue comme solution à la crise malienne"(sic).

Il est à rappeler qu'il ya quelques mois, le Dr Oumar Mariko avait déjà été débarqué d'un vol en partance pour les USA , lors d'une escale à Paris , et prié de retourner à Bamako, par la police Francaise qui disait avoir recu des "instructions" sans en préciser l'origine.

Le moins que l'on puisse dire, après ces dernières persécutions contre Oumar Mariko, c'est que le secrétaire Général de SADI dérange serieusement. Pas seulement la classe politique néocoloniale et corrompue qui règne à Bamako, mais son discours gêne surtout les interêts impérialistes Francais et alliés, dont les méthodes d'extermination contre les leaders nationalistes africains sont connues de tous. Au dela du simple visa, il faut donc prendre cette decision Franco-Allemande contre Oumar Mariko, comme une serieuse escalade et redoubler de vigilance...Les forces du mal rôdent!

Tene Sop

Secrétaire Général du Conseil National pour la Résistance/

Mouvement Umnyobiste

Afrikblog

PS : la titraille est de la rédaction

Partager cet article

Published by Afrikblog dr www.legrigriinternational.com - dans Mali
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV