Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

Les Questions du Gri-Gri : "Tintin au Congo", Lozès et le Cran

Publié le 18 Septembre 2009 par Gri-Gri International in Les questions du Gri-Gri

. J’en profite pour saluer Dominique de Roux. On est en septembre. C’est son mois.

. « Vous êtes Gabonais ou actuellement au Gabon. De violents incidents ont éclaté dans le pays après l'annonce de la victoire d'Ali Bongo à l'élection présidentielle. Comment avez-vous vécu la proclamation des résultats ? Quelle est l'atmosphère dans les rues ? Une sélection des meilleurs témoignages sera publiée sur le Monde.fr. » 

Ne dirait-on pas les appels à témoins qui jonchaient jadis les émissions de Jean-Luc Delarue

. Patrick Lozès… il a fait son coup d’éclat de la rentrée. Oh… modeste. Discret. Un petit glapissement. Lozès ne veut pas faire interdire Tintin au Congo, il veut juste que la bd soit précédée d’un avertissement… un avertissement dont on imagine déjà l’efficacité…

. Peut-on informer Lozès que les seuls à avoir eu droit à la réécriture, aux rabotages de profils et de patronymes depuis que Tintin existe, ce ne sont ni les Indiens d’Amérique, ni les Chinois, ni les Latinos, ni même les communistes… Oui, oui, dans certaines versions de Tintin d’il y a longtemps, il y avait des profils et des blazes qui sentaient l’antisème années 30… mais ceux-là, Hergé les a « corrigés » directement lui-même…

. Pauvre et triste Lozès qui continue de croire que si son Cran se met pas dans la roue du Crif, il sera inutile… alors que son Cran est de fait, de naissance et pour toujours inutile, nul et non avenu… bah oui, quand le Crif veut faire interdire une œuvre ou un être qu’il juge antisémite, il y arrive… le Cran, jamais…

. Pire, quand le Crif a besoin de communiquer, il organise une conférence de presse et dans cette conférence de presse, vous pouvez être sûr qu’il y aura presque autant de journaleux qu’à une sortie du Mollah Nicolas

. Alors que le pauvre Lozès, quand il veut faire monter la sauce sur l’affaire Tintin au Congo, il ne trouve que l’impayable mais très achetable Jeune Afrique pour écouter ses nuances qui à force finissent par éloigner du coeur… heureusement que charitable comme je sais l’être, je parle un peu de lui…

. Dans Marianne aussi, ils reviennent sur l’affaire Tintin au Congo… mais eux pour s’insurger, dénoncer l’absence de distance, de recul et de lucidité des apprentis censeurs… Marianne mouillerait-elle son maillot s’il s’agissait de défendre la BD de Vuillemin et Gourio Hitler = SS si elle ressortait aujourd’hui ? Quand on voit leur attitude face à Dieudonné, on a des doutes… c’est toujours plus facile de défendre le supposé racisme blanc, je sais pas pourquoi.

. Au Gri-Gri, sur Tintin… rien. Ou plutôt si : je plaiderais bien pour l’interdiction de Tintin… pas parce que c’est raciste (c’est une de ses rares vertus, sur le plan historique)… juste parce que ça fait trop longtemps qu’on fatigue les gosses avec cet ersatz d’homme à houppette chiante…Tintin aurait du disparaître avec le XXème siècle si l’humanité progressait vraiment.



Texte - Grégory Protche