Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 07:10

Merci à J.-P. Vanhove

Anniversaire, commémoration, journées mondiales …

Du samedi 15 octobre au 15 novembre : Festival Alimenterre : Depuis 2007, le Festival de films documentaires ALIMENTERRE, coordonné par le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI), est un événement incontournable sur les enjeux du droit à l'alimentation. Il mobilise 900 acteurs locaux engagés à sensibiliser plus de 55 700 spectateurs en France et dans 9 pays sur ces problématiques. Axée sur la thématique "Solutions pour nourrir la planète", la sélection de films 2016 met à l’honneur des héros du quotidien, paysans, populations autochtones, élus, entrepreneurs, consommateurs, issus des 4 coins de la planète qui s’engagent en faveur d’une agriculture et une alimentation durable. Vous souhaitez vous engager pour défendre l’agriculture locale et paysanne sur votre territoire ? Vous aussi, organisez une projection-débat ALIMENTERRE et rejoignez les centaines de bénévoles mobilisés sur toute la France et dans 9 pays. Au programme : des centaines d’animations tout public, des rencontres, et surtout, une multitude d’idées pour agir. , 8 films pour débattre sur les « Solutions pour nourrir la planète » Dans la catégorie long et moyen-métrage : Food Chains de S. Rawal, E. Schlosser de et avec Eva Longoria (82 min) !, 10 Billion, What’s on your plate ? de V. Turn (100 min), La guerre des graines, de S. Quillet et C. Montfort (52 min) - Dans la catégorie court-métrage : Manger c’est pas sorcier de E. Sodji (34 min), en partenariat avec l'association Oadel et Elevages sans Frontières, Pérou, la nouvelle loi de la jungle (24 min) de F. Reinhardt, R. Vargas, P. Simon et L. Fossart, en partenariat avec la Fondation France Libertés, The Change de F. Ribezzo (15 min), Les guerrières de Babassu et Liberté (7 min) de P. Redman, en partenariat avec la campagne If not us, then Who ?. - Rens. Minh Maudoux du Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) 01 44 83 88 50 et 51 info@cfsi.asso.fr ou communication@cfsi.asso.fr www.festival-alimenterre.org, www.cfsi.asso.fr, www.alimenterre.org

Le 17 octobre 1987, à l'appel du Père Joseph Wresinski, 100 000 défenseurs des Droits de l'Homme se sont rassemblés sur le Parvis du Trocadéro, à Paris, pour rendre honneur aux victimes de la faim, de la violence et de l'ignorance, pour dire leur refus de la misère et appeler l'humanité à s'unir pour faire respecter les Droits de l'Homme. Une dalle, proclamant ce message, a été inaugurée à cette occasion sur le Parvis des Libertés et des Droits de l'Homme, là où fut signée, en 1948, la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. On peut y lire l'appel du père Joseph: "Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l'homme sont violés. S'unir pour les faire respecter est un devoir sacré." Depuis cette date, le 17 octobre de chaque année, les plus pauvres et tous ceux qui refusent la misère et l'exclusion se rassemblent dans le monde entier afin de témoigner de leur solidarité et de leur engagement pour que la dignité et la liberté de tous soient respectées : ainsi est née la Journée Mondiale du Refus de la Misère. Le 17 octobre 1992, Monsieur Javier Perez de Cuellar, ancien Secrétaire général de l'ONU, au nom d'un groupe de personnalités internationales rassemblées dans le Comité pour la Journée Mondiale du Refus de la Misère, lance un appel pour la reconnaissance du 17 octobre. Le 22 décembre 1992, le 17 octobre est proclamé Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté par l'assemblée générale des Nations Unies. Depuis, les initiatives pour célébrer cette journée n'ont cessé de se multiplier. Dans de nombreux lieux, des rassemblements se tiennent également le 17 de chaque mois. Un site à visiter : www.refuserlamisere.org le 17 octobre : Journée d’action contre les entreprises transnationales - Rens. info@cadtm.org http://www.cadtm.org le 17 octobre 1961, lors d’une manifestation non-violente, des dizaines d’Algériens étaient assassinés à Paris par des fonctionnaires de police aux ordres de leurs supérieurs.

le 19 octobre : Anniversaire de la mort de Samora Machel, le premier président du Mozambique : Samora Machel a dirigé le Mozambique avec des politiques socialistes et était parmi les leaders des Etats de première ligne qui se sont battus pour la libération totale des états africains. Les autres leaders étaient notamment Mwalimu Nyerere de Tanzanie et Kwame Nknumah du Ghana. Il a été tué le 21 octobre dans un crash d’avion, dont la responsabilité est largement attribuée au régime militaire d’Afrique du Sud dont il avait fortement soutenu sa suppression.

le 24 octobre : Journée des Nations Unies : Le choix de cette date a été arrêté pour marquer l'anniversaire de la création de cette organisation mondiale, en 1945. La Journée des Nations Unies a été proclamée en 1947 www.unac.org

le 24 octobre : Fête de l'indépendance de Zambie

le 24 octobre : journée mondiale d'information sur le développement : La journée mondiale d'information sur le développement a été instituée par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1972 pour appeler l'attention de l'opinion publique mondiale sur les problèmes du développement et la nécessité d'intensifier la coopération internationale pour les résoudre. Une stratégie internationale du développement L'assemblée a décidé que la date retenue pour cette journée coïnciderait, en principe, avec la Journée des Nations Unies, célébrée le 24 octobre, date à laquelle a été adoptée en 1970 la Stratégie internationale du développement pour la deuxième Décennie des Nations Unies pour le développement. Coopération internationale L'assemblée s'est dite convaincue que l'amélioration de la diffusion d'informations et la mobilisation de l'opinion publique, notamment parmi la jeunesse, seraient un facteur important pour une meilleure prise de conscience des problèmes généraux du développement, favorisant ainsi l'accroissement nécessaire des efforts en matière de coopération internationale pour le développement. Un site à visiter : www.un.org

le 28 octobre : Journée Internationale de la langue et de la culture créoles (depuis 1983) une occasion de célébrer la langue et la culture créoles à travers les pays et communautés ayant le Créole en partage, soit plus de 10 millions de personnes à travers le monde…

le 29 octobre 1965, Mehdi Ben Barka est enlevé devant la brasserie Lipp à Paris par deux policiers français. Près de cinquante années après ce crime, la vérité n’a toujours pas été faite sur les conditions exactes de la disparition de l’un des principaux représentants de l’opposition marocaine et symbole de la lutte des peuples du Tiers-monde pour la libération, la démocratie et la justice sociale. institut.benbarka@aliceadsl.fr

le 30 octobre : Journée mondiale de la Vie : C'est l'ONG locale "Les amis de la Vie" qui l'a mise en place en 2008 en Côte d'Ivoire et elle est désormais célébrée dans plusieurs pays dont la Côte d’Ivoire, le Bénin, la France, la Norvège, Haïti et Hawaï aux Etats-Unis.

 

Actions situées à Paris (75)

jusqu'au 21 décembre 2016 de 11h à 19h (sauf mardi et jeudi) : Exposition Chefs-d'œuvre d'Afrique dans les collections du musée Dapper - Des pièces majeures sélectionnées uniquement à partir du fonds Dapper et qui sont présentées ensemble pour la première fois et qui puisent leurs significations dans les cultures de l'Afrique centrale ou dans celles de l'Afrique de l'Ouest. La collection du musée se caractérise par la diversité des provenances géographiques et par l'ancienneté. L'exposition, qui comprend quelque 130 pièces, présente des œuvres majeures. Certaines sont uniques et n'ont aucun équivalent dans le monde, telles des sculptures du Gabon ( Fang, Kota, Punu...) du Cameroun (Bangwa), du Bénin (Fon), ou encore du Mali (Dogon, Soninke) - Lieu : Musée Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è - Rens. 01 45 02 16 02 - 01 45 00 07 48 comexpo@dapper.fr www.dapper.com.fr

jusqu'au 9 octobre 2016 : Exposition "Homme blanc, Homme noir" : L’Europe n’a ni l’exclusivité ni le monopole du regard sur l'«Autre» mais il ne faut pas oublier qu’au cours des derniers siècles, ce regard fut l’un des apanages de l’Occident et légitima une vision unilatérale du monde. On raconte qu'en voyant arriver les Hommes blancs sur leurs chevaux, les habitants de l'Amérique précolombienne eurent un sursaut de peur, croyant qu'il s'agissait d'un seul et même monstre. Ainsi l'Homme blanc - avec ses vêtements inhabituels - n’est pas passé inaperçu, où qu'il soit allé pour conquérir le monde. La violence du choc colonial n'a pas empêché les Africains de se faire leur propre avis, leur propre représentation, de cet homme aux mœurs nouvelles. Ainsi, l'exposition Homme blanc, Homme noir explore les représentations de l'Homme occidental dans l'art africain au XXe siècle. On y découvre la perception singulière des populations soumises au joug colonial et la création artistique qui en émane. Elle inverse la tendance culturelle adoptée pendant des dizaines d'années, qui consiste à ériger le point de vue occidental en seule et unique image de l'adversité et de l’identité. - Lieu : Musée du Quai Branly - 37, Quai Branly, Paris 7ème. - Réservation uniquement au 01 56 61 71 72 relais@quaibranly.fr www.quaibranly.fr

jusqu'au 15 janvier 2017, du mardi au jeudi de 13h à 20h, le vendredi de 16h à 20h, le samedi et dimanche de 10h à 20h.: Exposition "Sacrées Graines" : L’exposition interroge la portée symbolique d’un classique de l’alimentation méditerranéenne : le couscous ou « la graine », dans sa forme métonymique et ses ressorts sociaux, culturels et politiques. Élu plusieurs fois « plat préféré des français », le couscous soulève en filigrane des questionnements relatifs à l’exil, l’immigration, la transmission et le partage, à la vie domestique et aux rapports de genre, à la mondialisation aussi. En se jouant de sa banalité, les artistes de l’exposition détournent les graines de leurs usages premiers et en exploitent leurs potentialités formelles et symboliques, afin d’en offrir une relecture contemporaine. - Lieu : Les deux bâtiments de l’Institut des Cultures d’Islam : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson - et - ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers - Rens. Réservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

samedi 1er octobre, samedi 22 octobre, samedi 5 novembre : de 15h à 16h30 : Visite guidée gratuite de l’Exposition "Sacrées Graines". Un moment d’échanges et de convivialité permettant de découvrir l’ICI et d’approfondir votre expérience des œuvres et vos connaissances des artistes de l’exposition Sacrées Graines. Entrée libre sur réservation - Lieu : Les deux bâtiments de l’Institut des Cultures d’Islam : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson - et - ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers - Rens. Reservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

samedi 8 octobre de 10h à 13h et tous les samedi du mois: Permanences administratives de l'APIMIG association pour la promotion et l'intégration des migrants : accompagnement dans l'élaboration et la rédaction de CV, lettre de Motivation, conseils pour la préparation d'entretiens d'embauche, … . Gratuit et sans Rendez-vous - Lieu : la Maison du Combattant et des Associations du 19ième au 20 rue Edouard Pailleron, Paris 19è, M° Bolivar ou Jaurès - Rens. Rokhaya Ndiaye, 06 51 55 22 82, 07 83 97 65 62 contact@apimig.com http://www.apimig.com

vendredi 21 octobre de 9h à 17h30 : FEIDEF 2016 2ème édition, (Forum International Economique pour le Développement de l’Entrepreneuriat) sous le Parrainage de M. Michel Sapin, Ministre des Finances et de l'Industrie, avec les partenariats d’affaires, stands d’exposition. Les Thématiques : Le Développement d’Entreprise, L’ESS (Economie Sociale et Solidaire). Les TIC (Technique d’Information et de la Communication, La Monétique. Les Assurances. Droit des Affaires (OHADA). Les Energies. L’Industrie, Entrepreneuriat Féminin, le Leadership. Avec : Michel SAPIN, Ministre de l’Economie et des Finances. Konimba SIDIBE Ministre Malien de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, Appollinaire TIMPIGA COMPAORE, PDG de Télécel Faso Burkina Faso, Youssouf BATHILY, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali, Docteur Ousmane KABA, Fondateur de l'Université Kofi Annan de Conakry, ancien Ministre Guinéen des Finances - Prg 11h15 : Les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) - 14h : L’Economie Sociale et Solidaire (le Crowdfunding) 15h30 : Les Energies Renouvelable, le Dévelopement Durable Modératrice : Claude Fischer Herz, 16h30 : Présentation des invités d’honneur, des délégations étrangères, de l’équipe de GIFALEPFIDA, de Mariannes la République et les Associations de réseau. 17h30 : Cocktail, échange de cartes réseautage - Réservation et participation obligatoire de 50 € (Conférence, Forum, rencontre d’affaire Petit Déjeuner et Déjeuner au Restaurant du Ministère) 30 € (Conférence, Forum, rencontre d’affaire Petit Déjeuner du Ministère) Réservation avant le 15 octobre 2016 chèque à l’ordre de GFA LEPFIDA - Lieu : Centre de Conférence Mendes France, Ministère des Finances, 139 rue de Bercy, Paris 12è, RER, M° : Gare de Lyon ou Bercy - Contacts : 06 06 83 53 23 - secretariat@gifalepfidainternational.com - gifamonde@yahoo.fr - www.gifalepfidainternational.com.

vendredi 21 octobre et chaque 3ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30 : Rassemblement du Cercle de Silence à Paris contre le traitement inhumain des sans papiers - Vous pouvez vous joindre au cercle à tout moment, même pour seulement quelques instants. Par notre participation au cercle de silence, nous voulons dénoncer les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu'ils n'ont pas de papiers en règle. Nous en appelons à la conscience de tous et vous invitons à rejoindre le cercle de silence place du Palais-Royal - Cercle composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : AARAO les Messagers, AI, CCFD, CFDT-Terre Solidaire, Cercle de Résistance, Paris-Sud CGT, Cimade, FEP, LDH, MAN, MIR, Mission Populaire Evangélique, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens-Immigrés, Réseau franciscain Gubbio, Résister aujourd’hui, RESF, Secours Catholique, Syndicat de la Magistrature ...… - Lieu : Place du Palais Royal, Paris 1er, M° Palais-Royal-Musée-du-Louvre http//www.cerclederesistance.fr

vendredi 21 octobre à 18h30 : Rencontre autour de l'ouvrage "Les quatre nuances de France" Avec la participation des auteurs Karim Bouhassoun, Nacer Safer, Rachid Arhab et Xavier Driencourt : A un moment où l’on déplore le fossé entre les élites et la plupart des Français, où l’ascenseur social est bloqué et où les idées xénophobes fleurissent, ce livre proposé par Rachid Arhab, le journaliste de télévision bien connu, est très original en ce qu’il fait dialoguer quatre voix qui n’ont pas l’habitude de se parler : un journaliste de renom, un diplomate ancien ambassadeur en Algérie, un Algérien sans papiers et un fonctionnaire ayant la double nationalité. Question cruciale : comment envisager le vivre ensemble républicain français et son avenir entre Français de souche et Français issus de l’immigration algérienne ? Quels obstacles à dépasser et quels défis à relever ? Quels apports des Français venus d’ailleurs ? Une interpellation forte et sans langue de bois pour dépasser les idées reçues et construire demain. - Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è - Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/

vendredi 21 octobre de 21h à 23h : L’Institut des Cultures d’Islam vous invite dans son hammam pour une expérience visuelle et sensorielle en compagnie de remix-culture. Un show inédit où les traditions musicales marocaines ancestrales côtoient les arts numériques pour créer des performances live. Cette invitation à la création et à l’innovation marque l’entrée dans la musique électronique de groupes de musiques traditionnelles gnawa, taqtouqa el jabaliya, ahwach, musique des Rwayes, etc. TAK DOUM TOURA TAK… Des rythmes ancestraux à l’électro, il n’y a qu’un pas ! Depuis 2014, Hatim Belyamani, créateur de remix - culture, fait vivre le projet en fédérant des artistes engagés pour permettre la rencontre et la création entre la musique traditionnelle et les arts numériques, visuels et sonores. - Tarif : 5€ - Billetterie sur place et sur www.ici.paris.fr samedi 22 octobre de 14h à 17h30 : FEIDEF 2016 seconde journée : Thème : Les Energies. L’Industrie, Entrepreneuriat Féminin, le Leadership. - Lieu : Palais du Luxembourg, 15, rue de Vaugirard, Paris 6è. - RER Luxembourg - Rens (entrée gratuite, réservation obligatoire avant le 15 octobre) 06 06 83 53 23 mtaltermath@yahoo.fr chenebaobab.france@yahoo.fwww.gifalepfidainternational.com

samedi 22 octobre pendant 2h30 environ (horaires à demander) : Balade africaine dans le 18eme : Le Petit Mali à Château Rouge à Paris - Baština vous invite au voyage « Petit Mali » au marché africain de Château Rouge dans le 18eme à Paris. Le nombre et la qualité des produits vendus ici éveille vos papilles, éblouit votre regard, égaye vos sens… Le marché de Château Rouge égalise les meilleurs marchés de Bamako ou Dakar : partout ce ne sont que capitaines, tilapias, machoirons, ignames, patates douces, piments, gombos, sauce graine ou arachide…Ces lieux de vie demeurent emblématiques de la geste ouest-africaine à Paris Rendez-vous avec le passeur de culture malien au marché africain de Château Rouge dans le 18eme arrondissement de Paris. - Prix : A partir de 15 € par personne - Lieu de rendez-vous au Marché africain de Château Rouge au sortir du métro (angle Boulevard Barbès et Rue Poulet devant le kiosque) dans le 18ème à Paris - Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr - Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr www.bastina.fr

samedi 22 octobre à 19h : Contes et légendes du Burkina Faso avec François Moïse Bamba dit le Forgeron conteur : Il nous plongera dans la tradition sous l'arbre a palabre. Il est fondateur du festival Yeleen qui fetera sa 20eme édition en décembre. Pour la soirée, il sera accompagné de Issiaka Sanago a la kora, Tougoumagni Diabaté au balan et de Cheik Omar Kouyaté à la percussion. - Organisé par L'association Yelkabé, pour la promotion de la culture du Burkina Faso - Yelkabé signifie « sans soucis » ou « il n’y a pas de problème » en mooré - PAF 10€ + conso - lieu : Au Kaf Conç Tolbiac, 114 rue de Tolbiac 75013 Paris 13è, M° Tolbiac ou Olympiade - Rens. contact@yelkabe.fr www.yelkabe.fr

samedi 22 octobre à 21h30 : Concert avec Patricia Essong (Folk) « Sur une scène éclairée à la seule lueur de bougies une voix enchanteresse s’élève et remplit cette salle à l’atmosphère presque mystique. Empreinte de sonorités venues d’Afrique. Et c’est ainsi que Patricia opère la magie. » Elvire Claude, Blogueuse Sous des influences de Miriam Makeba, Tracy Chapman, Lizz Wright, Patricia Essong produit son tout premier album intitulé : Soul of Nü Bantu Dans cet album, elle fait le choix de l’enracinement en se réappropriant son héritage culturel bantou agrémenté de sa propre sensibilité. Des textes invitant à l’introspection de nos valeurs, à la spiritualité, aux traditions - Tarif 10€ - Lieu : L'Entrepôt, 7 rue Francis Pressensé, Paris 14è, M° Pernety - Rens. - Tous droits réservés - 01 45 40 07 50 information@lentrepot.fr http://www.lentrepot.fr http://patriciaessong.com/

jeudi 27 octobre à 18h30 conférence en hommage à Abdelkader GUERMAZ - Lieu : Centre Culturel Algérien, 171 rue de la Croix Nivert, Paris 15è - Rens. 01 45 54 95 31 contact@cca-paris.com http://www.cca-paris.com/ http://www.cca-paris.com/index.php/blog/detailevenement/16/-/conference-en-hommage-en-hommage-abdelkader-guermaz

samedi 29 octobre et 12 novembre à 14h30 : "Soulèvement, de la Goute d'Or à la Concorde" Imaginé par l’Institut des Cultures d’Islam et le Jeu de Paume à l’occasion de l’exposition Soulèvements, ce parcours va du quartier de la Goutte d’Or, dans le 18è arrondissement de Paris, au Jeu de Paume, place de la Concorde. De lavoirs en arrière-cours, il s’agit tout d’abord, avec le guide conférencier Jacky Libaud, de remonter le temps lors d’une déambulation abordant le banquet républicain du Château Rouge, la fermeture des ateliers nationaux en 1848, la Commune, la guerre d’Algérie et l’assassinat de Jilali Ben Ali en 1971. L’occasion également d’aborder l’épisode des sans-papiers de l’église Saint Bernard, dont les vingt ans sont commémorés cette année, ainsi que les nombreuses actions récentes en faveur des migrants ou l’histoire de lieux culturels de la Goutte d'Or, menacés de fermeture. Après un thé à la menthe au café de l’Institut des Cultures d’Islam, le parcours se poursuit, avec le conférencier Benjamin Bardinet, dans les salles du Jeu de Paume pour la découverte de l’exposition Soulèvements. Ce projet d’envergure, conçu par le philosophe et historien de l’art Georges Didi-Huberman, rassemble des images historiques autant que contemporaines sur le thème des gestes qui soulèvent le monde ou se soulèvent contre lui : gestes collectifs ou individuels, gestes d’actions ou de passions, d’œuvres ou de pensées. Des gestes qui disent « non » face à un état de l’histoire considéré comme trop « pesant » et qu’il faut donc « soulever », si ce n’est envoyer balader... Des gestes qui disent « oui » à quelque chose d’autre : à un monde désiré meilleur, un monde imaginé ou esquissé, un monde autrement vivable ou pensable. - Tarif : 12/8€ - Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers - Rens. Réservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

mercredi 2 novembre de 15h à 17h30 : Ciné-Gouter : projection du film Lamb, suivie d’un délicieux goûter pour échanger autour du film tout en se régalant. Ce long métrage du réalisateur éthiopien Yared Zeleke, retrace l’aventure d’un petit garçon, Ephraïm, toujours accompagné de son inséparable et précieuse brebis. Confié à des parents éloignés, il s’adapte mal à sa nouvelle vie. Un jour, son oncle lui annonce qu’il devra sacrifi er sa brebis pour le prochain repas de fête. Mais Ephraïm est prêt à tout pour sauver sa seule amie et rentrer chez lui. Il va alors utiliser son talent : la cuisine… - À partir de 8 ans - Le goûter est proposé par la Boulangerie Tembely (33, rue Myrha, Paris 18e). Entrée libre sur réservation - Lieu : ICI Léon : 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge, Marcadet Poissonniers - Rens. Réservation : 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org www.institut-cultures-islam.org

 

Actions situées dans les Yvelines (78)

jeudi 13 octobre de 18h à 19h et tous les 2 ème jeudi du mois : Cercle de silence à Versailles : Que votre participation soit d'une minute, d'une dizaine de minutes ou d'une heure complète, elle marque votre soutien. Vous pouvez aussi y venir en groupe. Organisé par RESF : RESF78 est un collectif d’associations et de militants des Yvelines (78) qui apportent un soutien actif aux élèves sans papiers et à leurs familles - Lieu : Place du marché aux fleurs, angle Avenue de Saint-Cloud - avenue de l’Europe, marché aux fleurs à Versailles (78), RER-C Versailles - Rens : 01 34 92 50 94 cercledesilence.versailles@gmail.com https://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles/

samedi 22 octobre à 11h et tous les quatrièmes samedis du mois : Cercle de Silence de Mantes - Le Cercle de Silence est une action non violente qui rassemble régulièrement, dans un espace public, des hommes et des femmes de divers horizons et de toutes convictions philosophiques, politiques et religieuses. Il s'agit d'alerter tous les citoyens sur le sort réservé aux personnes étrangères venues en France pour mieux vivre ou sauver leur vie. Avec ou sans papier, l'étranger est une personne. La dignité de chaque personne ne se discute pas, elle se respecte. Notre silence le crie. - avec citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : LDH, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens Immigrés, RESF, Équipe paroissiale d’accueil des migrants, ACO, Secours Catholique, ASTI, PS, PCF, CCFD, DECIL (démocratie et citoyenneté locales) - Lieu : Mantes-la-Jolie, Place Saint-Maclou à Mantes-la-Jolie (78)

 

Actions situées dans les Hauts de Seine (92)

dimanche 2 octobre et tous les dimanches à partir de 9h : présence de deux traiteur Africains à Courbevoie : l’un est sénégalais à l’entré du marché, l’autre à l’intérieurs Afro-Antillais : 06 18 18 36 62 sosthenekombet@hotmail.fr - Lieu : Marché de Courbevoie Charras

jeudi 20 octobre de 12h15 à 13h15 et tous les 3ème jeudi de chaque mois : Cercle de Silence de la Défense : Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d'ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), de l’Arche de Lanza del Vasto, et- Par notre participation au Cercle de Silence, nous voulons attirer l’attention sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu'ils n'ont pas de papiers en règle. Nous refusons toute chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité. Nous voulons que la France redevienne un pays d’accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus du monde entier - Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d'ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), d'ATTAC92, de l'’Arche de Lanza del Vast etc... - Lieu : Parvis de la Défense (92) Entre le CNIT et les Quatre Temps, RER SNCF ou tram arrêt Grande Arche - Rens. Christian Wendling 06 44 23 84 88 christian.wendling@wanadoo.fr romain.treppoz@laposte.net

samedi 29 octobre de 13h00 à 23h : 1ère édition di Festival de Musique Mandingue organisé par la Fédération des Associations du Cercle de Kita en France - Ce festival a pour but de mettre en exergue la culture mandingue à travers le monde, Il est placé sous votre haut patronage et sera parrainé par plusieurs autorités politiques du Mali et celles de France. - 27, Rue de la Concorde à Asnières-sur-Seine (92) - Rens : Fion MAGASSA 06 84 70 36 49 ou Dialamady CAMARA 06 33 22 26 83 ou materim.fofana@orange.fr

samedi 29 octobre de 21h à l'aube : Soirée béninoise et africaine (ou africaine et béninoise) organisé par le Comité Culturel pour La Démocratie au Bénin (CCDB) : Soirée dansante avec la participation de groupes béninois de danses traditionnelles - Repas des spécialités Béninoise et Africaines 6€ - Entrée 10€ à 15€ - Lieu : Salle des Fêtes de la mairie de Gennevilliers, M° 13 Gabriel Peri, Tram Gennevilliers les Courtilles - Rens : 06 21 82 50 72 dorothe.alia@free.fr tonanbe@gmail.com http://www.ccdb-benin.org - Réservation contact@ccdb-benin.org

samedi 5 novembre de 9h à 11h : Permanence-conseil "droits des étrangers" à Courbevoie - Lieu : 6 rue Adam Ledoux à Courbevoie (92), Bus 275 a partir de la Défense Grande Arche descendre Place Charras, de la gare Saint Lazare par le train descendre a Courbevoie - Rens. : 06 17 52 37 30 zohra.b@numericable.fr ou 06 21 05 47 38 jp.vanhoove@wanadoo.fr

 

Actions situées en Seine St Denis (93)

jeudis 20 octobre et 17 novembre de 9h30 à 17h : Réussir son projet de solidarité internationale - De l’idée au financement : Ce cursus de trois journées ou six soirées propose des outils de base pour la conception et le suivi d’un projet de solidarité internationale. De l’analyse du contexte à la recherche de financements, les différentes phases seront abordées. - Si ces formations sont gratuites pour les participants, elles ne le sont pas pour le Conseil départemental. C'est pourquoi avant de s'inscrire, il faut s'engagez à suivre la ou les formations dans leur totalité et de prévenir en cas de désistement - Lieu : Vialemonde Immeuble Erik Satie 7, 11 rue Erik Satie, 7 e étage à Bobigny (93), accès piéton par la dalle de la Poste ou par la rue Carnot, M° ligne 5 et Tramway T1 : arrêts Bobigny Pablo Picasso - Rens. vialemonde@cg93.fr www.vialemonde93.net www.coopdec.org - Rens. les mardi et jeudi, de 14 heures à 19h et mercredi et vendredi, de 9h30 à 17h30 ou sur RV 01 41 60 89 17 - Inscription à Vialemonde ou sur www.vialemonde93.net. ou vialemonde@cg93.fr ou par Fax : 01 43 93 97 93 au moins 10 jours avant la formation

samedi 29 octobre de 9h à 18h : 4ème édition Forum sur l’Agriculture et la Sécurité Alimentaire au Mali : Comment investir dans les filières porteuses au Mali ? Sous le haut patronage de l'Ambassade du Mali en France et du Ministère de l'Agriculture malien, de nombreux spécialistes, entrepreneurs et représentants des associations maliennes interviendront afin de mettre en lumière les meilleures méthodes pour participer au développement de l'agriculture malienne. - Depuis plusieurs années, l'Agriculture est considérée par le gouvernement malien et les institutions internationales de développement comme un secteur prioritaire pour le pays. L'INAGRIM et le SIAD œuvrent à informer la diaspora malienne des opportunités et moyens d’investir pour le développement agricole du Mali à travers l’organisation du Forum sur l’Agriculture et la Sécurité Alimentaire au Mali (FASAM). Cette année encore, l’événement sera soutenu par la ville de Montreuil et l’Ambassade du Mali en France. - Lieu : Salle des Fêtes de la Mairie de Montreuil - Rens Benjamin Szajda, Chargé de communication SIAD - COFIDES 09 53 19 16 03, 01 49 33 00 51 communication@siad.asso.fr infos@siad.asso.fr

 

Actions situées dans le Val de Marne (94)

dimanche 30 octobre de 13h à 18h30 : Souma Tawy Yoga des Pharaons : Yoga de la verticalité d'Egypte antique (en langue pharaonique et en musique), Professeur de l’Institut International de Yoga et Yogathérapie de Maître Yogi Babacar Khane - Ouvert tous niveaux (places limitées à 20 personnes) - P.a.f. 40€ (fournis jus, thé, fruits, biscuits, tapis, couvertures, coussins…) - Lieu : Centre Yoga et Sens, Créteil (94), M° Créteil Université - Rens et Réservation Jacques Vieyra : 06.07.95.81.23 jacquesvie2@gmail.com yogadespharaons@gmail.com

samedi 14 novembre à partir de 12h30 : pour le 40èm anniversaire de Admission des Comores indépendantes aux Nations Unies : Projections, Expositions de photos, Débats, Dégustation de plats comoriens, Musiques tropicales, Slams, récits des Comores, tables de presse, Point presse … - 13h - Projection du film documentaire «Kwassa Kwassa Creuse» de Patrick Watkins, suivi d’échanges - 14h30 - Récit du 12 novembre 1975 - 15h30 - Plateau 1: 40 ans d’indépendance inachevée … Intermède musical, slam … expositions - 17h - Plateau 2 : 20 ans de visa Balladur, ça suffit ! - 18h15 – Dégustations, ambiance musicale, visite des expositions…. Le CDISCOM ( http://cdiscom.skyrock.mobi/) célèbre la commémoration du 12 novembre 1975 (Admission des Comores indépendantes aux Nations Unies), - Lieu : Espace André - Maigné, 18 Bis rue du 14 juillet, au Kremlin-Bicêtre (94) -Arrêt: ligne 7, Porte d'Italie ; Bus 47 ou Bus 131 arrêt Roger Salengro.… - Rens. amabadi@gmail.com

 

Petites annonces

L’association Survie s’est portée partie civile (au côté de nombreuses personnes physiques de Kabarondo (Rwanda), du CPCR, de la LDH, de la FIDH et de la LICRA) dans ce nouveau procès, tout comme elle l’était lors de celui de Pascal Simbikangwa, condamné en première instance à 25 ans de réclusion, et dont le procès en appel aura lieu en octobre 2016. Elle sera représentée par Me Safya Akorri et Me Jean Simon. Afin de favoriser la couverture médiatique de ce procès et la présence du maximum de journalistes aux audiences, nous vous signalons le lien suivant où vous trouverez le planning du procès : http://www.collectifpartiescivilesrwanda.fr

MAGAZINE ECONOMIQUE DE LA CICP consacré à l' Afrique : La Chambre Internationale pour le Conseil et la Promotion des Entreprises (CICP), plateforme de promotion des PME africaines à l' international vous propose CICP MAG, son magazine économique. Tiré à 10 000 exemplaires pour ce premier tirage, il sera distribué dans les milieux d’affaires, lors des forums, conférences, rencontres d'affaires consacrés à l'Afrique en France, en Europe et à travers l'Afrique. Responsables d'entreprises, consultants, hommes d'affaires, etc...Vous pouvez vous faire aussi connaitre ou asseoir votre notoriété. Contactez nous rapidement et profitez des tarifs préférentiels de lancement et de nombreux bonus ! - Rens M Freddy D. ZANGA, Chambre Internationale pour le Conseil et la Promotion des entreprises, 66, Av. des Champs Élysées 75008 Paris, 07 51 97 21 37, 06 66 20 94 63 association.cicp@hotmail.fr http://www.cicpgroup.com

Pour l'association AMOKO, il vous est possible de faire un don en ligne sur le site : https://paris.microdon.org Le don est ligne est ouvert dès aujourd'hui et jusqu'au 16 octobre. Comment faire un don? Le principe est simple. Il n'y a que 4 étapes pour valider son don. 1) le choix du montant qui va de 5€ à 100€. 2) les coordonnées du donateur. C'est lors de cette étape que le donateur devra répondre à la question "A quelle association souhaitez-vous donner?". Il pourra choisir entre toutes les associations qui participent à l'opération. 3) Récapitulatif. 4) Paiement. - Rens. Association AMOKO amokofcr1@gmail.com

Facebook poursuit son développement en terre africaine. Le réseau social a lancé vendredi sa nouvelle version en peul et se décline désormais en sept langues africaines. Face aux coupures d'internet et à la suspension des réseaux sociaux, des Gabonais témoignent. Il est bien loin le temps où Facebook, lors de sa création en 2007, ne connaissait que l’anglais et l’espagnol, les deux langues majoritaires dans les universités américaines, qui ont contribué à son essor. Avec une application de traduction mise en place dès les premiers jours, le réseau social a conquis la planète, adoptant notamment le français en deux petits jours, et ne s’est pas arrêté depuis. Dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 septembre, Facebook a ainsi lancé trois nouvelles versions, en corse, en maltais et en peul. Les locuteurs peuls, environ 25 millions d’Africains, ont donc désormais la possibilité de modifier leurs préférences afin d’utiliser la langue de leurs origines. Il suffit d’aller dans les paramètres, de cliquer sur « langues » et de choisir. Grâce à ce développement, Facebook est désormais disponible dans 101 versions, dont sept pour l’Afrique, qui reste le continent le moins représenté : somali, afrikaans, haoussa, kinyarwanda, swahili et malgache. Plus de 40 langues, qui sont proposées au préalable par les utilisateurs du réseau social, sont en outre en cours de traduction par l’équipe de Facebook, la majorité étant rares et classées en danger par l’Unesco.

Simon Malley, une figure de la décolonisation et du tiers monde révolutionnaire vient de mourir. Cet intellectuel égyptien, fut l'ami d'Ahmed Ben Bella et de Yasser Arafat mais aussi la "bête noire" du président gabonais Omar Bongo, qui obtint du président Valéry Giscard d'Estaing son expulsion de France. Ses dernières années il était journaliste à Jeune Afrique et directeur d'Africasia et Afrique Asie. Né le 25 mai 1923 au Caire dans une famille juive modeste, il devient une des voix du camp "tiers-mondiste", de la décolonisation, et de "l'anti-impérialiste". "En donnant la parole aux sans-voix, il a servi d'exemple; en contestant l'ordre établi, il a balisé le chemin à d'autres" (source AFP).

 

Ouvrage d'actualité

Vient de sortir la 3 ème édition de "introduction à l’analyse géopolitique". Illustrée de nombreuses cartes en couleurs et de cas contemporains, cette introduction permet un premier contact avec les perspectives et les outils de la géopolitique. D’où vient cette méthode d’approche ? Qui sont ses fondateurs, quelles étaient leurs théories ? Quels cadres d’analyse met-elle à notre disposition pour éclairer les permanences et les ruptures des relations internationales contemporaines ? Paix, guerre, équilibres entre circulations et identités : ce livre destiné aux étudiants comme au grand public offre une synthèse pédagogique de la méthode d’approche géopolitique et clarifie « les enjeux de pouvoir sur les territoires », dans toute leur diversité. Olivier Zajec est maître de conférences en science politique à l’Université Lyon III – Jean Moulin (Faculté de droit, EA 4586-CLESID). Il enseigne également à l’École de Guerre (Direction de l’Enseignement Militaire Supérieur) et à l’Université Paris II-Panthéon Assas. - Editions du Rocher – 17,90€

Sortie du livre Modibo Keita, la renaissance malienne. Issa Balla Moussa Sangaré nourrissait depuis un certain temps le projet d’écrire sur le premier président de la République du Mali. C’est chose faite. André Bourgeot, anthropologue, directeur de recherche émérite au CNRS, et grand connaisseur du Mali , a accepté de le préfacer. https://www.maliweb.net/art-culture/sortie-livre-modibo-keita-renaissance-malienne-1799362.html

Le livre de Modeste Boukadia sera en vente à partir du 5 octobre 2016. Son titre : "Ci-gît le Congo Brazza, Sassou-Nguesso m'a tuer" (ce n'est pas une faute, un rappel à l'affaire Omar). Édition Auteurs du Monde. Une séance de presse est prévue en novembre et d'en prendre connaissance avant sera un plus. Par amitié pour Modeste, information à faire circuler stp. Merci. Nadine Nagel-Boukadia nadine.nagel@me.com

L'HOMME DE LA CULTURE Une anthropologie du sens à partir de l'Afrique de Brice Ernest Ouinsou : De nos jours, la conscience culturelle s'affine de plus en plus avec un regain d'intérêt pour les recherches en anthropologie culturelle et religieuse. Elle s'approfondit avec le développement de réflexions sur la diversité culturelle, l'inculturation, l'interculturalité, les religions traditionnelles, les mentalités, les rapports entre la croyance religieuse et la culture... Ces textes portent la trame d'une anthropologie du sens sur les rapports entre l'homme, le transcendant et la culture. Broché (Coll. Écrire l'Afrique, 17 euros, 158 p., septembre 2016)

L'IMPASSE DU PROCESSUS DÉMOCRATIQUE EN AFRIQUE NOIRE FRANCOPHONE : LE CAS DU TCHAD Les dimensions juridiques, politiques et institutionnelles de la démocratisation en Afrique subsaharienne de Ousmane Koudangbé Houzibé - Préface de Philippe Lagrange et Ismaïla Madior Fall : À partir des principes universels et des exemples africains francophones où la démocratie est en marche (Bénin, Sénégal), cette thèse vise à montrer que le processus démocratique au Tchad est dans l'impasse du fait de l'autoritarisme politique et de la mauvaise gouvernance. Par ailleurs, l'ouvrage dénonce l'absence d'alternance démocratique à travers la montée de l'hyperprésidentialisme tchadien et propose une réforme de l'Exécutif pour relancer les dynamiques de la consolidation démocratique au Tchad. Broché (Coll. Études africaines, 39 euros, 442 p., septembre 2016)

LA PROBLÉMATIQUE DE L'ÉMERGENCE DES ÉCONOMIES AFRICAINES de Blaise Sary Ngoy : À l'heure où les pays industrialisés passent irréversiblement de l'international à la globalisation, une question se pose sur la place des économies africaines. Celles-ci passent-elles de dualisme à la maturité ? Sont-elles en stagnation ? Ne sont-elles pas, pour certaines, en régression par rapport aux années qui ont précédé les indépendances ? Aujourd'hui, sous la forme de slogans, les politiciens programment les dates de l'émergence des économies de leurs pays. À les entendre, peut-on dire que l'Afrique est bien repartie après autant d'années d'errance ? Broché (Coll. Études africaines, 23,5 euros, 232 p., septembre 2016)

Les politiques migratoires : Parution : septembre 2016 : Alors que la crise des migrants secoue les pays européens, Nicolas Fischer, chargé de recherche CNRS au CESDI, et Camille Hamidi, maître de conférences à l'université de Lyon-II, ont entrepris une grande étude des politiques migratoires du Vieux continent depuis les années 80. En s'éloignant de certaines idées reçues, les deux chercheurs en sciences politiques reviennent sur la complexité de ces mécanismes institutionnels dans une approche pluridisciplinaire, entre histoire, économie, géographie, sociologie, sciences politiques et anthropologie. De la demande d'asile à l'acquisition de la nationalité, ils ont pu élaborer une étude comparée avec d'autres exemples contemporains, comme les politiques migratoires américaines. http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Les_politiques_migratoires-9782707167217.html - Éditions La Découverte, 9 bis, rue Abel-Hovelacque, 75013 Paris - Source : "achac" Pour découvrir le programme du Groupe de recherche Achac Immigration des Suds : http://achac.com/immigration-des-suds/ Récension de "La grande adaptation. Climat, capitalisme et catastrophe" (Romain Felli) : recension intéressante de Lucile Maertens sur la Vie des idées à propos du livre de Romain Felli, La grande adaptation. Climat, capitalisme et catastrophe, http://www.laviedesidees.fr/Le-grand-marche-du-changement-climatique.html - Ce livre a le mérite de faire le lien entre changements climatiques et migrations, mais pas de la façon naïve et simpliste dont c'est généralement fait, et pointe surtout le risque important de l'utilisation du changement climatique pour dépolitiser les causes de toutes les catastrophes dues au capitalisme ou néolibéralisme. Quelques extraits de la recension ci-dessous : En s’appuyant sur l’exemple du Darfour, l’auteur montre qu’« en désignant le changement climatique comme le déclencheur du conflit », on passe sous silence les causes socio-économiques des conflits : "Oubliés l’histoire coloniale et postcoloniale, la dépossession violente des terres, la soumission des populations à un régime de travail extractif, les politiques néolibérales d’ajustement structurel, le comportement des entreprises multinationales, les luttes locales de pouvoir, etc. Si le réchauffement climatique provoque la pauvreté, les déplacements de populations ou même les guerres, alors les institutions humaines, les conflits politiques, les inégalités économiques et sociales perdent relativement de leur importance". (p. 160-161) Qu’elle prenne la forme d’une négligence (volontaire ou naïve) des causes politiques de la pauvreté, des migrations ou des conflits, ou qu’elle s’exprime par le biais d’instruments techniques dans les plans d’adaptation, elle constitue le revers de l’instrumentalisation néolibérale. L’auteur montre ainsi brillamment que l’adaptation maintient un statu quo de misère sociale et déresponsabilise les acteurs politiques et économiques : "Quand le réchauffement climatique « produit » des guerres ou des migrations – au Darfour ou ailleurs –, les véritables responsables de ces atrocités disparaissent de l’analyse, ainsi que les moyens concrets et locaux de lutte contre les effets du réchauffement climatique". (p. 195-196) Paris, Seuil, 2016, 292 p

FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES PENDANT LES CONFLITS Sofia, la belle solitude - Récit de Danièle Sastre : Ce livre retrace le parcours d'une jeune femme ivoirienne ayant été contrainte de quitter son pays en y laissant ses enfants, après avoir été victime de violences sexuelles perpétrées par un groupe armé. Sofia, 32 ans, après un long périple, découvre en France l'accueil froid fait aux réfugiés victimes de violations des droits humains. Puis, grâce à sa vitalité, à son courage et à l'aide d'associations, elle apprend petit à petit à vivre une nouvelle vie de femme, de mère et de citoyenne. (10 euros, 68 p., décembre 2014) L'HOMME DE LA CULTURE Une anthropologie du sens à partir de l'Afrique de Brice Ernest Ouinsou : De nos jours, la conscience culturelle s'affine de plus en plus avec un regain d'intérêt pour les recherches en anthropologie culturelle et religieuse. Elle s'approfondit avec le développement de réflexions sur la diversité culturelle, l'inculturation, l'interculturalité, les religions traditionnelles, les mentalités, les rapports entre la croyance religieuse et la culture... Ces textes portent la trame d'une anthropologie du sens sur les rapports entre l'homme, le transcendant et la culture. Broché (Coll. Écrire l'Afrique, 17 euros, 158 p., septembre 2016)

LA CIVILISATION AUTHENTIQUE BAMILÉKÉ de Lucien Fotso Tuekam Tekatpa : Cet ouvrage étudie l'organisation administrative et structurelle d'un royaume bamiléké. Aussi, sont examinés la religion, les arts, l'architecture, les tabous et l'arithmétique. Enfin, l'auteur réfléchit à l'onomastique authentique bamiléké (c'est-à-dire l'étude des noms propres). Il en déduira une théorie anthropologique novatrice. Amoureux de sa culture, tout en gardant son esprit critique, l'auteur nous offre une vision claire et synthétique de ces peuples de l'Ouest-Cameroun. Broché - Illustré en noir et blanc (Coll. Harmattan Cameroun, 20,5 euros, 200 p., septembre 2016)

LE CONFLIT TOUAREG ET SES ENJEUX GÉOPOLITIQUES AU MALI : Géopolitique d'une rébellion armée de Abdoulaye Tamboura : Depuis 2012, le Mali est confronté à une rébellion armée et séparatiste regroupée au sein de la Coordination des Mouvements de l'Azawad (CMA). Cependant, si depuis janvier 2012, les interventions françaises (opération Serval) et les forces de l'ONU ont freiné l'offensive des terroristes, elles n'ont pas mis fin à l'insécurité dans la région. Depuis la signature de 2015 d'un accord de paix, le MNLA occupe toujours Kidal dans l'optique d'une reconnaissance juridique et politique de l'Azawad. Broché (Coll. Études africaines, 26 euros, 252 p., septembre 2016)

L'INFLUENCE DU MODÈLE JURIDIQUE FRANÇAIS EN AFRIQUE Cas de la réception du Code civil en république démocratique du Congo de Bokina Bokolombe - Préface de Rémy Cabrillac : Le Code civil français a exercé une influence considérable en Afrique. En République démocratique du Congo, les Belges l'ont introduit dès 1888 lors de la colonisation. En matière de droit des personnes et de la famille, le système juridique congolais, alors basé sur le droit coutumier non écrit, s'est doté d'un droit rationalisé calqué sur le modèle français. Après l'indépendance, les pouvoirs publics congolais ont voulu remplacer ce "Code colonial", lacunaire et inadapté. Les travaux engagés sur la partie relative aux droits des personnes et de la famille ont abouti à la promulgation en 1987 du Code de la famille. Mais ce nouveau code congolais a aujourd'hui vieilli : la présente étude propose plusieurs pistes de rénovation. Broché - (Coll. Études africaines, 65 euros, 892 p., septembre 2016)

POUR UNE DÉMOCRATIE SANS PARTIS POLITIQUES Justin Minimona : Depuis sa naissance en Grèce antique, la démocratie est l'un des régimes privilégiés par beaucoup de peuples pour la gestion de leurs États. Cependant, si la démocratie athénienne avait fait la renommée d'Athènes, la démocratie moderne est de plus en plus récusée à cause de l'intrusion des partis politiques dans ce régime. En effet, les premières démocraties modernes ont été gérées avec des partis, ce qui est resté à la mode jusqu'à nos jours. Ce livre veut proposer la démocratie antique athénienne, sans partis politiques, comme modèle. Broché (Coll. Harmattan Congo-Brazzaville, 16,5 euros, 154 p., septembre 2016)

SANKARA, LEADER AFRICAIN de Djilali Benamrane : Le capitaine Thomas Sankara n'aura présidé aux destinées de la Haute-Volta, devenue sous sa présidence le Burkina Faso, le pays des hommes intègres, que quatre années (1983-1987). À 38 ans à peine, il fut assassiné par son compagnon d'armes, le capitaine Blaise Compaoré, lequel aura tout tenté pour effacer l'œuvre révolutionnaire accomplie par son prédécesseur. Aujourd'hui, après la fuite du président Compaoré, le génie, l'œuvre et la pensée du président Sankara commencent à resurgir des ténèbres et le leader africain fait l'objet de témoignages dithyrambiques et élogieux. Broché (Coll. Études africaines, 22 euros, 210 p., septembre 2016)

SÉKOU TOURÉ À RAYMONDE JONVAUX, MILITANTE ANTICOLONIALISTE FRANÇAISE (1948-1954) de Sidiki Kobélé Keita - Préface de Gilbert Ndiaye : Le présent ouvrage regroupe les correspondances (lettre et cartes postales) que Sékou Touré a adressées à Mademoiselle Raymonde Jonvaux, une cadre communiste qu'il avait connue lors d'un congrès de la Confédération générale des travailleurs (CGT) à Paris, qui l'admirait et avec laquelle il a entretenu des rapports militants. Ces correspondances rendent compte des activités quotidiennes du syndicaliste et du politique, son analyse de la société coloniale, sa position sur divers problèmes qui assaillent les colonisés, les moyens et méthodes de lutte adoptés dès les premières années de son combat contre les sociétés de traite, et l'incurie de l'administration coloniale. Broché - Illustré en noir et blanc (Coll. Harmattan Guinée, 17,5 euros, 160 p., septembre 2016)

DICTIONNAIRE PHONÉTIQUE BAMILÉKÉ ET PROVERBES Clés pour la compréhension de Lucien Fotso Tuekam Tekatpa : Cet ouvrage traduit en langue française plusieurs mots et expressions des langues bamilékés et écrit les mots de manière à faciliter leur prononciation, la plus proche possible de leur origine. Il rassemble un certain nombre de proverbes bamilékés, essaie de traduire les périodes d'une journée en fonction des événements naturels d'une année, et restitue les mots dans leur conception normale et figurée. Broché (Coll. Harmattan Côte-d'Ivoire, 19,5 euros, 174 p., septembre 2016)

Ali Laïdi. Histoire mondiale de la guerre économique : Les éditions Perrin viennent de publier Histoire mondiale de la guerre économique, d’Ali Laïdi, un ouvrage de 500 pages consacré à la violence des rapports économiques dans le monde, du Moyen Age à nos jours. La guerre économique est une vieille histoire. Elle est à l’économie ce que la science de la guerre est à la politique : un affrontement pour capter les ressources. Dès la préhistoire, les hommes s’affrontent pour conquérir les meilleurs territoires de chasse et de cueillette, tandis que Phéniciens, Égyptiens, Romains et Chinois de l’Antiquité sécurisent leurs routes commerciales pour éliminer la concurrence. Au Moyen Age, les marchands allemands regroupés au sein de la Hanse mènent des guerres, déclenchent des blocus économiques, le tout au nom de la défense de leurs intérêts commerciaux. Avec les grandes découvertes, les Etats prennent les rênes : Portugais, Espagnols, Hollandais, Anglais et Français se livrent de terribles batailles pour s’emparer des épices des nouveaux mondes. Lors du premier conflit mondial, détruire le potentiel commercial de l’adversaire est un des buts de guerre affichés, tandis qu’aujourd’hui les multinationales affrontent l’hyperconcurrence avec leurs propres armes, lesquelles n’ont souvent rien à envier à celles des services de renseignements et de sécurité des Etats. Cette première synthèse sur la guerre économique démontre l’enracinement des conflits de ce type dans l’histoire. On comprend, à sa lecture, pourquoi le mythe libéral du « doux commerce » a toujours nié cette évidence : la politique n’a pas le monopole de la violence. Elle le partage avec l’économie. La synthèse réalisée par l’auteur est magistrale. Le livre sera incontestablement un ouvrage important pour comprendre la guerre économique à travers les siècles. Chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS),docteur en science politique, Ali Laïdi est l’auteur de nombreux ouvrages de référence dans ce domaine : Les Secrets de la guerre économique ; Les Etats en guerre économique (Prix Turgot IES 2010) ou Aux sources de la guerre économique. Il anime également une chronique à France 24 sur l’intelligence économique. 26 €

 

Partager cet article

Published by Gri-Gri International - dans Arts & culture Devoir d'histoire
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV