Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

Sur plainte de Michel Gbagbo, le "p'ti gros" Soro tombe (presque) de haut : un juge français a été désigné !

Publié le 10 Mars 2013 par Habiba Touré www.legrigriinternational.com in Côte d'Ivoire - Élections 2010

Soro-Guillaume-423.jpg

En juin 2012 Michel Gbagbo, par l’intermédiaire de Me Habiba Touré, a déposé une plainte avec constitution de partie civile auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris contre Guillaume Soro et les Commandants de zone pour enlèvement, séquestration et traitements inhumains et dégradants. La plainte vient de donner lieu à la désignation d’un Juge d’instruction.
Après la décision de la Cour de Justice de la CEDEAO ayant déclaré la détention de Michel illégale et arbitraire, la procédure engagée auprès de la Justice française va permettre de poursuivre les auteurs de ces actes illégaux et traitements inhumains.

Madame, Monsieur,

Je vous prie de trouver, ci-joint, le communiqué de presse que je diffuse ce jour.

 Communiqué de Presse :

Paris, le 4 mars 2013 – A la suite du dépôt de plainte avec constitution de partie civile de Michel GBAGBO à l’encontre de Monsieur Guillaume SORO et des 10 Com’zones qui sévissent en toute impunité en Côte d’Ivoire, la Justice française a désigné un Juge d’Instruction afin de faire la lumière sur les graves sévices dont il a été victime.

Il s’agit d’une grande victoire pour le fils du Président GBAGBO, enlevé, séquestré et molesté en raison de son patronyme.

La Justice française ayant estimé que les faits dénoncés peuvent légitimement faire l’objet de poursuites.

Avec la désignation de ce Juge d’instruction, c’est un signal fort lancé à ses geôliers qui pourraient répondre de leurs actes devant la Justice française, face à la carence d’une justice des vainqueurs demeurée protectrice à leur égard jusqu’à ce jour.

Le temps de l’impunité est révolu, le processus judiciaire est désormais en marche avec toute son énergie et sa vigueur.

Tous les protagonistes de cette affaire, qui se croyaient invulnérables et intouchables, vont devoir désormais répondre de leurs actes devant la Justice française.

Alea jacta est, les dés sont jetés.

Cordialement.

Habiba TOURE Avocat à la Cour

Le blog consacré aux prisonniers politiques sous Ouattara ICI.