Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 12:00
Chirac Roi nègre Mil'Pat Bestiaire www.legrigriinternational.com
 
C'est paru il y a peu dans Bakchich. Présenté comme ça. (Sauf les commentaires intercalés). Nicolas Beau, auteur de l'article et responsable de Bakchich, occupa de fait la rédaction en chef du Gri-Gri International. Où on sait le lire entre les lignes...

COUPS DE BOULE (ça, c'est de Bakchich, comme nom de rubrique, titre, etc)

DCN, le mauvais procès fait à Sarko

Commissions / vendredi 14 mai par Nicolas Beau

Dans un livre très médiatisé, deux confrères prétendent que l’attentat de Karachi de 2002, qui a coûté la vie à onze Français, mettrait en cause la campagne d’Édouard Balladur… en 1994.
Sûrement qu'en omettant soigneusement de citer le titre de l'ouvrage, Le Contrat, Karachi l'affaire que Sarkozy voudrait oublier (éd Stock), Nicolas Beau espère ne pas participer de sa promotion... ce qui est bête : le livre est déjà, il l'écrit lui-même, "très médiatisé". 

"Dans un livre très médiatisé, relayé dans Libération par le journaliste Guillaume Dasquié, qui fut payé dans une vie antérieure par les barbouzes de la Direction des constructions navales (DCN)..." 
Petite remarque d'ordre technique, quasi corporatiste : le chapeau qui commence par la même phrase que le papier... ça sent l'article qui devait paraître au plus vite, la précipitation dans l'éditing... les restrictions budgétaires et donc de postes...? Ça paraît difficile à croire : pas meilleur que Beau pour couler les journaux, les amener à la liquidation, puis de les relancer en trouvant de miraculeux financements (auprès de gens capables de "donner" 500 000 euros, comme ça, pour l'amour de l'info, la beauté du geste et la certitude de les perdre...). Pour la bonne bouche : Guillaume Dasquié, exécuté d'une assertion menaçante, mais dont on oublie de mentionner, au rayon de ses activités passées, les articles qu'il publia dans... Bakchich. Trop Beau !

"deux confrères de Mediapart, Fabrice Arfi et Fabrice Lhomme, prétendent que l’attentat de Karachi de 2002, qui a coûté la vie à onze Français, mettrait en cause la campagne d’Édouard Balladur… en 1994. Le scénario qu’ils mettent grossièrement en scène fait un amalgame grave entre le financement de la présidentielle de 1995 et l’attentat sept ans après. « Une fable », avait pourtant déclaré à Bakchich l’ancien patron du parquet antiterroriste, le magistrat socialiste Michel Debacq, en charge du dossier de l’attentat en 2002".
Ah bah s'il l'avait déclaré à Bakchich, ce bon magistrat "socialiste"... pourquoi préciser son appartenance politique ? Doit-elle nous amener à en conclure que... ? Mais quoi ?

"Certes, tous les politiques français ont puisé dans les caisses noires de la DCN pour financer leurs campagnes  . (C'est Bakchich qui insiste en "graissant"). Qu’il s’agisse des chiraquiens, des socialistes et, il est vrai, des balladuriens. Dès l’été 2008, Bakchich exhumait le contrat liant, en 1994, la DCN et un intermédiaire très sarkozyste, Ziad Takkiedine ."
Technique Zemmour pour l'esclavage et le colonialisme : tout le monde en a croqué, il serait injuste de n'en tenir rigueur qu'au little Mollah Nicolas, aka la moitié de Carla... la preuve que Beau et Bakchich sont cleans, soupçonnables de rien d'autre que d'indépendance aujourd'hui, c'est même eux (et les premiers en plus) qui ont exhumé le contrat liant la DCN et un intermédiaire "très sarkozyste"... là, même remarque qu'au-dessus, pourquoi sarkozyser Ziad Takkiedine ? Pour quoi ? Pour dire quoi ? 

"Mais c’est Chirac, (à nouveau Bakchich semble vouloir insister) élu en 1995, qui récupère le reliquat des commissions de Takkiedine, à qui il envoie un émissaire musclé. Lui encore qui décide, en 2001, de mettre fin aux commissions versées dans le cadre de la vente des sous-marins au Pakistan. Durant la cohabitation, et en plein accord avec le ministre socialiste de la Défense, Alain Richard, Chirac pilote d’autres dossiers sensibles de la DCN, comme celui de la vente d’autres sous-marins à l’Indonésie ou au Chili".
Pour avoir cotoyé Beau de près, du temps qu'il drivait le Gri-Gri, celle-là, je vous la dégoupille : pas se laisser abuser par l'évocation du "socialiste" ministre de la Défense Alain Richard, ce qui compte, c'est d'orienter le lecteur (et surtout les confrères, dans la presse et ailleurs), vers une bien plus maligne piste, une bien plus bandante hypothèse. En plus, il en a sous le pied. On a rempli ses gourdes. Message et menace transmis.

Texte - Grégory Protche   Dessins - Mil'Pat

Partager cet article

Published by Grégory Protche Mil'Pat www.legrigriinternational.com - dans Comptes à régler et compteurs à relever
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV