Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 05:50

 

Roland Tchakounté Blues Mennessen dr www.legrigriinternational.com

 

Quand le Blues renoue avec ses racines.. Roland Tchakounté est un guitariste chanteur camerounais de 45 ans qui vit en France depuis une dizaine d’années ; Blues Menessen est son 4éme album. Pour bien comprendre sa musique il faut revenir sur son parcours. Au Cameroun il commence par chanter des reprises de classiques de Rythme & Blues et, s’il cite comme influences les maîtres du blues afro-américain d’Elmore James à Robert Johnson, il ne délaisse pas ses racines africaines, notamment Ali Farka Touré dont il se définit comme le fils musical et qui lui donne le goût de chanter dans la langue de son pays. Mais c’est l’écoute en 2002 de John Lee Hooker qui va vraiment lui faire découvrir sa voie musicale et, depuis 2006, c’est en trio qu’il joue son blues en compagnie de ses 2 acolytes Mik Ravassat, un des meilleurs guitaristes de blues de notre pays (ex Reverend Blues Gang) et Mathias Bernheim aux percussions ; l'alchimie entre les trois est parfaite, et donne lieu à beaucoup d'improvisation sur scène. Tchakounté chante en bamiléké, un dialecte de son pays natal ; armé de sa voix chaude et puissante, il se pose en héritier de la tradition du blues et ses textes parlent de la blessure qu’il ressent à la vision des malheurs du continent africain, de la corruption qui y règne, du pillage de ses richesses et de son abandon par les grandes puissances de ce monde. "J’écris et je chante pour noyer le sentiment d’amertume que m’inspire l’existence". N’allez quand même pas prendre notre ami Roland pour un grand dépressif, si sa plume est acérée, elle sait aussi se faire l’écho de la vie, des fêtes, de l’espoir et "faire rayonner la culture africaine à travers sa musique ".

 
Roland Tchakounté Blues Mennessen dr www.legrigriinternational.com




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce mélange entre blues du Mississippi, racines africaines et textes en bamiléké est tout simplement une réussite étonnante qui prend immédiatement aux tripes ; ce métissage est sûrement l’avenir du blues... L’album commence très fort avec "Blues Menessen", titre le plus "Hookerien", beat lourd et hypnotique, pas de doute la filiation est établie, mais la suite prouve que Tchakounté, loin de cloner le maître, arrive à apposer sa patte et créer son propre univers coloré, un blues au sein duquel les rythmes africains et le jazz ne sont jamais bien loin, à l’instar d’un Amar Sundy. À noter les interventions de Christophe Dupeu (Peter Alexander Band , Johnny Hallyday) à l’harmonica et de la saxophoniste japonaise Chika Asamato. Un bien bel album, profond, inspiré et intelligent d'un type attachant qui mérite vraiment de trouver son public ; des infos et des dates de concerts sur son site :
http://www.blogger.com/www.roland-tchakounte.com
"Blues menessen" (Negro blues) :
"J’ai le blues, du matin au soir. Isolé et solitaire, je marche au delà de mes forces.
Mon ciel est sombre comme ma peau. Je ne suis pas un être quelconque .
Le mépris des autres me transperce de toute part, leurs regards se déversent sur moi
comme une coulée de volcan et me brûle jusqu’à me tuer.
Mon âme en peine fait voler en éclat la digue de mes colères retenues et promet le feu
pour le bien ou le mal de
tous. "

 

Texte - Rockin-JL, un pote du briscard (toujours en vacances?) et véritable tête pensante du Deblocnot'

 

Partager cet article

Published by Rockin'JL Deblocnotes dr www.legrigriinternational.com - dans Max visite la discothèque de son bricard de père
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV