Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 06:22

equipe de france foot afrique du sud 2010

 

L'équipe de France a enfin atteint son objectif : incarner le ridicule. Incapables d'honorer un maillot (mais adeptes d'un look civil qui ferait honte au dernier des Ch'tis lors d'une convention de tuning), obligés, comme les derniers des puceaux, de casquer des putes de luxe pour atteindre le nirvana sexuel, n'aimant la France que quand elle leur offre des primes, jouant les racailles à défaut d'être de vrais voyous, ces médiocres passent leur temps à se chercher des excuses, n'ont ni coeur, ni âme, ni pied (mais parfois des mains). Ce sont des pseudo stars qui insultent un passé valable (Platini, Luis, allez, même Zidane...), des épiciers fermés le dimanche, des j'en foutres qui préfèrent enchaîner les spots de pubs débiles plutôt que les dribbles visionnaires. Ces Bleus (délavés, on leur conseille un lavage à 30°) mériteraient de rejoindre les hordes de chômeurs hexagonaux. C'est donc avec générosité qu'on propose ici à quelques-uns des pistes pour une nouvelle carrière, loin des pelouses et de la honte. 

EVRA : Capitaine sans crochet, capable de chialer sur commande (sa larme pendant l'hymne national le soir du match France-Mexique devrait lui valoir un sponsoring éternel du côté de chez Lacoste), petit et même pas costaud, Evra croit qu'il joue à Manchester alors qu'il ne fait juste que courir le long d'une bande blanche chaque week-end. Chasseur de traître, il aime prendre une voix grave quand des micros le titillent mais n'a pas encore tout à fait mué. Fan de Tyson, son dernier combat, contre le poids coq Duverne, s'est soldé par un jet de chronomètre tout à fait déplacé. Reconversion possible : jockey pour poney. 

GALLAS : A quasiment inventé la défense en accordéon. Frappé par un éclair à l'âge de 8 ans, alors qu'il était en train de lire Oui-Oui et son ballon, assis sous un arbre, il ne communique désormais plus que par zozotements incohérents, rires perdus et doigt tendu aux journalistes. Ex capitaine, néo handicapé, il rêve un jour de jouer dans un grand club. En attendant, il végète du côté d'Arsenal. Reconversion possible : Veilleur de nuit en Finlande. 

RIBÉRY : Créé un soir d'orage du côté de Boulogne sur Mer, croisement d'un Gremlins et d'un sanglier, Ribéry aurait aussi inspiré la période bleu turquoise de Picasso. Quand il n'honore pas Allah (il a longtemps cru qu'on disait Alain) ou les vagins pré-pubères, il ment dès qu'il le peut à sa femme pour aller taper un babyfoot à la taverne munichoise du coin avec ses potes skinheads (qu'il prend pour des Krishna). Comme son pote Evra (qu'il appelle Eva dans les douches parce qu'il a aussi un sens de l'humour carrément jubilatoire), il sait mentir les larmes aux yeux dès qu'une caméra le fixe de trop près. Meneur de revue plus que de jeu, il aime tirer au moment de passer et passer au lieu de tirer. S'est dribblé plusieurs fois lui-même. Important : ne jamais l'arroser ou le nourrir après minuit. Reconversion possible : Acteur dans Freaks 2, le Retour. 

HENRY : Disparu un soir de juin 2010, on l'aurait récemment aperçu Porte des Lilas. Reconversion possible : Citoyen américain. 

GOVOU : Conducteur émérite et alcoolique timide, il vote à gauche mais s'enlise à droite. On lui avait déjà fait croire que Lyon était une grande équipe, il n'a donc pas été difficile de le convaincre que l'équipe de France, c'était le top. Reconversion possible : Kangourou sans poche. 

ANELKA : Rêvant de jouer dans des stades sans spectateurs, se foutant depuis qu'il est môme de la coupe du monde, trouvant qu'on paye trop d'impôts en France, Anelka n'a en fait jamais insulté Domenech. Il est schizophrène. C'est à son double imaginaire, baptisé Jackpot, qu'il a lancé la désormais fameuse phrase : “Va te faire enculer, sale fils de pute”. Injustement renvoyé, il a bien tenté d'expliquer à Raymond et Escalettes la vérité mais Jackpot a repris le dessus et l'a ainsi condamné à prendre l'avion pour Londres, où l'on paye tout de même moins d'impôts. Martyr total, il ne lui manque plus que les clous. La croix, il la porte depuis longtemps... Reconversion possible : Clown blanc.  

GOURCUFF : Faux breton mais vrai beau gosse, Gourcuff est, paraît-il, très très têtu. Il attend l'arrivée de son papa, Laurent Blanc, pour récupérer le brassard de capitaine. Une rumeur raconte qu'il a un jour fait pleurer un miroir. A vérifier tout de même. Possède un certain talent de footballeur et rêve d'être ami pour la vie avec Marinette Pichon. Reconversion possible : Homo Sapiens. 

DOMENECH : Rime avec échec. Largué par Estelle Denis, qui a, dans la presse, en juillet 2010, dévoilé qu'elle aimait en secret Laurent Blanc. A décidé de se teindre les cheveux en noir, pour ressembler au sélectionneur allemand. Reconversion possible : Entraîneur du PSG.


Photo - Dr   Texte - Jérôme Reijasse

 

PS : Acheter Parc, le livre de Jérôme Reijasse :  http://www.parc-lelivre.fr/

 

Partager cet article

Published by Dr Jerome Reijasse www.legrigriinternational.com - dans Ordre (du jour)
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV