Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

Première université du CADTM Afrique

Publié le 28 Mars 2014 par Gri-Gri International dr in Arts & culture

CADTM-mars-2014.png

Le CADTM Afrique organise ce week-end sa première université à Hammamet en Tunisie. Après avoir été le pays hôte du Forum Social Mondial il y a un an, la Tunisie accueille cette fois l’université du CADTM Afrique. Des citoyens sont venus des quatre coins d’Afrique – Burkina Faso, Togo, Bénin, Cameroun, République démocratique du Congo, Mali, Niger, Sénégal, Maroc et Tunisie – pour échanger sur la dette et différentes thématiques comme les ressources naturelles, l’audit et les dettes coloniales.

C’est avec un peu d’émotion que Fathi Chamkhi prenait la parole pour inaugurer la journée de cette première édition de l’université du réseau CADTM Afrique. Il remerciait la salle, représentative de cette Afrique qui bouge, qui lutte pour le présent du continent mais aussi son futur.

Mimoun Rahmani, coordinateur du réseau CADTM Afrique faisait remarquer que le réseau travaille principalement sur la dette mais pas seulement, il s’engage aussi contre toutes les formes d’oppression. « La dette est un outil de transfert de richesses du Sud vers le Nord, une partie importante de la dette est illégitime et odieuse, elle a déjà été remboursée plusieurs fois et constitue un poids énorme dans le budget des États. Notre principale stratégie est de faire des audits de la dette. »

Cette année, une grande campagne internationale contre la dette sera organisée à l’occasion des soixante dix ans des institutions de Bretton Woods, le FMI et la Banque mondiale.

Renaud Vivien, du CADTM international, soulignait que le FMI n’est pas uniquement présent dans les pays du Sud, il intervient aussi en Europe, que ce soit en Grèce, en Irlande, ou même maintenant en Ukraine.

Les personnes présentes se séparaient ensuite pour se diriger vers les deux ateliers du matin.

Pillages des ressources naturelles et conflits en Afrique

Le pillage de l’Afrique dans son cadre historique est loin d’être récent, il était déjà effectif avec le commerce triangulaire puis la colonisation qui prenait une forme de pillage direct des richesses. Nabil du CADTM/RAID insistait pour mettre en avant l’idée que l’annulation de la dette est le minimum que nous pouvons demander, ce n’est pas de la charité.

Issa du Réseau national dette et développement au Niger faisait remarquer que le thème des réparations face au pillage des ressources reste d’actualité, « ce sont des questions qui n’ont jamais cessé, que ce soit avant, pendant ou après la colonisation. On vit une guerre perpétuelle contre l’Afrique, toutes les puissances se sont partagé l’Afrique et leurs richesses. Ses ressources ont été soustraites par la force, par des lois ou par des jeux de négociations. Le Consensus de Washington représente une forme légalisée pour permettre la continuation des pillages. »

Suite et fin ICI.