Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 08:55

 cap camps 5 cap camps 4

cap camps 3 

Images du camp de réfugiés ivoiriens d'Ampain (Ghana)

Le régime Ouattara n’a pas renoncé à son obsession de ramener de gré ou de force en Côte d’Ivoire les réfugiés ivoiriens, pour se donner bonne presse aux yeux de la communauté internationale. Et pour cela, tous les moyens sont mis en œuvre pour obtenir la fermeture des camps de réfugiés dans les pays de la sous-région.

Les Ivoiriens dans les camps de réfugiés, dans les pays de la sous-région, ont des raisons de craindre pour les mois à venir. Leurs conditions de vie deviennent de plus en plus difficiles. Vraisemblablement, pensent-ils, le régime Ouattara fait pression sur le Hcr pour rendre plus que difficile leur quotidien, afin qu’ils soient contraints à rentrer au pays, malgré une situation sécuritaire des plus délétères et la poursuite du programme de gouvernement « chasse aux pro-Gbagbo ». Les réfugiés ivoiriens dans les camps d’Ampain et d’Elubo ont commencé à subir les effets de la volonté manifeste du régime Ouattara de voir fermer ces camps de réfugiés. Depuis mercredi 20 mars dernier, la ration alimentaire a été nettement réduite. « De 12,5 kg de riz mensuels par individu déjà insuffisant, nous sommes passés à 9 kg par mois. Et cela nous a été signifié ce matin même (mercredi dernier, ndlr) par une note affichée au tableau. Il en sera autant pour l’huile, le haricot, le sel, la poudre de soja qui en sont les éléments constitutifs, nous a-t-on dit », a révélé Alexis Zouga, un réfugié ivoirien au camp d’Ampain que nous avons joint. En affamant les pauvres réfugiés déjà trop fragiles et traumatisés, le régime Ouattara, avec le soutien du Hcr, veut obliger les Ivoiriens à retourner en Côte d’Ivoire. Le plus grave, c’est que, explique les réfugiés ivoiriens, depuis presque deux semaines, les médicaments ne sont plus gratuits. « Lorsque vous vous rendez au centre de santé du camp, on vous délivre désormais une ordonnance. Donc vous êtes obligés, si vous avez quelques moyens, d’acheter vos médicaments dans les pharmacies en ville », a fait savoir Michel, un jeune réfugié ivoirien. « Si l’objectif de ces nouvelles mesures est de nous faire retourner de force au pays, alors mieux vaut mourir en exil que de s’offrir à Alassane Ouattara », ont fait savoir certains. Et cette nouvelle donne n’est pas spécifique aux camps de réfugiés ivoiriens du Ghana, mais concerne tous les camps de réfugiés ivoiriens de l’Afrique de l’Ouest. Selon Alexis Zouga, il se murmure que les camps pourraient être fermés au mois de juillet. Du côté du Hcr, la réduction de la ration alimentaire et de biens d’autres services est due aux ressources financières qui s’amenuisent, affirme-t-on. Ce qui contraint l’agence spécialisée des Nations unies à prendre des mesures pérennes. Faux ! rétorquent les réfugiés. Selon eux, c’est une volonté manifeste de la communauté internationale de répondre favorablement à la requête du régime Ouattara de voir les camps de réfugiés ivoiriens disparaître. Sinon comment comprendre que les réfugiés Libériens ont pu bénéficier du soutien du Hcr durant plus d’une décennie et que le même Hcr soit essoufflé en moins d’une année seulement dans le cas de l’aide apportée à leurs «homologues» ivoiriens ? Photo - dr   Texte - Franck Toti www.nouveaucourrier.info

Partager cet article

Published by Franck Toti www.nouveaucourrier.info www.legrigriinternational.com - dans Côte d'Ivoire - Élections 2010
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV