Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 13:00

Ezzat-Ouattara-18-mars-Gri-Gri-International.jpg

Alassane Dramane Ouattara se rend bien compte qu’il n’a aucune chance de rééditer son exploit malhonnête  de 2010-2011, pour la simple raison qu’il n’aura plus les mêmes complicités ni les mêmes appuis. Le contexte aussi lui semble défavorable. Le peuple déçu et affamé ne votera pas pour lui. Mais Ouattara compte sur une immigration sauvage et frauduleuse pour faire la différence avec ses adversaires mais surtout avec le FPI et ses alliés qui constituent désormais une force incontournable. La voie est ouverte pour le retour du parti de Laurent Gbagbo au pouvoir en 2015, peut être même avant cette date. L’effondrement du PDCI y contribuera grandement. Les stratèges de Ouattara qui ne peuvent fonder son succès que sur la fraude, n’attendent pas les dernières phases de l’organisation du scrutin pour s’assurer d’une victoire certaine à l’avance. Les accords de Lina-Marcoussis leur donnaient le bénéfice de lois sur mesures et un bétail électoral constitué de 3.500.000 Burkinabé planqués dans nos plantations. Pour donner un vernis de légalité au stratagème, ils ont imposé en plus les audiences foraines dont ils ont été les grands bénéficiaires. L’expérience Linas Marcoussis – Pierre Mazeaud ne peut pas être renouvelée. Mais Ouattara compte toujours sur les étrangers pour se faire élire. Cela ne doit jamais nous échapper. Il faut donc nécessairement « importer » cette population avec laquelle il partage certaines affinités et parentés pour que leur vote soit motivé et même impératif. Une bonne immigration sauvage et frauduleuse  repose sur un triptyque qui se conçoit de la manière la plus simple : 

 1-    Une loi favorable à l’intégration rapide et facile dans le cadre de la nationalité pleine et entière (exemple : par déclaration simple).

2-    Une réforme du code foncier rural pour permettre la spoliation des paysans autochtones au profit des nouveaux immigrés au nom de lois déjà obtenues par le vote obligé d’une assemblée nationale aux ordres.  Alassane Dramane Ouattara a déjà acquis et mis en réserve ces deux avantages qui mettent déjà hors-jeu ses adversaires au plan strictement théorique.

3-    Reste le 3eme degré du triptyque : l’aspect pratique qui mène à l’établissement du fichier électoral. Cette étape est basée sur une opération hautement sensible qui constitue l’acte fondateur de toutes les élections et une source de conflits permanents avant le vote. La plupart du temps, le candidat-président abuse de son autorité pour exécuter cette partie des actes à l’insu des autres partis politiques au nom de ses prérogatives et devoirs régaliens. C’est exactement ce que s’apprête à faire Alassane Dramane Ouattara. Alors qu’en 2000 toute la classe politique Ivoirienne avait exigé le départ du directeur de la statistique Mr Meleu au motif qu’il était trop marqué FPI, cette fois Alassane Dramane Ouattara, à l’insu de tous, nomme et utilise un citoyen Burkinabè du nom de Ibrahima Bah à la tête de la Direction Générale de la statistique de Côte d’IvoireLe budget alloué à l’opération du recensement national de l’habitat et de la population s’élève à 13 Milliards de F.CFA. Les réunions de mise en œuvre ont déjà commencé, retransmises par les télévisions périphériques Africaines du bouquet Canal + mais à aucun moment sur la RTI 1ère ou 2ème chaine. Il est évident que Alassane Dramane Ouattara et la direction générale de la statistique veulent cacher l’entreprise ou la banaliser aux yeux de la population. Cette population ne se rend pas encore compte de l’infiltration massive des Burkinabé par le Nord (Ouangolo, Kong, Bouna, etc...) et par le Sud (Noé, Frambo, Tiapoum, Aboisso, etc…)en passant par le Ghana.

 

Ce recensement qui estime que la Côte d’Ivoire compte 22 millions d’habitants aujourd’hui a pour but d’officialiser le chiffre qui nous révélera certainement que la Côte d’Ivoire compte désormais 30 Millions d’habitants. Cela ne surprendra personne puisqu’aussi bien le Ghana voisin en compte presqu’autant. Si nous n’y prenons garde Alassane Dramane Ouattara est parti sur cette base pour installer dans notre pays un pouvoir entièrement favorable aux Burkinabè pour les 50 prochaines années. Le plus choquant de cette fraude anticipée vient de ce qu’il sera nécessaire de recruter en CDD (Contrat à Durée Déterminée) 30.000 jeunes pour sa mise en œuvre sur le terrain. Depuis son arrivée brutale à la tête de l’Etat, Ouattara n’a provoqué dans le monde du travail, que chômage et désolation. Toutes ses promesses sont creuses et sans lendemains. La jeunesse Ivoirienne désœuvrée et amère attend sans grand espoir. Ces 30.000 futurs emplois même en CDD devaient constituer une raison de propagande certaine pour le pouvoir Ouattara. Mais pourquoi n’en parle-t-on pas ? la réponse est simple : ces emplois sont réservés exclusivement à des jeunes Burkinabè dans le cadre du fameux rattrapage ethnique qui soutend toute la politique d’Alassane Dramane Ouattara.

Dessin - Ezzat   Texte - Schlomit Abel

Partager cet article

Published by Gri-Gri International Ezzat Schlomit Abel dr - dans Côte d'Ivoire - Élections 2010
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV