Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 22:03
ozzy osbourne scream dr www.legrigriinternational.com
Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie...


"Scream" est incontestablement un album sombre, plus noir encore que son prédécesseur. Il permet également de remettre en perspective le fait qu'Ozzy est avant tout l'un des pères fondateur d'un style: Le Heavy Metal. "Scream" en atteste, Ozzy vient de nous pondre son œuvre la plus "Heavy Metal" de tout son catalogue. L'ombre du Sabb' y plane d'ailleurs souvent.

Le profond remaniement de personnel opéré par Ozzy sur cet album (à l'exception de génial Blasko à la Basse), aura porté ses fruits au delà de mes plus vifs espoirs. Car non seulement ça joue très bien, mais la cohésion de l'ensemble, jouxté aux arrangements savamment orchestré du fils de Rick Wakeman (Yes), confère à cet album une beauté proprement sidérante.

ozzy osbourne scream dr www.legrigriinternational.com

Je le redis, "Scream" n'est pas un album facile de prime abord. Car au delà de la puissance et de l'agressivité qui s'en dégage, ces deux notions pourraient (lors des premières écoutes) presque occulter la multitude de subtilités et de nuances que recèle un tel concentré d'énergie vindicative. En définitif, on pourrait presque parler (par endroit) de musique "progressive", tant au niveau de l'alternance des tempos sur certains morceaux, que des ambiances multiples élaborées avec un soin quasi chirurgical. Un vrai travail d'orfèvre que celui de savoir transformer ce métal brut(al) en or. Ozzy, malgré ce qu'en disent ses détracteurs (depuis 30 ans au moins), n'a définitivement pas dit son dernier mot, et il le prouve une nouvelle fois.
En aparté: Si je le voulais, j'aurais moi aussi tout le loisir de flinguer le personnage, tant certaines de ses frasques et/ou attitudes (sur scène principalement) continuent de m'horripiler au plus haut point. Sur disque c'est autre chose. Ozzy n'a surtout jamais fait le même disque, et aussi différents soient-ils, "Scream" aura su me séduire au même titre qu'un "Black Rain", qu'un "Ozzmosis" ou "No More Tears", et autres "Ultimate Sin", "Bark AtThe Moon", et j'en oublie (volontairement !), simplement d'une manière différente.

ozzy osbourne scream dr www.legrigriinternational.com

Quant à savoir si tel ou tel morceaux mériteraient de figurer sur telle ou telle compil', sous prétexte que les 10 titres (11 ?) qu'il contient ne possèdent pas cette immédiateté (couplet/refrains faciles, le p'tit chorus juste après le deuxième refrain, etc...), laissez moi vous dire que voilà bien le cadet de mes soucis, tant ce genre de produit (les "Best Of"), limite, par définition, une œuvre dans sa globalité.

"Scream" est une œuvre à part entière, il est donc vain de vouloir en extraire un morceau plutôt qu'un autre.

"Let Me Hear You Screeam !!" Donnez un peu plus qu'une chance à cet album. La récompense n'en sera que plus grande.


PS: Article paru initialement sur le Deblocnot, un blog à suivre sur le point d'exploser, dans lequel le Gri-Gri ira désormais "piquer" un article par semaine.

Texte - Vincent, un pote du briscard de père de Max.


Partager cet article

Published by www.deblocnotes.fr dr www.legrigriinternational.com - dans Max visite la discothèque de son bricard de père
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV