Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 07:15

Koffi-Yamgnane Togo

Kofi Yamgnane, aka "le caprice de Dieu"

Le conseiller Afrique de F Hollande partage son travail:

François Hollande, une chance pour l'Afrique

Concernant la nouvelle politique africaine de la France, François Hollande nous a demandé de travailler à achever la décolonisation et mener en Afrique une politique cohérente avec les autres Européens. Il entend respecter la démocratie là où elle existe et soutenir tous ceux qui se battent ailleurs à son avènement.

Ce travail, nous le déclinons selon 5 axes prioritaires.

Tout d'abord, tirer le bilan de 50 ans de relations ambigües

En tant qu'humaniste et homme de gauche, François Hollande privilégie une approche plus respectueuse des peuples par la reconnaissance des aspirations populaires trop souvent brimées par des régimes autoritaires et parfois corrompus.

Lancer une opération vérité sur la politique d’aide publique au développement

Expliquer le caractère fantaisiste et mensonger des déclarations d’aide au développement et d’engagements internationaux jamais tenus. La France déclare 10 milliards d’euros d’Aide Publique au Développement (APD) à l’OCDE, alors que l'APD n'a représenté que 3.3 milliards d’euros en crédit de paiement dans la loi de finances 2012. Il faut rétablir tout à la fois la vérité et la crédibilité de cet instrument. Depuis 5 ans, la politique de coopération se caractérise par une «bulle déclarative», avec un énorme écart entre les coûts pour l’État (0.25% du PIB), et les sommes déclarées (près de 0.5% du PIB).

Ensuite, refonder ces relations sur des bases saines

Tourner définitivement la page de la colonisation, en finir avec les formes plus ou moins subtiles du paternalisme néo colonial, regarder l'Afrique comme elle est aujourd'hui et pressentir ce qu'elle sera demain, entrer dans une coopération sur la base de l’égalité et du respect mutuel et s'appuyer sur les forces qui feront l'Afrique de demain: étudiants, jeunes entrepreneurs, diplômés au chômage, artistes, écrivains, diasporas...

Aider les pays africains à contenir la fuite de ses cerveaux et à la transformer en gain de cerveaux; encourager partout les transferts de technologies; engager les entreprises françaises travaillant en Afrique sur la voie de leur responsabilité sociale, sociétale et environnementale; faire respecter une éthique de la transparence...etc.

Enfin, disons-le tout net : aux yeux de beaucoup d’Africains, l’interventionnisme armé de la France et le recours très « sélectif » à la Cour Pénale Internationale incarnent une nouvelle «mission civilisatrice occidentale», rappelant à bien des égards la douloureuse «pacification» de l’ère coloniale. François Hollande veut en finir avec ces méthodes surannées.

Prendre en compte l'impératif démocratique

Au Sud comme au Nord du Sahara, la jeunesse Africaine nourrit une vraie aspiration à la démocratie, à la liberté et au respect de ses droits élémentaires. Elle est partout exaspérée face à l’injustice sociale, la pauvreté, les inégalités, les manquements à la liberté de la presse ou à l’indépendance de la justice, et exprime colère et révolte face à la confiscation du pouvoir par un clan.

Les mêmes ingrédients – aspirations au changement, dignité, fin de la prédation et de la corruption, etc. – sont présents chez tous les peuples d’Afrique... des réalités différentes, mais un rêve commun...

La France saura se comporter en partenaire attentif devant des événements tels que ceux intervenus au Maghreb s'ils venaient à se reproduire. Elle encouragera la recherche de solutions pacifiques négociées conformément à la culture et aux civilisations africaines: à l'instar du Président Nelson Mandela, François Hollande encouragera partout le pardon et la réconciliation pour éviter l'affrontement et la violence. Contrairement à ce que dit la droite par la bouche de Nicolas Sarkozy, l'Afrique a son Histoire et ses Civilisations et François Hollande le sait et entend respecter l'une et les autres.

Enfin participer au renforcement de la sécurité collective en Afrique

François Hollande souhaite repenser la politique de lutte contre le terrorisme, en particulier au Sahel, pour permettre aux forces nationales concernées de lutter plus vigoureusement contre Al-Qaïda au Maghreb Islamique et les entités qui collaborent ou commercent avec cette organisation.

Dans ce domaine, en partenariat avec l'UE et l'ONU, l'Union Africaine et les organisations régionales et sous-régionales africaines (CEDEAO, SADC, UEAC...) doivent jouer le rôle qui est d'abord le leur, à savoir: définir l’architecture de défense du continent.

Dessin - Mil'Pat   Texte - Kofi Yamgnane

Conseiller aux Relations africaines de François HOLLANDE.

Partager cet article

Published by Kofi Yamgnane Mil'Pat www.legrigriinternational.com - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV