Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

Nicolas Sarkozy a rencontré Blaise Compaoré à Paris - Poésie

Publié le 28 Septembre 2012 par Dr G.P. www.legrigriinternational.com in Politique

Blaise Compaoré Jacques Chirac dr ww.legrigriinternational.com  

Service après-vente. 

Serments d'hypocrites.

Trouillomètre à zéro.

Transmission d'ordres méta-Hollande.

Mélancolie.

Plus la peine d'aller sur le site de l'Élysée pour mater ça vicieusement.

Soro et Bakayoko.

"Paraît que Dominique a fait fermer un magasin de luxe pour faire son shopping tranquille…elle s'est fait livrer de quoi manger sur place ! Je te l'avais dit, hein, Blaise… ils seront encore plus obscènes que moi !"

Dépression post-partum.

Kadhafi était plutôt Louvre, lui, question de culture.

Paraît que Soro dit souvent "Moi au moins, je suis ivoirien."

Dommage que Gbagbo ne parle ("malheureusement") que le français : Charles Taylor aurait plein de choses à lui raconter sur Blaise.

Baiser de la mort.

Bachir Saleh dans les Inrocks. Interpolé jamais interpellé. Puis finalement soustrait. Le cadavre de Kadhafi qui remonte et flotte comme dans Coup de torchon.

Il y a une immigration illégale au Burkina Faso.

Le long et le petit mal foutu.

Mali, je t'aime, Mali je t'adore. Mali je t'aime, je te prendrai par le Nord.

"T'as trop léché le cul des Blancs, Vendredi."

Intégration régionale.

Fais-moi mal, AQMI-AQMI-AQMI… Fais-moi mal.

Blaise médiateur.

- Comment va ton épouse ?
- Et toi, ta mutinerie ?

Remettant en place la cravate d'un Chirac pourtant pas encore liquide.

Si ça se trouve, pour Compaoré, Ouattara n'est qu'un Ivoirien.

Un doigt dans la charte.

Pourquoi tous les francophones réclament une intervention armée au Mali avant fin septembre ?

6 octobre 2012 : passation de pouvoir entre Ping et Mme Zuma à l'Union africaine.

Greg Germain (Alpha dans Médecins de nuit) ferait un très convenable Blaise Compaoré.

Si j'étais Blaise, je me méfierais de Sankara, même mort, il peut tuer.

"Sarkozy petit zizi oooooo". Entendu au moins deux ou trois cent fois dans les marches ivoiriennes.

Embargo et asphyxie, les traîtres mots des maîtres.

Blaise pas bienvenu.

Photo - dr   Texte - G.P.