Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 17:41


« Hip Hop »
est le titre du morceau joué dans cet extrait d’un des rares concerts donnés par la formation Black Jack Johnson. Avec un nom choisi en mémoire de Jack Johnson, le premier boxeur noir champion du monde poids lourd, ce groupe est créé en 2000 à l’initiative de Mos Def célèbre rappeur originaire de Brooklyn.
Mos Def a réussi a former autours de lui une vraie dream-team regroupant de grosses pointures de la musique noire-américaine de ces trente dernières années : Le clavier Bernie Worrell (Parliament/Funkadelic), le guitariste Dr. Know (Bad Brains), le batteur Will Calhoun (Living Colour), et le bassiste Doug Wimbish (Sugarhill Gang, Grandmaster Flash, Living Colour), rien que ça … La formation a participé à la réalisation du deuxième album solo de Mos Def et donné quelques concerts dans des petites salles à New York mais n’a malheureusement jamais sorti d’album. À travers ce projet, Mos Def eu l’intention de combler le manque de groupes de rock noirs et de mettre d’accord les rap-rockeurs à la Limp Bizkit, qu'il méprise ouvertement.
C’est chose faite, Mos Def met tout le monde d’accord, accompagné par les quatre musiciens chevronnés, il distille son flow aux accents jamaïcains mêlé à ses fameuses phases chantées avec une aisance impressionnante. La grande classe.


Texte - Dailymotion Max (aka le fils du vieux briscard... le jeune briscard)



PS : il y est même fait mention d'un certain Ahmadou Diallo... à bon souveneur, salut.
PS 1 : Miles Davis a consacré un album, Tribute to Jack Johnson, à la réhabilitation, morale, sportive, humaine, politique du premier vrai grand poids lourds moderne... il n'est pas insensé d'imaginer que Mos Def ait aimé ce disque.

Partager cet article

Published by Gri-Gri International - dans Arts & culture
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV