Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 08:00

Mali-Yu-Hong-Wei-alias-Astan-Coulibaly-jewanda-2.png 

Yu Hong Wei alias Astan Coulibaly est une chinoise naturalisée malienne qui s’est présentée aux élections législatives du Mali le 24 novembre dernier.

La chose est suffisamment Wandahante et rarissime pour la souligner ! Il faut dire que Yu Hong Wei est la toute première asiatique de surcroit non métissée qui participe à un scrutin au Mali.

La mater était en lice avec six autres candidats pour une alliance de trois partis dans la petite ville de Ségou, située à plus de 200 km de Bamako. Elle défend les couleurs du Modec-CAP-Sadi, soit l’association du Mouvement pour un Destin Commun, du parti Convergence d’Action pour le Peuple et enfin, de Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Intégration. Ces trois partis sont désormais réunis sous l’appellation de « Ségou kanou », c’est à dire « l’amour de Ségou » en langue Bambara. Tout un programme ! Est-ce que la moutarde prend ? Seules les urnes le diront. Dans tous les cas, la sino-malienne est considérée par ses alliés politiques comme un atout et par ses adversaires comme un bel exemple d’intégration.

Certes, des esprits un peu chagrins se demandent déjà si la situation inverse aurait été possible en Chine, mais cela ne semble pas déstabiliser Astan Coulibaly qui, droit dans ses bottes continue de battre campagne dans les coins les plus reculés de Ségou où elle vit depuis son arrivée au Mali il y a plus de 30 ans. Il faut dire qu’outre ce fait, cette pharmacienne de formation a quelques arguments imparables : la chinoise est mère de deux enfants issus de son mariage avec un malien, qui lui aura procuré la nationalité malienne dans les années 80.

Suite et fin ICI.

Partager cet article

Published by dr www.legrigriinternational.com - dans Mali
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV