Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

Les experts de l'ONU peuvent faire de la fumée sans feu - Ahoua Don Mello à propos du complot Gbagbo/Al Quaida

Publié le 23 Octobre 2012 par Ahoua Don Mello dr www.legrigriinternational.com in Côte d'Ivoire - Élections 2010

Donmello

Tribune initialement parue sous le titre LES EXPERTS DE L'ONU INVENTENT LA MACHINE A REMONTER LE TEMPS CONTRE LES PRO-GBAGBO.
Pour sauver la dozocratie dont le caractère ethnogénocidaire n'échappe plus aux parrains de la rebellion, les experts de l'ONU ont été mis à contribution pour trouver une parade. Leur stratégie a consisté à criminaliser au maximum les pro-Gbagbo pour couvrir les crimes dozocratiques et accentuer la diabolisation
des pro-Gbagbo en les assimilant aux damnés de l'occident : djihad, Ansar dine. Pour prouver ce lien les experts de l'ONU exhibent un échange de SMS supposé parler d'un contact entre un colonel et Ansar dine. Selon le rapport des experts, la conversation SMS demarre à 12h51 pour se terminer, ouvrez bien les yeux, à 12h12. voici un extrait du rapport des "experts"

12h51 : bonjour, comment allez vous ?

12h21 : le colonel se rendra ce soir avec certain devanciers du djihad et touareg pour rencontre discret

12h12 : Pour la libération de la Côte d'ivoire, il y aura un nouveau genre d'action militaire des forces islamiques............fin de conversation.

Voilà la preuve diffusée dans le monde entier par le trio AFP, RFI, France 24. Les sages d'Afrique ont raison : le chien ne change jamais sa façon de s'asseoir. Après avoir installé M.Ouattara par la falsification des faits, ils ont décidé de le faire regner par la falsification des SMS. Malheureusement aucun crime n'est parfait et dans la falsification d'une conversation SMS qu'un apprenti informaticien peut réussir avec perfection, les "experts" de l'ONU se sont plantés en oubliant un detail : changer le temps de conversation pour éviter la machine à le remonter qui n'existe pour le moment que dans les films de science fiction.

Photo - dr    Texte - Ahoua Don Mello, ancien ministre