Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

Les clandestins ivoiriens de France ont-ils eu raison d'aller se faire recenser à l'ambassade ?

Publié le 14 Janvier 2010 par Gri-Gri International in Politique

L-ENROLEMENT-A-L-AMBASSADE-DE-COTE-D-IVOIRE-FRANCE00151.jpg
. On a vu à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Paris des centaines, pour ne pas dire des milliers d’Ivoiriens venir se faire identifier, en vue des prochaines et déjà plusieurs fois reculées élections présidentielles… D
es Ivoiriens de toutes conditions (ça veut dire modestes). Les vieilles bourges en frétillaient de trouille… les flics dépêchaient des civils par poignées et des uniformés-casqués par cars entiers dans les rues adjacentes… au cas où… au cas où quoi, on en le saura pas… au cas où ces gens auraient voulu se rembourser sur la bête ? Au cas où, comme un seul homme décidé ils se seraient mis à voler et détruire et violer… ?

L-ENROLEMENT-A-L-AMBASSADE-DE-COTE-D-IVOIRE-FRANCE00164.jpg

. Bref. Ces Ivoiriens à nouveau identifiés, recensés et listés pour participer au présidentiel scrutin, ils n’étaient pas forcément toutes et tous en situation régulière… L’oubliant complètement, et oubliant surtout que la boîte qui co-gère et organise les élections ivoiriennes n’est autre qu’une entreprise gauloise… C’est à l’ambassade qu’on m’a expliqué… un conseiller. Un type autorisé… Paraît que jusqu’au sommet de l’État on s’en désole et s’en mord les doigts… ça tient en une phrase : les clandos qui sont venus se faire identifier se sont faits fourrer…
. On redoute à Abidjan que, comme au plus beau temps de la coopération, et dans le respect des accords bilatéraux, les ingénieurs et techniciens français ne se sentent tenus, obligés et soulagés de remettre à l’État français la liste de TOUS les inscrits aux élections depuis Paris… vous la sentez arriver, la carotte… il suffira ensuite de confronter la liste des inscrits ici et celle des réguliers… la différence entre les deux égalera la somme des clandestins identifiés, localisés qu’on n’aura plus qu’à… tout ce que vous voulez.

Texte - GP   Photo - Ma Solange Oussou