Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

Le Togolais Gain du Conteur convertit dans le Dauphiné !

Publié le 1 Août 2012 par Dauphiné Libéré www.legrigriinternational.com in Arts & culture

Gnim-Dauphine-22-juillet-2012-2.jpg

Organisée par Décawowo-Solidarité-Togo, la soirée fut douce au cœur de l’été, sous le chêne de la sagesse qui, à la nuit tombante prenait des allures de baobab, son conteur africain à la parole sacré offerte en cadeau, forte comme la magie d’un voyage où l’imaginaire se faisait mystère et proche, toute la richesse irremplaçable de la culture orale, belle messagère d’ouverture sur les autres et le monde.

En Français ou en Ewé, qu’importe, le ton, l’intensité touchent et chacun peut s’y lancer, le conte permet de rire, s’étonner, se révolter…Petits et grands réunis dans un même rêve, bien installés au milieu de nulle part, sièges hétéroclites et confortables, tissus aux couleurs chatouillantes du pays du soleil, on y était… Journaliste, prof d’histoire-géo, Gnimdéwa Atakpama, venu avec son épouse Valérie et ses enfants Théo, Juliette et Clémentine, passer l’été en France où la famille a des attaches. Gnim est également conteur, auteur d’albums jeunesse à l’école des loisirs, responsable de l’association « La cour des contes » basé à Lomé, qui avec « la caravane  », regroupe plusieurs conteurs et sillonnent le Togo pour faire découvrir leur art mais aussi former enseignants, bibliothécaires… Décawowo, association peyrinoise, active depuis de longues années, soutient et participe à des projets notamment autour de l’école d’Anié (Togo), matériel, pédagogie, bibliothèque, informatique, parrainages, aide aux enseignants, petits et gros travaux…que l’un ou l’autre membre de l’association accompagne régulièrement sur place. Parmi les bénévoles, Frédérique, Gwenaëlle, Natacha et dernièrement Émilie, enseignante vient de passer 6 mois à l’école «  Mon Avenir  ». Elles savent la magie que ces soirées contes font naître pour l’avoir vécu au Togo avec les élèves et la foule qui a chaque fois s’arrêtent et écoutent avec passion.

Florence Duver, Le Dauphiné Libéré, dimanche 22 juillet 2012, P.13

Gnim-Dauphine-22-juillet-2012.jpg

 

 

 www.legainduconteur.org