Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

Le "Serial Killer" Blaise Compaoré est en train de tomber... justice immanente : fallait pas toucher Gbagbo !

Publié le 18 Avril 2011 par www.legrigriinternational.com in Côte d'Ivoire - Élections 2010

Blaise compaoré Mil Pat www.legrigriinternational.com

 

"Le chef de l'Etat burkinabé Blaise Compaoré a quitté Ouagadougou en proie à une mutinerie de sa garde présidentielle pour sa ville natale, située à une trentaine de km de la capitale, a-t-on appris vendredi de source militaire." Pour une fois que l'AFP nous annonce une bonne nouvelle ! Espérons que, pour une fois aussi, ce soit vrai... La mutinerie aurait débuté dans la nuit à Ouagadougou, chez les gardes présidentiels, avant de s'étendre aux plus importants camps militaires : Guillaume Ouédraogo, Sangoulé Lamizana et le "11-78". 

Annoncée depuis des semaines par les médias ivoiriens, l'info semblait au final relever du fantasme. Comme si en tombant, Blaise Compaoré allait emporter avec lui nécessairement toutes les compromissions, trahisons et violences... et surtout permettre le jailllissement de la vérité : la rébellion de Ouattara et Soro était depuis 2002 sous perfusion d'armes et d'hommes, nourrie par la France, certes, mais via le complice Burkina de l'assassin de Thomas Sankara.

L'AFP évoque de nombreux pillages dans le centre-ville de la capitale par des soldats. Et rapporte que "le domicile du général Dominique Diendiéré, chef d'état-major particulier du président Blaise Compaoré, qui se trouve dans une caserne à 3 km de celle du régiment présidentiel, a été totalement incendié."