Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 07:45

B-President_Tiken_Jah_Fakoly_11052011_1.jpg

Qui est Tiken Jah Fakoly ?

Le rasta préféré des Blancs qui se croient de gauche parce qu'ils soutiennent l'Afrique (à bout de bras, comme Aaron avec Moïse ?).

Le sujet (dit-on) d'une des meilleures chansons d'Alpha "you know" Blondy : "Ferme ta gueule".

Le dernier griot de la sous-musique qu'aura été la world, lounge newageuse musique de ceux qui promeuvent un monde sans frontière pour leur sexualité, leurs loisirs et leur consommation d'opiacés et stupéfiants divers.

Le pourfendeur de la Françafrique au profit du FMI, des Clinton et Sarkozy qui tatayettent Ouattara.

Un marqueur, sinon un indice : ses fans sont rarement compétents, en musique comme en politique.

Le chanteur périmé d'années Radio Nova enfin terminées (le cadavre de cette non-gauche respire encore, achevons-le).

L'homme que Gbagbo ramassa un jour que Wade l'avait laissé tomber.

L'homme qui roulait vite dans de grosses bagnoles de parvenu au milieu du Mali et des Maliens.

Un chanteur vraiment très quelconque.

Voilà pour l'intro, je laisse le solo à mon camarade Steve Beko...

L’information a de quoi surprendre plus d’un mais elle mérite d’être connu de tous. Bien que le dictateur Laurent Gbagbo qui voulait le tuer soit tombé, Tiken Jah vit toujours en France en qualité de refugié politique. Mieux son séjour a été renouvelé depuis le 22 JUILLET 2012 (Oui vous avez bien lu la date) et court jusqu’au 21 JUILLET 2013.

Notre petite enquête nous a permis de découvrir qu’il est enregistré sous le numéro 92(suite disponible). Dans le registre de l’état civil, il est marqué "M. Doumbia Moussa dit Tiken Jah Facoly, Ivoirien, né le 22 juin 1968 à Odienné en République de Cote d’Ivoire, refugié politique en France sous le numéro : carte de refugié 92(suite disponible) valable du 22 juillet 2012 au 21 JUILLET 2013 et son adresse est 51 boulevard du Gal Leclerc (suite disponible)"

Quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi ce monsieur prétend être en exil alors que son parrain est désormais au pouvoir en Cote d’Ivoire et qu’il y vient même fréquemment ?

Aurait-il des doutes (des informations ?) sur la pérennité du régime ADO ?

Serait-il plus Soro que Bakayoko ?

Photo - dr   Texte - (G.P.) & Steve Beko

Partager cet article

Published by G.P. Steve Beko dr www.legrigriinternational.com - dans Côte d'Ivoire - Élections 2010
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV