Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 18:00

Maduro.jpg

Extrait d'une anthologie de réactions internationales sur le HuffingtonPost (site normalement atlantiste). Paru sous le titre : Une attaque contre la Syrie "infecterait l'Europe avec du terrorisme"

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a averti vendredi son homologue français François Hollande qu'une attaque militaire contre la Syrie "infecterait l'Europe avec du terrorisme". "Si le président (syrien Bashar) al Assad était assassiné, renversé, en Syrie, ce sont les groupes terroristes qui prendraient le pouvoir, et que l'Europe le sache, que le président Hollande le sache aussi, toute l'Europe sera infectée parle terrorisme", a déclaré le président Maduro à Paramaribo, au Surinam, à la sortie du sommet des chefs d'Etat de l'Union des Nations d'Amérique du sud (Unasur), qui a approuvé vendredi une déclaration commune refusant l'intervention militaire.

"C'est une folie d'attaquer la Syrie. C'est une folie d'armer les groupes d'Al-Qaïda" pour destituer le régime syrien, a ajouté Nicolas Maduro. L'Unasur a condamné "les interventions extérieures" en Syrie et réclamé une solution pacifique du conflit, dans une déclaration finale adoptée au Surinam. L'Unasur "condamne les interventions extérieures qui seraient incompatibles avec la charte des Nations unies et elle refuse également le développement de stratégies interventionnistes de tous types", selon la déclaration qui se réfère au conflit en Syrie.

Les gouvernements d'Argentine, du Brésil, du Venezuela, de l'Equateur et de la Bolivie avaient déjà fait connaître leur refus d'une intervention en Syrie. L'Argentine, qui exerce la présidence tournante du Conseil de sécurité des Nations Unies, a proposé "une intervention humanitaire mais sans objectifs ni moyens militaires, et sous mandat (de l'ONU)". Le Brésil a, quant à lui, déclaré qu'il n'appuierait pas une action militaire décidée sans l'accord de l'ONU.

 

Ça, c'est ce que le HuffingtonPost rapporte des propos du président vénézuélien, le 30 août.

Question : pourquoi le HuffingtonPost n'a pas sélectionné, comme nous, la vidéo ci-dessous, libre d'accès sur le web (la preuve) ?



 

 

Elle date du 27 août et aurait utilement complété le sélectif compte-rendu ci-dessus, qui présente l'avantage de n'évoquer ni les Palestiniens ni l'appel du président Maduro lancé à tous les Arabes, à tous les musulmans du monde afin de tout mettre en oeuvre pour empêcher l'intervention en Syrie.

Malicieux médias dominants. Habituellement, c'est un Venezuela isolé, marginal et peu représentatif de son continent qu'ils offrent. Que personne ne puisse imaginer que d'autres pays Sud-Américains soient peu ou prou sur les mêmes positions que Maduro (et plus encore bien entendu le président Chavez). En particulier en matière de politique internationale.

Là, on a préféré le "banaliser", le ramener à sa condition de pays membre de l'UNASUR en choisissant de considérer ses déclarations au sortir du Sommet de l'organisation, déclarations implicitement validées a minima, comme tout ce qui est destiné à faire consensus, par l'ensemble des pays membres. Manière de n'avoir pas à analyser et moins encore à trahir - ce qui n'est jamais agréable à réaliser (même pour un journaliste atlantiste) - une prise de position nette, précise et pas guerrière.

Photo - dr    Texte - HuffingtonPost (feat J.O.)  

Partager cet article

Published by J.O. dr www.legrigriinternational.com - dans Syrie
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV