Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

Le Huffington Post "oublie" que Karsenty traîne Enderlin dans la boue (et pas juste Obama devant sa cheerleader Laurence Haïm) ? - Gars du moment

Publié le 29 Janvier 2013 par www.legrigriinternational.com in Gos et Gars du moment

cap-karsenty-22-janv-2013.jpg   
Ci-dessous, un court montage, réalisé par les équipes du Huffington Post, constitué de séquences extraites de la retransmission, en direct, par I Télé de la cérémonie de prestation de serment du réélu Barack Obama, le 21/01/2013. On y découvre le drôle d'adjoint au maire de Neuilly, Philippe Karsenty, ironisant jusqu'au désagréable, semble-t-il, sur le communautarisme gay, dénonçant le bilan d'Obama... au grand dam d'un autre invité, qui menaça de quitter le plateau (sans le faire) et, surtout, de la pom-pom girl obamienne des médias français, Laurence Haïm.
Le Huffington Post rend, comme souvent, le sujet intéressant par ce qu'il ne dit pas. Que tout le monde sait forcément pourtant dans les médias : Philippe Karsenty est celui qui traîne le journaliste de France Télévision Charles Enderlin dans la boue depuis plusieurs années, en l'accusant d'avoir diffusé au JT de France 2 une séquence truquée ! Séquence tristement célèbre, qui montrait la mort du jeune Palestinien Mohamed Al-Dura, le 30 septembre 2000. Depuis, Karsenty, financé on ne sait trop par qui et mû on ne sait trop par quoi, multiplie les tournées de promotion de ses dvd de décryptage, les conférences de démystification, et offre régulièrement aux médias sa version des faits : Mohamed Al-Dura n'aurait pas été victime d'une balle israélienne, comme l'a dit Enderlin. Mais d'une balle palestinienne perdue qu'un diabolique montage anti-israélien, pour ne pas dire antisémite, aurait métamorphosée.
Que faisait-il sur ce plateau ? Qui l'y avait convié ? Au nom de quoi ?
Questions qu'ont peut légitimement se poser, une fois qu'on a rétabli l'étrange omission du Huffington Post.
Image - Huffington Post   texte - Chaka Hama Zulu
Bonus : le montage du festival Karsenty