Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

Le Folk doux et triste de Cat Stevens

Publié le 10 Octobre 2009 par Gri-Gri International in Max visite la discothèque de son bricard de père



Avant de s'appeler Yusuf Islam, de prêcher la foi musulmane et d'être accusé par les autorités américaines d'avoir financé le Hamas, le déjà barbu Cat Stevens faisait des disques de Folk, des bons disques de Folk.
Tea For The Tillerman, sorti en 1970, est sans doute son meilleur album, on y retrouve un équilibre incroyable entre une voix prête à trébucher à tout moment, de somptueuses guitares sèches, quelques arrangements de cordes et des percussions.
Ce disque à l'ambiance Folk feutrée tout en douceur est rempli de merveilles comme "Wild World", "Sad Lisa", "Father and Son" ou encore "Where Do The Children Play".

Texte - Le briscard de père de Max



Cat Stevens - Where do the children play