Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 10:00

Manif_anti_Africain_Israel2.jpg

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté mercredi soir à Tel-Aviv contre la présence dans la ville israélienne d'une importante communauté de migrants africains, a annoncé la porte-parole de la police, Louba Samri. Selon les médias israéliens, les manifestants ont scandé des slogans xénophobes ou racistes, comme les noirs dehors, et vilipendé les belles âmes gauchistes qui défendent ces étrangers. D'après les mêmes sources, au moins deux manifestants ont frappé un travailleur étranger et d'autres ont fait éclater les pare-brise de plusieurs véhicules à bord desquels circulaient des Africains.

Suite à des violences, nous avons arrêté douze manifestants, a simplement déclaré Mme Samri.

Quelque 60.000 migrants africains, pour la plupart venus du Soudan ou d'Erythrée et arrivés clandestinement en Israël via la frontière du Sinaï égyptien, vivent actuellement dans l'Etat hébreu.

A la suite de récents crimes de droit commun impliquant des migrants, un vif débat s'est engagé en Israël sur la présence d'une communauté africaine concentrée surtout aux abords de l'ancienne gare routière dans le sud de Tel-Aviv.

Le phénomène de l'infiltration illégale à partir de l'Afrique est extrêmement grave et menace les fondements de la société israélienne, la sécurité nationale et l'identité nationale, a estimé dimanche le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.

Il a répété son intention de juguler cette immigration clandestine, en particulier avec l'édification d'une imposante barrière le long des 250 km de la frontière égyptienne et la construction d'un important centre de rétention dans le désert du Néguev (sud).

© Source : AfricaLog.com avec agence

Partager cet article

Published by dr www.legrigriinternational.com - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV