Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 18:15

Gbagbo Koné Katinan

Article paru initialement sous le titre : GHANA: DEMANDE D'EXTRADITION DU MINISTRE KATINAN, LA JUSTICE DEBOUTE LE REGIME OUATTARA

Attendu par tous les Ivoiriens en général et les refugiés ivoiriens au Ghana en particulier, c’est ce jour que le procès du ministre Justin Koné Katinan, porte-parole du président Laurent Gbagbo, après plusieurs reports devait connaitre un épilogue dans la capitale ghanéenne. La journée débute chez le juge Ali Baba qui devait se prononcer sur l’accusation de crimes de sang pour laquelle le ministre Katinan avait été à nouveau interpellé par Interpol après sa remise en liberté provisoire le 25 septembre dernier. Une fois encore, le procureur demande un report en vue, selon lui, de réunir les preuves nécessaires à faire accepter la nécessité d’extrader le prévenu. Face à cette énième tergiversation, le juge Ali Baba pique une colère noire et déboute le procureur en prononçant la liberté de l’accusé et la fin des poursuites en ce qui concerne cette première procédure. Soucieux de mettre fin une fois pour toute aux poursuites contre son client, c’est en sa compagnie et escorté par les nombreux patriote ivoiriens qui ont fait le déplacement que Me Patrick Sobodjor se rend à Osu Court afin de vider le contentieux lié à la première poursuite pour crimes économiques qui était encore pendante.

Malheureusement, le juge n’étant pas présent à son lieu de travail, c’est le greffier de ce tribunal qui a signifié au Ministre Katinan et à son Conseil le report de cette audience au 07 du mois prochain. Mais étant donné que dans la continuité de cette procédure le ministre Katinan bénéficiait déjà d’une liberté provisoire, c’est en homme libre qu’il a embarqué à bord du véhicule de son avocat pour rentrer chez lui à la maison accompagné des nombreux patriotes en exil qui avaient fait le déplacement.

Ce qu’il faut retenir ce jour est que le Ministre Koné Katinan est libre car comme l’avait précisé le juge Ali Baba, la justice ghanéenne ne juge pas du fond mais de la forme. C'est-à-dire, déterminer si oui ou non le porte parole du Président Gbagbo est extradable au vu du droit ghanéen. La réponse a été donnée ce matin par la première juridiction. Il n’est donc pas possible que pour la même affaire (demande d’extradition) concernant la même personne (le Ministre Katinan), la justice ghanéenne (dont les lois n’ont pas changé entre temps) puisse donner deux verdicts différents.

Une question, immédiatement, enflamma les réseaux sociaux à l'annonce de la cinglante défaite judiciaire du camp Ouattara : le Porte-parole est-il libéré sous caution ou relaxé purement et simplement ? Réponse claire, nette et sans bavure de Lucie Bourthoumieux, avocat-Conseil de Justin Koné Katinan : "Le porte-parole du President Laurent GBAGBO a été simplement et purement relaxé par le juge au sujet des allégations de M. Alassane OUATTARA de crime de meurtre à l'encontre de Koné Katinan. En effet le juge a estimé que Alassane Ouattara n'a, en trois semaines, pu apporter la moindre preuve au soutien de ses allégations. Concernant la procédure pour crimes économiques en cours devant laquelle le ministre Koné Katinan bénéficie depuis le 25 septembre dernier d'une liberté sous caution, celle-ci a été renvoyée le 7 novembre".

Photo - dr   texte - Steve Beko (&G.P.)

Partager cet article

Published by G.P. Steve Beko dr www.legrigriinternational.com - dans Côte d'Ivoire - Élections 2010
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV