Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

L'hôpital américain se fout de la charité chinoise - Hilary Clinton à Dakar

Publié le 14 Août 2012 par S.T. dr www.legrigriinternational.com in Politique

Hilary-Clinton-2-aout-2012-Dakar-www.legrigriinternational-jpg

Hillary Clinton, secrétaire d'Etat américaine, durant sa tournée diplomatique de 11 jours sur le continent africain.

Avant de rallier l'Ouganda du "Rappeur" Museveni, depuis Dakar, elle a vanté la démocratie sénégalaise (celle qui permit à Wade de passer outre les impossibilités constitutionnelles et de briguer, illégalement, un troisième mandat), puis critiqué la politique chinoise en Afrique. « Les investissements chinois en Afrique ne visent qu'à profiter des ressources naturelles et les entreprises chinoises négligent la protection de l'environnement et le développement local. » (C'est vrai : venant des USA, l'accusation peut faire sous-rire).

L'agence Xinhua, qui rapporte ces propos - d'autant plus tristes que celle qui les émet est régulièrement tenue pour responsable du soutien américain au coup d'État franco-onusien en Côte d'Ivoire (les réseaux Ouattara passant plus par elle que par Obama) -, en profite pour rappeler que « lors la 5e Conférence ministérielle du Forum sur la Coopération sino-africaine, qui s'est tenue à Beijing le mois dernier, la Chine a annoncé un programme de prêts, à hauteur de 20 milliards de dollars en faveur des pays africains, afin de développer les infrastructures et soutenir des projets dans les domaines de l'agriculture, de l'industrie manufacturière et du développement des PME. Par rapport à de vagues promesses, les pays africains préfèrent les aides concrètes. »

La Clinton a également déploré qu'il « reste trop d'endroits sur le continent où la démocratie est menacée, les droits de l'Homme violés et l'Etat de droit non respecté. Trop d'Africains vivent toujours sous la coupe de dirigeants autocratiques. »

C'est vrai : trop d'Africains vivent aujourd'hui sous la coupe de dirigeants autocratiques, mais c'est parce que trop de ces dirigeants autocratiques vivent eux-même sous la coupe d'un impérialisme occidental qui ne s'humanise pas en succombant à un certain racisme anti-Chinois.

Photos - dr     Texte - S.T.