Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 10:00

atp-dream-football-league-2015.jpg "Agence Transe Presse – Les 24 plus grands clubs du monde, une ligue fermée, des moyens colossaux : dès 2015, ce championnat va réunir dans le Golfe l'élite du football mondial."

Ainsi nos camarades des Cahiers du Foot (adeptes de la "fiction" révélatrice) ont-il chapeauté le 10 mars dernier sur leur site un article satirique tellement réaliste que le Times l'a repris pour info comptante ! Peut-être que ce qu'annonçaient pour rire nos confrères ressemble à un proche avenir possible pour le football professionnel.

Faites-vous votre opinion en lisant dans son intégralité la fausse dépêche "ATP" des CDF, ainsi qu'un article de Rue89 révélant le pot aux roses et un petit reportage vidéo sur le dernier livre en date publié par ces mêmes Cahiers du Football.

Paris, 10 mars (ATP). Ce n'est pas une révolution, c'est un nouveau monde du football que le Qatar, allié avec des émirats voisins au sein du consortium DFL, veut créer en lançant la Dream Football League, dont la présentation officielle était prévue au début du mois d'avril. L'investissement dans les droits sportifs et dans certains clubs comme le Paris Saint-Germain n'était que le ballon d'essai d'une opération de bien plus grande ampleur: l'ATP a eu accès à des documents établissant la création imminente d'un championnat mondial réunissant, dans une ligue semi-fermée, vingt-quatre clubs parmi les plus prestigieux au monde.

Manchester United, Manchester City, Arsenal, Chelsea, le Bayern de Munich, le Real Madrid, le FC Barcelone, la Juventus de Turin, l'AC et l'inter Milan, le Paris Saint-Germain figurent parmi les clubs européens ayant d'ores et déjà donné leur accord. Ils font partie des seize membres permanents, auxquels s'ajouteront huit clubs "invités" selon des modalités encore inconnues. La compétition commencera en 2015 et se déroulera durant cinq mois dans dix stades au Qatar (parmi les douze de la Coupe du monde 2022) et six autres sites répartis entre Bahreïn, les Émirats arabes unis et l'Arabie Saoudite.

Il est question de budgets de départ de deux milliards d'euros annuels par club, agrémentés de bonus en fonction des performances. Chaque équipe "permanente" disposera de son stade et d'un complexe regroupant centre d'entraînement, installations médicales, centre de formation, musée du club et centre de formation. Les joueurs toucheront des salaires nets d'impôts trois à quatre fois supérieurs à leurs montants actuels. Il est prévu qu'ils résident dans des complexes de luxe bâtis sur des presqu'îles artificielles qui auront un statut extraterritorial les exemptant des lois sur les mœurs en vigueur sur le continent.

Interrogé par l'ATP, un responsable qatari qui a souhaité rester anonyme a résumé le projet: "L'Europe en crise n'est plus en mesure de supporter le coût des clubs de football. Nous, nous proposons un autre fair-play financier: tous les clubs seront aussi riches les uns que les autres. Ainsi nous préservons le grand spectacle, celui des plus belles équipes et des plus beaux joueurs. C'est le paradis des footballeurs que nous allons construire, le football du futur." Certains volets du projet illustrent ces propos: sur le modèle du Ferrari World d'Abou Dhabi, un parc d'attraction géant consacré au football est ainsi en cours de construction à Doha.

Afin de compenser auprès des supporters la délocalisation de leur équipe, des déplacements ultra-low cost leur seront proposés: le consortium compte sur l'expertise de l'Arabie Saoudite dans l'organisation de pèlerinages de masse. Par ailleurs, les matches seront retransmis en direct holographique dans les stades "locaux": le Qatar Technologies Institute assure que le procédé sera opérationnel dès 2016, et associé à diverses technologies participatives pour proposer "une expérience de football augmenté". Old Trafford pourra s'emplir de supporters, dont les clameurs seront répercutées en temps réel dans les stades du Golfe.

Pour l'UEFA et la FIFA, l'image de la déflagration ne sera pas usurpée, puisque la création de ce championnat se passe de leur aval, et impliquera la défection des clubs concernés. "La FIFA pourra bien les exclure, ça n'y changera rien, confie Luc Dayan, qui aurait participé au projet. Peut-être que la Dream 'Football' League devra changer de nom, mais par ailleurs, elle changera ce qu'elle voudra: les règles, le nombre de joueurs, la durée des matches, la couleur de la pelouse ou la forme du terrain si ça lui chante."

Directrice de l'IBIS (Institut bruxellois d'intelligence stratégique), Bonnie Pascal-Fasse tente de prendre la mesure de cette révolution: "On pensait que le football était simplement un outil de la diplomatie du Qatar, en réalité il s'agit presque d'une fin en soi. Il s'agit de s'emparer du football tout entier, du moins de sa partie la plus médiatique, son hyper-élite, qui prend son autonomie." Un Disneyland du football: un rêve de dirigeants que seul le Qatar pouvait leur offrir. C'est chose faite.

Texte & Photo - Les Cahiers du Football

Cliquez ICI pour découvrir le site des Cahiers du Football

Partager cet article

Published by Cahiers du Football dr www.legrigriinternational.com - dans Sports
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV