Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 10:00

Jean Genet, le contre exemplaire

Taulard inspiré, nomade prodige, amoureux perpétuel, écrivain miraculeux, Jean Genet, né en décembre 1910, s'est éteint en avril 1986 dans un petit hôtel du 13e arrondissement de Paris. Mais c'est face à la mer, dans le petit cimetière espagnol de Larache, près de Tanger au Maroc, que l'écrivain a choisi d'être enterré. Face à la mer et... au pied des murs de la prison de la petite ville marocaine ! Ultime pied de nez de celui qui écrivit derrière les barreaux son premier poème, "Le condamné à mort", et son premier roman, Notre-Dame-des-Fleurs (1948) ? Du cimetière de Larache à la maison d'arrêt de Saint-Brieuc, où Jean Genet purgea une de ses peines, de chambres d'hôtel en salles obscures, le réalisateur Gilles Blanchard conjugue au présent l'oeuvre et le parcours de celui qui fut à la fois voleur, poète et pédéraste. Il rencontre des détenus (à qui il fait lire des textes de Jean Genet dans des séquences d'une très belle intensité), des travestis, des sans-papiers, autant de personnages réels tout droit sortis des livres de l'écrivain, qui racontent leur relation intime à Jean Genet, relaient sa parole et ses engagements, et montrent comment les mots de celui qui se prétendait "l'ennemi déclaré" (de la société) résonnent encore et toujours. Du slameur new-yorkais Saul Williams à l'écrivain Juan Goytisolo en passant par l'acteur porno François Sagat filmé dans sa plus parfaite nudité, chacun souligne l'ironie et l'intelligence des affirmations de l'auteur de Pompes funèbres ou des Nègres. "Je suis peut-être un Noir dans la France blanche", déclara-t-il un jour avec son perpétuel sens de la provocation.

(France, 2010, 60mn)
ARTE
Date de première diffusion : Jeu., 21 mars 2013, 00h09

Partager cet article

Published by dr www.legrigriinternational.com - dans Arts & culture
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV