Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 20:00

audrey-pulvar-suspendue-dantenne-sur-i-tele.jpg

Certains sites et blogs droitards tombent à bras raccourcis sur l'Audrey Pulvar, défenseuse de pauvres alors qu'elle est riche... elle a des lunettes à 12 000 euros, "révèle" Technikart, pardon, 15 000, corrige le Canard enchaîné. Des infos importantes.
L'occasion pour chacun (en se pensant tous originaux, impertinents et quenelleurs) d'y aller de son paradoxe assassin : rendez-vous compte, e
lle défend les pauvres, elle est de gauche et elle a des lunettes qui valent cher...

Vergès, au siècle dernier, répondait déjà lorsqu'on l'interpellait sur son hôtel particulier qu'il ne voyait pas de contradiction entre la révolution et le confort (peut-être disait-il même luxe).

Jean-Baptiste Doumeng, aka le "milliardaire rouge", s'entendait excessivement bien avec la direction du PCF.

Marx n'a pas conceptualisé la misère pour tous ; et on trouverait en se baissant mille exemples de gens de droite riches, de gens de gauche riches, de gens de gauche anciens pauvres et nouveaux riches capables, depuis leur avantageuse situation personnelle, de prendre position, une ou plusieurs fois, abstraitement, démagogiquement ou sincèrement en faveur des "pauvres".

Le paradoxe est au final si éculé, si peu convaincant qu'il finit par servir de marqueur pour identifier celui qui se croit malin et dérangeant en l'énonçant. Du niveau du féministe Raoult demandant aux NTM combien de "thunes" ils investissaient, hein, combien de leurs droits d'auteur ils consacraient au développement de leur banlieuse.

Le plus fascinant, c'est de s'apercevoir que, très souvent, celui qui tient ce discours est un pauvre qui aime les riches. Un pauvre de droite. Qui ne "réussit" pas. Qui ne devient pas riche. Un pauvre qui ne s'aime pas. Mais qui au lieu de l'admettre, de déprimer, de battre sa femme, de se suicider ou de devenir "de gauche" préfère continuer d'envier ces riches qui ne veulent pas de lui, en essayant pathétiquement de se distinguer de ses frères de condition.

Pauvre de droite est un paradoxe. Douloureux comme un grand écart. Pas riche de gauche.

Photo - dr   Texte - G.P.

Partager cet article

Published by G.P. dr www.legrigriinternational.com - dans Comptes à régler et compteurs à relever
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV