Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 12:57


Vingt cinq ans après sa publication, "Born in the USA", de l'album du même nom, reste de très loin la chanson la plus connue du rocker américain Bruce Springsteen.
En 1984, le Boss va se retrouver pris au piège avec cet  album  : les ventes seront énormes grâce aux tubes "Dancing In The Dark", "Cover Me", "I'm On Fire", "Glory Days", "I'm Goin' Down" et "My Hometown" et évidemment "Born in the U.S.A." . Tous ces titres seront classés au Top 10 US, soit sept chansons sur les douze de l'album, un record !!!!.
Mais à tous ceux qui prirent le titre "Born In the USA" au premier degré, il fallut leur expliquer que loin d'être une chanson patriotique, elle racontait le retour au pays et le désespoir d'un vétéran du Vietnam rejeté par sa propre patrie.
Le gag c'est que cette chanson a été utilisée (sans l'accord de Bruce) par le parti Républicain US de l'époque et Reagan aurait même dit au Boss qu'il était le symbole de l'esprit américain alors que les paroles dénoncent le modèle américain et son libéralisme économique !!!
Au final, à Ronald le cow-boy, Bruce, en guise de réponse à l'ancien acteur balancera un "Johnny 99" qui dénonce les ravages sociaux de sa politique.



Texte - Le briscard de père de Max

Partager cet article

commentaires

Gri-Gri TV