Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 09:00

 

Ali Bongo le Mollah'Son nov 2010 maçonnerie www.legrigriinternational.com

Communiqué des Souverainistes

Depuis plusieurs semaines déjà les élèves gabonais sont dans la rue pour manifester leur ras- le-bol face à la situation qu'ils subissent du fait de la grève engagée par leurs enseignants depuis le début de l’année scolaire d’une part, et des réformes relatives aux modalités d’organisation du BEPC et du Baccalauréat d’autre part. Ils expriment ainsi leur désarroi au regard du refus du Gouvernement de respecter ses propres engagements, malgré les multiples rencontres et négociations avec les syndicats au sujet de leurs cahiers de charges, pourtant bien connus de tous. Le mouvement, commencé à Libreville, s'est étendu à l'intérieur du pays.
Face à ces manifestations pacifiques et légitimes des élèves et enseignants gabonais qui entendent ainsi exercer un droit fondamental, le gouvernement répond par une violence policière et militaire disproportionnée.
Des élèves, manifestant sans violence et à mains nues, sont l'objet de brutalités inqualifiables, de passages à tabac, d’humiliations, et d'arrestations par des gendarmes et policiers qui n’hésitent pas à faire usage de grenades lacrymogènes. On relève un certain nombre de blessés dans plusieurs localités du pays. Comment alors s’étonner de l’exaspération de nos enfants quand Ali Bongo Ondimba, avec sa légèreté habituelle, annonce au mois d’août 2013 la livraison pour la rentrée d’octobre 2013 de 400 nouvelles salles de classes invisibles à ce jour ?
Quant aux enseignants qui réclament le paiement de leurs primes de vacations, la Prime d'Incitation à la Fonction Enseignante (PIFE) ainsi que de leurs rappels, il convient de souligner que sur ces points, il ne s'agit plus aujourd'hui de négocier, mais plutôt du respect par le Gouvernement des engagements pris.
Dans un semblant de réveil, Monsieur Bilié bi Nzé, au nom d’Ali Bongo Ondimba, a annoncé, là aussi dans un mouvement de fuite en avant, la création d’un Conseil National de l’Education, de la Formation, de la Réforme et de la Recherche placé sous son autorité directe. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le pouvoir PDG a une fois de plus loupé une occasion de se débarrasser de l’étiquette d’amateur. En effet, comment comprendre qu’Ali Bongo ne puisse pas assumer toutes ses responsabilités en débarquant du gouvernement son ministre de l’Education Nationale. Car, la création de ce conseil est un cinglant désaveu de l’action de M. Moundounga à la tête de ce Département.

Les Souverainistes soutiennent sans réserve les revendications et les actions des enseignants et des élèves et en appellent à la solidarité de tous face à la menace qui pèse sur l’avenir de notre jeunesse, le ferment de la Nation.
Les Souverainistes en appellent à la responsabilité de tous, y compris des parents d'élèves, pour défendre les droits de notre jeunesse mise en danger par l'incompétence d'un pouvoir illégitime. Ils prennent à témoins les partenaires et amis du Gabon face à l’incurie aux conséquences incalculables d’un Exécutif qui n’excelle que dans l’art de la communication mensongère.

Pour terminer, les Souverainistes estiment que quiconque ne s’intéresse pas à la crise qui mine le secteur Education en particulier et à tous les secteurs de la société en général, n’est pas digne de s’exprimer au nom du peuple gabonais.
Pour leur part, ils estiment que seule la Conférence Nationale Souveraine est la solution durable pour sortir le Gabon du chaos dans lequel il se trouve et qui s’est accentué depuis 2009. 

Contacts : 

annieleameye@gmail.com

kapryss2002@yahoo.fr

Partager cet article

Published by dr www.legrigriinternational.com - dans Gabon 2011
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV