Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

Franc-maçonnerie & Gabon - Où le Mollah'Son passe, Stifani trépasse !

Publié le 21 Décembre 2010 par S.T. www.legrigriinternational.com in Politique

Ali Bongo le Mollah'Son nov 2010 maçonnerie www.legrigriinternational.com

 Vu récemment dans le film La Françafrique, tour à tour en fils de son Mollah Omar Bongo de père, en obséquieux laquais devant la Moitié de Carla Sarkozy, en bénéficiaire d'élections présidentielles inversées par Paris, en franc-mac fraîchement intronisé...

Le tribunal de grande instance de Paris a mis en demeure l'actuel Grand Maître de la Grande Loge nationale de France (GLNF), François Stifani, de convoquer l'assemblée générale qui se prononcera sur sa révocation, a-t-on appris le 10 décembre dernier. Stifani a fait appel. Les opposants qui saisirent le TGI reprocheraient à l'ami d'Ali Bongo - dont la vidéo d'intronisation, visible ci-dessous, continue de battre des records d'audience sur Internet (1) - "un mode de gouvernance trop personnel et l'opacité des comptes et des décisions". En mars, l'assemblée générale de la GLNF avait rejeté les comptes et le rapport moral. "Le Grand Maître avait alors demandé un audit des comptes 2008-2009", sans faire taire pour autant les critiques. La fronde est profonde. On veut la tête de Stifani, mais aussi la peau de "son" CA, qui lui doit tout...

Outre qu'elle est la marraine des Grandes loges africaines (remember Libreville 2009...), la GLNF, nous rappelle l'AFP, est la "deuxième obédience française par le nombre de frères (après le Grand orient)", et surtout "la seule reconnue par la Grande Loge unie d'Angleterre (et les Grandes loges américaines)". Et s'il est un sentiment qui semble réunir quasiment tous les maçons français, c'est bien celui de la honte... honte de la politique africaine de la GLNF, "consistant à soutenir les "frères-despotes" (le Mollah'Son, mais aussi le Cobra Suprême Sassou Nguesso, Blaise "Serial killer" Compaoré ou Faure "Fraude" Gnassingbé). Symptôme de la mauvaise gouvernance Stifanienne, tel un un de nos "rois nègres", il roule en Porsche Cayenne, s'offre les services de men in black à oreillettes pour garder son précieux corps et fait acheter à la GLNF un appartement de 260 m2, avenue de Wagram à Paris (environ 2,5 millions d'euros)... défini comme "un lieu de réunion mieux adapté et plus conforme au statut actuel de l'obédience." Très chère !

 

Photo - dr    Texte - S.T.

 

PS : 1) sans compter ses inéluctables petites soeurs, qui devraient fleurir bientôt, extraites du film - très discutable, par ailleurs - La Françafrique, récemment diffusé en France (et donc en Afrique), qui permirent d'apprécier le doux minois du Mollah'Son...

PS 2 : Ali mériterait-il enfin le très abusif sobriquet de Tsun'Ali ?

PS 3 : et en bonus comme d'hab'... le tube !