Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 11:40




Angletere début 1973, Free vient de se séparer dans la douleur mais Paul Rodgers avec Simon Kirke décident de fonder un nouveau groupe : Bad Company. Ils recrutent Mick Ralphs (ex-Mott The Hoople) et Boz Burrell (ex-King Crimson). Bill Grant, le manager de Led Zeppelin, sent le bon coup et les fait signer sur le label Swan Song.
L'enregistrement du futur chef d'œuvre commence en novembre 1973.
L'album auto-produit sort en Juin 1974, et dès les premières mesures de « Can't Get Enough » et le « one, two, three »"Rock Steady", "Ready For Love", "Movin' On", "Bad Company", tous les titres ont le potentiel pour devenir des classiques. La voix de Paul Rodgers atteint des sommets de lyrisme et d'émotion, la guitare de Mick Ralphs est d'une finesse exemplaire, Simon Kirke aux drums est un vrai métronome et sait durcir le ton à bon escient. Et Boz Burrell ? Que fait il ? Comme tous les grands bassistes il est discret et omniprésent, impeccable. L'album est N°1 aux Etats Unis et N°3 en Grande Bretagne.
Bad Co est un des plus grands albums de blues rock jamais sorti, le sommet et le summum d'une époque aujourd'hui révolue, où les bons groupes faisaient la loi sur la planète musique, enfin je me comprends !
de Paul Rodgers, l'affaire est entendue, un nouveau phénomène du rock vient de naître.



Texte - Le briscard de père de Max

Partager cet article

commentaires

Gri-Gri TV