Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 21:45

LG-CPI-Raphael-Dieye-fev-2013.jpg 

Ah ! J’ai si mal !

Demain, Vendredi 08 Mars 2013, jour de la célébration de la 102ème Journée Internationale de la Femme.

Mais quel goût peut avoir une telle célébration en Côte d’Ivoire, quand ont sait que des femmes, des mères de familles, des épouses, sont privées de liberté, ou bénéficient de liberté provisoire, juste parce qu’elles se sont mises au service de leur pays, ou du fait de leur engagement et de leur convictions politiques ?

Quel goût peut avoir une telle célébration en Côte d’Ivoire, quand on sait que des femmes, des mères de familles, des épouses, ont été contraintes à l’exil, et ont dû s’éloigner de leur terre natale pour préserver leurs vies ?

Quel goût peut avoir une telle célébration en Côte d’Ivoire, quand on sait qu’un homme, qui a toujours fait de la promotion de la femme ivoirienne, l’un des objectifs majeurs de sa politique, est injustement emprisonné loin de son pays ?

Oui, le Président GBAGBO, car c’est de lui qu’il s’agit, alors qu’il était encore dans l’opposition, a non seulement créé un Secrétariat National, en charge des questions relatives à la Femme, mais il a également instauré des mesures de discrimination positive, par l’instauration d’un quota de 30% de femmes, dans les structures de prise de décision de son parti, le Front Populaire Ivoirien (FPI).

Aussi, dès son accession à la magistrature suprême en 2000, afin de matérialiser ses promesses de campagne et joindre l’acte à la parole, il a confié 6 départements ministériels à des femmes. Et fait nouveau en Côte d’Ivoire, plus de 50 ans après l’accession de notre pays à l’Indépendance, le Président GBAGBO à nommé pour la première fois :

- une femme Directeur de Cabinet Adjoint de la Présidence de la République ;

- une femme au sein du Cabinet Défense de la Présidence de la République ;

- une femme Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement ;

- une femme Sous-Directeur du Protocole d’Etat ;

- 22 femmes au Conseil Economique et Social ;

- une femme Procureur Général ;

- une femme Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité publique ;

- une femme Directeur de l’Ecole Nationale d’Administration ;

- une femme Directeur de l’Ecole Nationale de Police ;

- une femme Colonel-Major des Forces Armées Nationale de Côte d’Ivoire …

En outre, il n’est pas vain de souligner que cette politique en faveur de la Promotion de la Femme s’est étendue à de nombreux autres secteurs d’activités, notamment celui de la Politique, du Vivrier et de l’Artisanat, à travers des appuis institutionnels et financiers conséquents.

Bref ! Même si on n’aime pas le lièvre il faut quand même reconnaître qu’il court vite. Et parce que nul ne peut faire l’unanimité, je peux comprendre que certains n’apprécient pas la façon de voir, la façon de faire, la façon d’être du Président GBAGBO. Je peux même comprendre que sa franchise ne plaise pas à tout le monde.

Je vous invite à regarder ces vidéos.
http://www.youtube.com/watch?v=B6WCx2Bm2wk
http://www.youtube.com/watch?v=ET1dYTO5QPo

Mais mon intelligence ne peut comprendre, et mon honnêteté intellectuelle ne peut accepter, que parce que le Président GBAGBO a préféré répondre aux attentes de son peuple, et lutter pour la Dignité humaine et la Souveraineté nationale, au lieu de développer un vrai réseau de communication et de lobbying international, il soit aujourd’hui le prisonnier de cette politique de dénigrement et de diabolisation à son encontre, si savamment orchestrée par ses adversaires politiques, et leurs puissants soutiens internationaux.

Je vous invite à regarder cette vidéo.
http://www.youtube.com/watch?v=nofeU0DJGgg

Je refuse, oui je refuse, que l’histoire, la si récente et jeune histoire mon pays, de ma mère patrie la Côte d’Ivoire, soit travestie et sacrifiée, sur l’autel de petits intérêts personnels d’hommes de pouvoir, sur l’autel des intérêts financiers de dirigeants véreux de pays étrangers, sur l’autel des intérêts de puissance de petites gens membres de cercles d’amis.

Je vous invite à regarder cette vidéo.
http://www.youtube.com/watch?v=W9qUuidugNU

Oui, le Président GBAGBO est peut-être coupable d’être un démocrate, coupable d’avoir respecté la constitution de son pays, coupable de s’être conformé à la décision du Conseil Constitutionnel de son pays, seul organe, selon les lois et textes en vigueur en Côte d’Ivoire, habilité à proclamer les résultats de l’élection présidentielle. Oui, le Président GBAGBO a peut-être péché d’avoir fait confiance aux rebelles, et à tous ses adversaires politiques qui se sont alliés à eux, peut-être parce qu’il croit en l’Homme, et que même s’il est avéré qu’il est un rusé et fin politicien, il pensait que tout le monde plaçait de l’importance en la parole donnée, surtout, en celle donnée devant le peuple, et consignée dans plusieurs accords politiques écrits.

Je vous invite à regarder ces vidéos.
http://www.youtube.com/watch?v=1gOKXSsWzSE
http://www.youtube.com/watch?v=2iH0haEdkuw

Mais non, oh plus grand non!, le Président GBAGBO n’est coupable, et même responsable d’une quelconque tuerie de femmes en Côte d’Ivoire. Il n’a jamais donné l’ordre de tirer sur un quelconque rassemblement de femmes, fût-il un rassemblement de femmes ne militant pas pour lui.

Je vous invite à regarder ces vidéos.
http://www.youtube.com/watch?v=b9yu3BVden0
http://www.youtube.com/watch?v=JYETEKEydpU

Cependant, Oui, oui et oui, en Côte d’Ivoire, de terribles exactions ont été commises sur des femmes, sur des enfants, sur la population ivoirienne.

Je vous invite à regarder cette vidéo.
http://www.youtube.com/watch?v=lmJ-cWsrBCQ
http://www.youtube.com/watch?v=cFlNrf1Bzwg

En Côte d’Ivoire, ce sont des êtres humains qui sont morts et qui continuent des mourir.

Je vous invite à lire ce rapport de l’organisation des droits de l’homme « Amnesty International ».
http://stevebeko.wordpress.com/2013/02/26/amnesty-international-accable-le-regime-ouattara-cote-divoire-la-dure-loi-des-vainqueurs-version-francaise/

Je viens donc par le présent message vous demander de m’aider à porter ma voix et celles des sans voix en Côte d’Ivoire, jusqu’aux oreilles et surtout au cœur des juges de la Cour Pénale Internationale, afin que ceux-ci ne confirment pas les charges que le Procureur tente de faire peser sur le Président GBAGBO, car celles-ci ne sont pas fondées.

Je vous invite à regarder ces vidéos.
http://www.youtube.com/watch?v=6JadVc1g97Y
http://www.youtube.com/watch?v=kz2FwOH8WeU

Je n’ai pas la prétention de vous convaincre à adhérer à notre cause, ou de vous emmener à partager notre vision du monde !

Je vous invite à regarder ces vidéos.
http://www.youtube.com/watch?v=6JnxprmlJj4
http://www.youtube.com/watch?v=53ycSxVSegI

J’espère juste réussir à obtenir un peu d’humanisme de votre part, pour que la loi des animaux de la jungle, la loi du plus fort, ne s’applique pas dans un monde qui se dit civilisé, et qui se veut plus humain et plus démocratique. Je n’ambitionne guère vous convaincre d’adhérer systématiquement à mon combat ; je souhaiterais simplement, en toute humilité, pouvoir toucher un temps soit peu votre esprit critique, en apportant quelques éléments d’analyse qui vous permettront de décider d’agir ou de ne pas agir, en toute conscience et en toute impartialité.

Je vous invite à regarder ces vidéos.
http://www.youtube.com/watch?v=dlSF2t-FeiQ
http://www.youtube.com/watch?v=J8cQPhA_Gas

La Côte d’Ivoire à tant souffert ! Elle a été si profondément divisée et détruite ! Elle a besoin de tous ses enfants pour l’aider à se reconstruire. Elle a besoin de celui qui, après plus de 30 ans de dure opposition contre le parti unique, a réussi à rendre effectif le multipartisme en Côte d’Ivoire. Elle a besoin de celui qui, pendant 10 ans, contre vents et marrés, face à l’adversité et devant des pressions de toutes sortes et de toutes parts, a su rester digne, et assumer pleinement ses responsabilités de Chef de l’Etat, en tentant de défendre vaille que vaille, en tout temps, en toutes circonstances et contre toute forme d’agression, la sécurité et l’intégrité du territoire, la protection des Institutions nationales, et surtout de la vie des populations.

La Côte d’Ivoire a besoin que la Cour Pénale Internationale lui rende son fils Laurent GBAGBO, pour que se ce dernier l’aider à se reconstruire, et à participe à la réconciliation vraie entre ivoiriens. Je vous en supplie, aidez-moi à aider ma mère patrie, la Côte d’Ivoire. Je n’ai qu’elle, je n’ai qu’un seul pays, je ne peux que rester à son chevet aujourd’hui qu’il est si malade !

Je vous remercie, et je reste à votre disposition à toutes fins utiles.

Je vous invite à écouter cette vidéo.

http://www.youtube.com/watch?v=Zo-PZ9VjQDM 


Photo - Raphael Dieye

Texte - Gabrielle, citoyenne ivoirienne qui a tant besoin de vérité et de paix véritable pour son pays.

Partager cet article

Published by Gabrielle de Gbagbo dr www.legrigriinternational.com - dans Côte d'Ivoire - Élections 2010
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV