Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

L'avocate de Carlos défend Ouattara et soutient Kadhafi !

Publié le 26 Mars 2011 par LF dr www.legrigriinternational.com in Côte d'Ivoire - Élections 2010

On l'a appris il y a une semaine, dans l'impayable mais très achetable Jeune Afrique (sic). Plusieurs associations proches du président de la RAG (République atonome du Golf) Alassane Ouattara ont déposé récemment plainte contre un institut de sondages français, TNS Sofrès... Dès le printemps 2010, JA se faisait l'écho de polémiques autour de sondages que TNS Sofrès aurait en gros "délégués", ou externalisés, à quelque officine supposément pro-Gbagbo... Le Teinturier de la Sofrès expliquait à JA : « Notre échantillon représentatif a été constitué à partir du dernier recensement de 1998 amélioré par nos propres bases de données, TNS Sofres réalisant régulièrement des études de marché en Côte d’Ivoire, et à partir des statistiques départementales de la population enrôlée sur les listes électorales, disponibles auprès de la primature, de la CEI et de Sagem Sécurité ». Il enchaînait ensuite en (n)arguant : « Il y a, certes, quelques imperfections et quelques interrogations sur la sincérité des réponses, valables d’ailleurs pour tous les candidats, mais rien qui remette en cause la validité et la permanence des résultats. D’ailleurs, plutôt que de critiquer ces sondages, l’opposition ferait mieux de les regarder de près : unie, elle gagne au premier tour et, avec un transfert de voix majoritaire entre ses deux candidats, elle gagne au second. Le score de Gbagbo devrait d’autant plus l’interpeller que les redressements post-enquête réalisés par nos soins ont été volontairement plus durs avec le président sortant qu’avec ses concurrents » Pour mémoire, les sondeurs gbagbophiles annonçaient le président ivoirien à 60% face à ADO et 55% face à Henri Konan Bédié.

Isabelle Coutant Peyre & Ilitch Ramirez ADO usurpateur dr www.legrigriinternational.com

Le  6 juillet 2010, JA annonce dates, lieux et horaires de la tournée de deux représentants du RDR qui doivent amener des preuves que l'institut de sondages français confie ses études à des militants du parti de Gbagbo (FPI). Ils ont du finir par arriver... Puisque, nous annonce JA, "Me Isabelle Coutant Peyre devait déposer plainte cette semaine, pour faux et escroquerie, contre TNS Sofrès" devant le tribunal de Nanterre, près de Paris. "Les plaignants – plusieurs associations de la société civile ivoirienne proches d’Alassane Ouattara", comme le Mouvement interafricain de réflexion et d’action (Mira), "souhaitent démontrer que la Sofres a délégué ses enquêtes d’opinion à une structure locale, Marketing Fields Force, que dirige l’Ivoirien Justin Djahi." 

Étonnamment, le rédacteur de JA "oublie" de présenter plus avant Me Coutant-Peyre. Qu'est-ce qui, dans son cv, n'arrange ni les Ouattatristes ni les journalistes ? Au point de préférer cachoter. Le fait qu'elle ait collaboré avec Jacques Vergès jadis ? Été un des avocats de Youssouf Fofana, cerveau (sic) du Gang des barbares ? Celui de l'historien Roger Garaudy ? Celui de l'activiste Kémi Séba ? Ou bien celui du militant révolutionnaire Carlos... dont elle est même devenue la femme, tant elle épousait la cause avec l'homme. Mieux encore qu'un conflit d'intérêt, il y a là matière à une controverse passionnante entre les deux époux : comment Carlos se fait-il avaler à lui même la quenelle "Alassane Ouattara défendu par Isabelle Coutant Peyre" ? Isabelle Coutant-Peyre défendant le champion du FMI, de Sarkozy et de Strauss-Kahn... Isabelle Coutant-Peyre contre un président africain nationaliste et indépendant.

Mieux encore : comment, en plus, parvenir à soutenir Kadhafi !!! Isabelle Coutant-Peyre sait.

Texte - L.F.  Photo - dr & http://ilichramirez.blogspot.com