Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 18:34

carte-togo

Le quotidien pro-gouvernemental Togo-Presse reprend des dépêches AFP relatives à l’ordre donné par Alassane OUATTARA « d’arrêter immédiatement l’exportation de café et de cacao du 24 janvier au 23 février 2011 », et la réaction du porte-parole du gouvernement GBAGBO qui estime que cette décision « n’aura aucun effet sur le terrain ». L’édition suivante relaie l’opinion de la mission d’observation électorale de l’UE : « les résultats annoncés par la CEI (Commission électroale dite indépendante, mais en fait à 80% ouattariste, ndlr) sont crédibles » et recompter les voix « n’est pas du tout nécessaire » compte tenu du fait que 400 000 séparaient les deux candidats. En outre, M. Christian PREDA « considère que la décision du Conseil constitutionnel est une infraction de la loi ivoirienne, car elle ne lui permet pas d’annuler des résultats ». (sic)
Le quotidien Forum de la Semaine transcrit les propos tenus par le Guide libyen sur une chaine libyenne qui aurait invité l’ONUCI, les "Forces nouvelles" et la "Licorne" à « bombarder son palais, lui et ses soldats, tuez le s’il le faut mais ne laisser plus GBAGBO au pouvoir, y en marre ! Je ferai face à la facture de la reconstruction » (quelques doutes pour cette phrase...ndlr).
L’éditorialiste de Liberté énumère les provocations orchestrées par le camp du président sortant : le départ de l’ONUCI, l’empêchement de circuler dans certains quartiers d’Abidjan, l’incendie de ses véhicules, les blessures par armes blanches de ses éléments et la fouille obligatoire des véhicules estampillés "UN", et conclut que « GBAGBO risque de précipiter les hostilités ». Déjà, le Nigéria attend une résolution de l’ONU qui « permettra à la CEDEAO de chasser GBAGBO par la force ». Le guide libyen, pour Liberté, « pète les plombs ». Nouvelle Expression donne de l’écho à l’appui des Etats-Unis à l’initiative de M.OUATTARA d’arrêter des exportations du cacao. Dans l’édition suivante, Nouvelle Expression reprend Le Monde qui décrit la prise des locaux de l’ambassade de Côte d’Ivoire en France par M.Ali COULIBALY, ambassadeur nommé par OUATTARA, le 19 janvier dernier. Dans une autre édition, ce journal décrira la prise d’assaut des locaux de la BCEAO d’Abidjan par des militaires ivoiriens, le 26 janvier, d’où ils sont repartis avec 50 milliards F CFA retirés des coffres forts et qu’ils sont allés déposer à la présidence de la République et au Trésor public. Ce faisant, « Laurent GBAGBO met à rude épreuve le mandat de Faure GNASSINGBE » à la tête de l’UEMOA. Le journal conclut que « le recours à la manière forte longtemps prônée par la communauté internationale » devient « un impératif ». L’hebdo Flambeau des démocrates publie une déclaration du Collectif des Jeunes Intellectuels togolais datée du 26 janvier 2011 selon laquelle « se déroule actuellement en Côte d’Ivoire une bataille menée par le président Laurent GBAGBO contre le néocolonialisme incarné par la France de Nicolas SARKOZY ». Dans un autre article, ce journal cite le président Boni YAYI du Bénin qui estime que « GBAGBO a raison de réclamer la victoire de la présidentielle au vu des éléments de preuve en sa possession » ; il suggère néanmoins un gouvernement d’union pour un partage du pouvoir. Le Changement relaie l’opinion du secrétaire général de la CDPA, Pr Léopold GNININIVI, pour qui « l’ingérence guerrière de la communauté internationale a davantage envenimé les choses ; nous craignons pour la Côte d’Ivoire et pour la sous-région (…) La sagesse
de la l’UA, CEDEAO et UEMOA devra parvenir à un règlement qui conforte la paix et la démocratie ». Citant BBC Afrique et Le Patriote (journal ivoirien pro-Ado), Chronique de la Semaine écrit que « l’interdiction de OUATTARA (est) suivie » par "Cargill" notamment et, « les sociétés d’usinage ferment ». Citant Le Nouveau Réveil (journal ivoirien), Le Canard indépendant écrit « Ecomog / le décor est planté à Bouaké ; la force légitime, du point de vue strictement militaire semble prête ; elle se déploie même sur le sol ivoirien depuis le week-end dernier ; des hélicoptères de combat, des avions de chasse sont sur place ; des techniciens et des tacticiens aussi ». Il ajoute qu’une délégation de la CEDEAO a rencontré, les 26 et 27 janvier, le président américain et le secrétaire général de l’ONU dans le but d’obtenir une résolution des Nations-Unies autorisant l’usage de force. Dénonçant la pratique de la démocratie à géométrie variable, Le Correcteur suggère à « SARKOZY et autres "grands" » de s’employer à « généraliser la certification des élections par les Nations-Unies (…) Il est vital que les Nations-Unies s’organisent pour instaurer cette certification », ajoute-t-il ; « cela va contribuer à réduire considérablement les troubles et catastrophes postélectoraux qui, pour ce qu’ils sont, compromettent considérablement les efforts des mêmes Nations-Unies pour le développement durable et l’instauration de la paix dans le monde ». Le trihebdomadaire Golfe Info publie un extrait du rapport de la mission d’observation électorale sous le titre « Côte d’Ivoire / Qui a tort, qui a raison, l’observation de l’UE réaffirme la victoire d’ADO »

Photo - dr    Texte - G.A.

Partager cet article

Published by G.A. dr www.legrigriinternational.com - dans Côte d'Ivoire - Élections 2010
commenter cet article

commentaires

Ah la presse togolaise 04/02/2011 22:11


Vraiment,

Qu'ils sont cons les journalistes togolais. Inviter l'ONU à généraliser la certification des élections en Afrcique. Quelle imaturité ! quelle infantilisation ! Quelle bêtise ! Savent-ils seulement
à quoi l'ONU roule ou feignent-ils de ne pas le savoir.


Gri-Gri International 09/02/2011 17:47



pas tous, pas tous...


j'en connais des bien


y'en a même qui écrivent dans le Gri-Gri, c'est dire !



Gri-Gri TV