Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 11:00

cotedivoire

À en croire Guillaume SORO, PAN ivoirien, sur les médias sociaux, l'attaque du camp d'Akouédo, dans la nuit de dimanche à lundi, n'aura finalement pas été grand chose : « (…) Je vais à présent m’endormir un peu. Courage et en avant la démocratie. Akouédo à subi une attaque depuis 3h30 du matin. Les troupes alertées ont pu réagir. Elles font actuellement un ratissage.Situation maîtrisée. Les commanditaires ne visent qu’à donner le sentiment que la situation securitaire en CI est toujours précaire. Mais nos forces ont agi avec sérénité et tranquillité. Ce sont les derniers spasmes. Il nous faut vite passer à l’avenir et à la consolidation des acquis démocratiques. Vous pouvez vaquer calmement à vos occupations quotidiennes. Akouédo est maîtrisée, les autorités demeurent vigilantes et concentrées sur l’essentiel. Le plus dur est passé. À présent ce sont nos troupes déployées qui procèdent au ratissage. Des individus ont tenté de contrôler le nouveau camp d’Akouedo par surprise. La prompte réaction de nos forces a jugulé l’attaque. Situation maîtrisée. Merci. »

Aussi, soucieux d'en savoir plus, nous nous sommes rendus sur le compte facebook de l'ami Steve Beko, un des plus actifs et des mieux informés blogueurs de la résistance ivoirienne. Nous vous livrons ci-dessous sa dernière salve d'informations.

 

CÔTE D’IVOIRE : MUTINERIE EN COURS DANS PLUSIEURS CAMPS MILITAIRE DU PAYS

Une mutinerie a éclaté aux environs de 3h du matin dans plusieurs camps militaires de la capitale économique ivoirienne. Selon plusieurs sources que nous avons pu joindre celle-ci serait partie du camp militaire d’Akouedo qui abrite l’élite de l’armée ivoirienne.   

L’on se souvient que la veille, plusieurs points stratégiq ues des FRCI (Forces dites républicaines de Côte d'Ivoire, créées par Ouattara en mars 2011, et déjà officiellement co-créditées des massacres de Duékoué du même mois et de ceux du 20 juillet dernier, ndlr) dont un commissariat avaient été attaqué à l’arme lourde faisant de nombreux morts. Une peur panique s’était emparée de la population qui craint le retour de la guerre avec son corollaire de souffrance.

BREVES D’ABIDJAN

- Au environ de 3h du matin, attaque du nouveau camp d’Akouedo sur la route de Bengerville par des mutins
- Apres plusieurs heures de combats, les insurgés réussissent à prendre le contrôle du camp mais ne font aucune revendication corporatiste

- Les éléments des commandant FRCI se déportent sur le lieu en masse. Les commandants Vetcho, Zakaria et Morou arrivent peu de temps après

- Soro Guillaume confirme sur ses comptes twitter et facebook l’attaque du camp

- 08h. Le périmètre du camp est bouclé et des hélicoptères de la mission des Nations unies en CI survolent le lieu.

- Des négociateurs de l’ONUCI entament un dialogue de sourd avec les insurges qui refusent d’entendre raison

- Les FRCI auraient réussi à reprendre le contrôle du camp et les mutins dans leur fuite pillent deux maisons environnantes appartenant à des magistrats.

- Dans plusieurs communes d’Abidjan, dont Yopougon et Abobo, des hommes en armes non identifies car encagoulés circulent à bord de voitures civiles.

- Des rafles générales sont organisées dans plusieurs communes de la capitale économique laissant clairement deviner que plusieurs exactions seront encore commises sur les populations civiles

- Malgré le retour d’un calme précaire, la situation reste confuse et les populations sont terrées chez elles à la maison.

- Plusieurs tirs se font entendre dans la commune de Bengerville

À SUIVRE...

Photo - dr    Texte - Steve Beko (& Le Gri-Gri)

Partager cet article

Published by Steve Beko dr www.legrigriinternational.com - dans Côte d'Ivoire - Élections 2010
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV