Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

Question du Gri-Gri : Frantz Fanon serait plus Gbagbo ou Ouattara...?

Publié le 25 Février 2012 par Fondation Frantz Fanon www.legrigriinternational.com in Côte d'Ivoire - Élections 2010

Fanon-peau-noire-masque-copie-1.jpg

Non à une politique impérialiste mortifère : retrait de la Force Licorne de Côte d’Ivoire ! Arrêt des financements militaires illégitimes !

Fondation Frantz Fanon, Plate-forme Panafricaine

Les associations soussignées s’indignent de la signature d’un nouvel accord de coopération militaire, entre la France et la  Côte d’Ivoire, à l’occasion de la venue d’Alassane Ouattara à Paris. Cela alors que l’université ivoirienne est fermée pour un an, cette mesure arbitraire mettant en jeu l’avenir de toute une promotion, et qu’une manifestation légale à l’initiative du FPI, parti de l’ancien président Laurent Gbagbo, a été récemment réprimée dans le sang. La répression des manifestants ivoiriens et panafricains à Paris à l’occasion de cette visite est également inadmissible. Est-ce là la politique démocratique et de réconciliation nationale revendiquée par les dirigeants à Paris et à Abidjan ? Nous soutenons les demandes de création d’une commission d’enquête parlementaire qui fasse le bilan des responsabilités  de la force Licorne dans la guerre civile qui a endeuillé la Côte d’Ivoire depuis 2002 et demande son retrait du pays. Soutenons également la collecte d’informations menée par Survie à destination de la CPI pour que toute la lumière soit faite et les sanctions prises concernant le drame de 2004, dans lequel l’armée française serait impliquée.

Dans le cadre de la campagne présidentielle, il s’avère indispensable que les relations franco-ivoiriennes et au-delà entre pays d’Afrique francophone et France soient l’objet d’un débat. En effet, cette politique criminelle participe d’une offensive impérialiste généralisée, menée à l’encontre des souverainetés des pays du Sud, cela par la violation du droit international et pour le compte du lobby militaro-industriel et des  grandes entreprises franco-occidentales. Dans le cadre de l’audit sur la dette publique, la part des budgets militaires illégitimes doit être établie pour l’assainissement des finances, tant en France que dans les pays du Sud. Inverser cette tendance mortifère passe aussi par la mise en place de démarches authentiques de coopération entre  les sociétés civiles et entre les peuples, pour la restauration à terme de la paix civile et de relations internationales plus équitables.  

Fondation Frantz Fanon, Plate-forme Panafricaine

CPI / Côte d'Ivoire : pour un examen de l'action de l'opération française Licorne (communiqué de Survie, 24 janvier 2012)
http://survie.org/francafrique/cote-d-ivoire/article/cpi-cote-d-ivoire-pour-un-examen 

Enseignement supérieur en Côte d’Ivoire : pas d’université fermée ! (communiqué du SNESUP, 25 janvier 2012) (ici)