Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 11:35

 

 

Cathy Claret est une chanteuse française, adoptée par des Gitans. Passant le plus important de sa vie en Espagne. Signée par Emmanuel de Buretel, dans la foulée des Rita Mitsoukou, Manu Chao, chez Virgin, elle en partira très vite, avec l'usurpée réputation d'être une rebelle, parce qu'elle refusait, pour faire carrière, de venir s'installer à Paris. Elle signa ensuite aux Disques du Crépuscule, plus in et hype en même temps, mais qui, finalement, la traitèrent plus mal encore que "Veurgeain" (Gynéco). Parvenue à s'imposer dans la musique gitanne, au point que certaines de ses chansons sont reprises (par exemple par Raimundo Amador), voici comment elle présenta à notre confrère lalala.org une de ses chansons les plus fameuses... "Bollore" :

"Quand Raimundo et Rafael Amador (Pata negra) venaient avec moi à Paris, ils ramenaient des caisses entières de papier à rouler OCB, et quand je rentrais moi aussi en Espagne, je leur apportais également les provisions de papier OCB, simplement parce qu'à l'époque, en Espagne, le papier à rouler était plus épais. Le meilleur, c'était OCB. J'étais donc le fournisseur de papier à Séville [rires]. D'ailleurs, quand j'arrivais avec le papier, on aurait dit que j'amenais de l'or [rires]. Dans la trame du papier, il y avait écrit "Bollore" ; personne ne savait que c'était le nom d'un homme, et j'ai eu l'idée de faire une chanson qui disait : "Bollore te quita las penas / Bollore pa toda la vida / Bollore nos vuelve locos / Bollore !! que papel !!". C'était donc un genre d'hymne à la légalisation, mais crypté, car il était impossible de savoir de quoi la chanson parlait exactement. J'ai enregistré la chanson sur mon disque Soleil y locura, puis Raimundo, qui l'aimait beaucoup, l'a reprise ; il l'a ensuite ré-enregistrée avec B.B. King, si bien que cette chanson est devenue un hymne en Espagne. C'est une chanson très, très populaire et j'ai vu des places de toros entières reprendre en choeur "Bollore te quita las penas...". C'est très impressionnant. "Bollore" a même été classée dans les meilleures chansons de toute l'histoire d'Espagne… Je suis assez contente, d'autant plus que le Crépuscule m'avait dit que c'était la chanson la plus laide que j'aie jamais faite. Mais ils continuent de toucher de l'argent grâce à elle puisqu'ils en sont l'éditeur... Depuis le papier a été importé en Espagne, grâce à la chanson : au début les paroles étaient même inscrites dessus. Cette chanson fait maintenant le tour du monde grâce à B.B. King qui l'a mise dans ses compilations. La rencontre entre Raimundo et cette chanson leur a permis d'accéder à la popularité que tous les deux connaissent aujourd'hui."

 


Partager cet article

Published by www.legrigriinternational.com - dans Dailymotioneries...
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV