Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 11:48

Effet Finkielkraut dr www.legrigriinternational.com

 

Ou effet Zemmour. À qui il faut d'urgence bouffer du « bicot-nègre », comme disait Jean Rouch, pour se faire pardonner la fessée cul nu à Bey-H.L chez Ruquier, la reconnaissance du droit iranien à disposer du nucléaire sans condition sur RTL et la jouissance ressentie à se faire traiter de maurrassien par l'hystérique transpirant Nabe-mou de Benamou...

Effet Lanzmann… lui, il faudrait recueillir toutes ses larmes de vieux croco débile, comme dans le Marianne de cette semaine, et les conserver, pour que l’humanité, jamais, ne puisse oublier à quoi elle peut ressembler, au sommet de sa bassesse. À part historien cinéaste pas très doué ni partageur, il a quoi comme qualités intellectuelles, Lanzmann, qui justifiassent qu’on endure ses considérations pires que surestimées : jamais évaluées sérieusement… Les Temps modernes, « revue », c’est la raison sociale, l’ultime casaque de Lanzmann ; et ça lui va presque aussi bien au teint que l’impayable mais très achetable Jeune Afrique à celui de l’également octogénaire Bechir Ben Yahmed.

Effet tous ceux qui préfèrent voir en Nicolas Anelka une tête de nègre plutôt qu'une tête de con, d’enclume, de turc…

Effet tous ceux qui feignent de ne pas se souvenir du nom du journaliste de l’Équipe qu’Anelka tarta il y a quelques années, et qui déjà rapportait

Les faits. Une trentaine d’individus a envahi vendredi 25 juin au soir le siège de la Fédération française de football, en hurlant : « Dites à Monsieur Escalettesque l’on veut une équipe de France blanche et chrétienne, virez les bougnoules, les muslims et les Noirs. Dites-lui que l’on reviendra et qu’on cassera tout ». Avant de tagguer la façade : « Ici c’est Paris, pas l’Algérie ». Plainte a déjà été déposée, pour dégradation et propos diffamatoires.

Comme toujours, plus courtois (« Dites à Monsieur Escalettes »), plus rigoureux, les droitiers ne mettent, eux, pas tous les « muslims » dans le panier des « bougnoules »…

(Seraient-ce eux, les tondus, qui ont convaincu Escalettes de démissionner ? Ou doit-on cette divine surprise à la vache-hard Roselyne et son assistante , l'intelligente inutile Rama Yade...)

Ultime ironie, le terme « bougnoule » vient du wolof, dans lequel il signifie… « noir » !


Photo – Dr   Texte – Grégory Protche


Partager cet article

Published by Dr Gregory Protche www.legrigriinternational.com - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Gri-Gri TV