Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

À cause des conneries de Sarkozy en Libye, Le Tallec a peur pour les journalistes français

Publié le 19 Mars 2011 par Gri-Gri International in Le point de vue de Le Tallec

Sarkozy le plus court sur pattes des rois nègres dr www.legrigriinternational.com

La guerrière déclaration de Sarkozy à propos de la Libye est un retour en arrière diplomatique entre Paris et Tripoli au vu de l'accueil qu'a reçu Kadhafi ces dernières années, grâce à ce même Sarkozy, auprès de la communauté internationale. Cela sera perçu par le colonel, s'il se maintient au pouvoir, comme un acte de trahison, non pas de la part des autres états leaders européens (Grande Bretagne, Allemagne, Italie) mais bien de Sarkozy et la France. La position de Sarkozy n'est qu'une réaction. Pas le produit d'une vision. Elle consiste à recoller les morceaux de la diplomatie française après le fiasco "on n' a pas vu venir" en Tunisie et en Égypte, à l'issue duquel la spécificité de la politique arabe de la France s'est effritée.

Ce coup de poker risque d'avoir des graves conséquences, au regard de la politique anti-terroriste de la France au sahel, la perte pour Paris d'un allié de taille dans une région complexe, où se trouve le concentré énergétique et militaire de la France (uranuim, bases militaires, ...). Aurait-on oublié et omis d'envisager l'infinie capacité de nuisance d'un Kadhafou en grande forme ? Sarkozy a pu se relever de l'humiliation de leur épique rencontre à Paris... Pourra-t-il contrer le Colonel sur son terrain ?

Doit-on ici rappeler que deux journalistes français sont pris en otages en Afghanistan ?

Doit-on craindre pour la sécurité de ceux qui sont actuellement en Libye... La question n'est pas belle, mais elle se pose. D'autant plus crument que, pour les autorités libyennes, ils sont considérés comme "illégaux" et à ce titre coupables de coopération avec l'ennemi.

De l'aveu même des médias dominants, ces derniers jours la contre offensive de l'armée loyaliste a été très fructueuse et les bombardement des sites stratégiques (dépôts d'armes, munitions et vivres) ont plombé le moral d'insurgés qui semblent de moins en moins nombreux, finalement...

Comment dans ces conditions pourraient-ils espérer redémarrer leur offensive sur Tripoli ? Après le combat pour le contrôle de Ras Lanouf (important site pétrolier ), les loyalistes poursuivent leur progression vers le bastion de l'insurrection armée qu'est Benghazi. Durant son allocution télévisée, lisant le droit libyen, le Guide Suprême et roi des rois, a repris la partie stipulant la condamnation à mort de tout individu détenant une arme, selon son livre vert ; et rappelé aux bons entendeurs que sa troupe se dirige vers... Benghasi.

Surtout qu'on apprend ce jour que la France avoue n'avoir pas réussi à convaincre le G8 de la nécessité de la moindre intervention militaire en Libye... être à la poite d'une guerre qui a lieu, c'est parfois déjà dur à défendre. Être seul à réclamer une guerre dont personne ne veut...

Photo - dr   Texte - Le Tallec