Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • Le Quotidien du Gri-Gri International, premier satirique africain francophone animé par la rédaction
  • : Né au Gabon en 2001, le Gri-Gri International, sur papier, sur le web ou en livres, a pour fonction d'empêcher de dormir les rois nègres, les ministres excessivement coopérants, les experts véreux, les vedettes en bois, les journalistes stipendiés, les marabouts escrocs...
  • Contact

 

  icone-Gri-Gri.jpg

Recherche

Compteur

medias
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 07:21
 
En hommage à KOSS (14 septembre 1950 - 19 mars 1976)

Aujourd'hui mardi 14 septembre 2010, Paul Francis Kossoff aurait eu 60 ans et serait certainement aujourd'hui un guitariste reconnu à l'instar des Jimmy Page, Richie Blackmoore, Eric Clapton, Jeff Beck et autres Pete Townshend, mais malheureusement son addiction pour les drogues a modifié la donne et il reste aujourd'hui une véritable légende, qui a emporté avec lui son secret pour l'éternité, à savoir, un jeu de guitare fabuleux et unique fait de riffs bluesy et de solos d'une fluidité impressionnante.
En 1968, Paul Kossoff a 17 ans quand il forme le fabuleux groupe anglais Free avec Paul Rodgers (chant), Simon Kirke (batterie) et Andy Fraser (basse).
Dès le premier album
"Tons Of Sobs", il illumine les chansons de Paul Rodgers et d' Andy Fraser avec son touché bluesy au vibrato exceptionnel si caractéristique. La légende dit même qu' Eric « God » Clapton en personne lui demandera de lui livrer le secret de sa technique si particulière.
La carrière du jeune groupe explose en juin 1970 avex l'album "Fire And Water" (
produit par Andy Johns) et l'incontournable succès planétaire de "All Right Now" devenu un véritable hymne universel et qui reste à ce jour la signature du groupe, gravée à jamais dans le marbre du Rock And Roll.
Malheureusement, le jeune guitariste brillant et torturé est devenu un junkie instable accroc au Mandrax, LSD et autres pilules miracles, précipitant la séparation de Free après seulement quatre albums, en avril 1971.

En décembre de la même année, Paul Rodgers & Co, voyant Koss complètement détruit depuis la fin du groupe, décide de reformer Free et d'enregistrer un nouvel album "Free At Last" qui sortira en juin 1972.
Pour promouvoir le nouvel album, le groupe est " On The Road Again ", mais Koss souffre, d'ailleurs le son de sa Gibson a changé, plus question de riffs bluesy épais et lourds, sa guitare est devenue plaintive, saturée de sanglots et de cris. Les concerts sont catastrophiques, Paul s'effondre un soir sur deux. Le groupe se sépare définitivement, laissant le malheureux Koss tout seul,
dévasté par ses démons intérieurs et face à son destin de toxico complétement calciné, n'arrivant à surmonter ni ses craintes, ni son extrême sensibilité.
 

 
En 1973, après avoir sorti un album solo "Back Street Crawler" où éclate pleinement son énorme talent il replonge à nouveau dans la défonce. Après un énième cure de désintoxication, il forme son nouveau groupe "Back Street Crawler" et commence à répéter les morceaux qui constitueront bientôt le 1er album "The Band Plays On". Le groupe part en tournée en Angleterre, Paul Kossoff souffre énormément et doit être hospitalisé. Il va même se trouver en état de mort clinique pendant une heure ! Mais " Mr Big " résiste et sort de l'hôpital deux mois plus tard.
L'horizon commence à s'éclaircir pour Koss : il est clean et le deuxième album "Second Street" est enregistré, une gigantesque tournée US est même programmée, mais le 19 mars 1976, dans l'avion qui le mène à New York, il est terrassé, pendant son sommeil par une crise cardiaque, il avait 25 ans......
Cette superbe compilation regroupe les classiques qu'il a enregistré pendant sa (courte) carrière avec Free comme "The Hunter","Fire And Water", le classique "All Right Now", "Mr Big" et d'autres morceaux comme "New York New York", "Hoo Doo Woman", "Selfish Lover" ou "The Band Plays On" enregistrés avec son groupe "Back Street Crawler".

Aujourd'hui, comme disait le célèbre "Professeur Ramone" on peut se demander simplement combien de guitaristes des 70's et des 80's, et non des moindres, se sont inspirés de son jeu ? Ah, j'en vois deux qui lèvent le doigt au fond. C'est bon, Angus et Malcolm, vous pouvez baisser les mains et brancher vos Gibson.



Texte - Le briscard de père de Max

Partager cet article

commentaires

Gri-Gri TV