Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

Alphadi met (pour une fois) tout le monde d'accord !

Publié le 23 Juin 2009 par Gri-Gri International in Les carnets de l'Ambassadrice



Dimanche 21 juin 2009, dans le cadre et d'une semaine culturelle africaine et de la Fête de la musique, la rue Patay, dans le XIIIème arrondissement de Paris, aux abords de la Très Grande Bibliothèque François Mitterrand, accueillait un drôle de défilé ! Associé au Centre médical Wurtz, qui accueille des handicapés, le couturier nigérien Alphadi, aussi talentueux que controversé, avait tout très bien organisé. 



Un défilé africain qui commence à l'heure, il fallait au moins qu'il ait lieu dans le quartier chinois pour que ça arrive...
À 20 heures pile, on a fait enlever le blister qui recouvrait un très beau tapis clair. Profitant de la lumière d'un soir d'été naissant, sur une bande sonore plutôt agréable, variée et heureusement pas trop "présente", les mannequins se sont succédés.  



Valides et invalides. Pros et amateurs. Mélangés. Tous en Alphadi. En fauteuil. En béquilles. En mannequins à jambes interminables. En infirmier super chic... Se suivant et ne se ressemblant magnifiquement pas. L'élégance des êtres anoblissait les créations d'un maître nigérien frais comme un gardon et fou comme un adolescent.



Aucune photo, aucun mot ne saurait retranscrire, traduire et rapporter fidèlement l'émotion qui parcourut les spectateurs. Probablement peu habitués à voir la haute couture s'inviter chez eux, leur gratitude et leur reconnaissance laisseront sûrement plus de traces que bien des compliments et distinctions officielles.



La joie des gamins du quartier en voyant un des leurs défiler. La fierté de ceux du Centre Wurtz. Les parents émus aux larmes. Temps suspendu. Instant de grâce. 45 minutes durant lesquelles la vie fut belle à voir.

Photos - Textes : Ma Solange Oussou


PS : le reste du reportage photo est dans l'album ci-contre