Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

Mère porteuse ou femme amoureuse...

Publié le 25 Mars 2009 par Gri-Gri International in Wolof Story

A Joal. Sénégal. (Chez Senghor). Il était une villageoise, venue des environs de Nguéniène, pour vendre des poissons. Seule en ville, son mari étant resté au village pour cultiver la terre et regarder ses cornes pousser, elle « se lie d’amitié » avec un revendeur de poissons. A force de discuter, l’épouse finit par céder aux avances de l’ami et ainsi de son époux fait un cocu.
Maigre consolation : l’adultérine et son amant étaient si bien assortis et si heureux ensemble qu’ils en oublièrent jusqu’à la plus élémentaire des discrétions. Si bien qu’au prix du bruit survient le mari un peu inquiet pour récupérer sa moitié et la ramener au village : Jezabel va !
A quelques temps de là, le cocu découvre qu’en plus d’être infidèle, sa femme est enceinte…
Les deux époux tombent d’accord pour garder l’enfant et baisser les yeux devant le tribunal de l’opinion villageoise. L’accord allait tenir bon et venir à bout de la risée du village, lorsque l’amant se présenta, spontanément, au domicile conjugal pour revendiquer la paternité de l’enfant. Les parents des époux, courroucés par cet importun et bavard fécondeur qui, non seulement, voulait récupérer son gosse, mais, en plus, refusait de rompre avec la dame, ont fini par appeler la police. Devant son réitéré refus d’abandonner femme (d’un autre) et enfant, les flics l’ont enfermé quelques heures (en cellule de dégrisement sentimental, sans doute), avant de le relâcher…