Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Gri-Gri International           Satirique africain francophone

Né au Gabon en 2001

La valeur du violeur n'attend pas le nombre des années...de la violée

Publié le 14 Mars 2009 par Gri-Gri International in Wolof Story


À la barre du tribunal correctionnel de Kaolack, au Sénégal, Mb. Ndour, 23 ans, l’affirme : il a fait l’objet de provocations de la part de Nd. A.N, âgée, elle, de 15 ans. « Elle m’a tancé. Puis elle m’a traité d’impuissant ! » Ce qui, effectivement, n’a rien d’agréable pour un jeune homme.
A fortiori si c’est vrai.
Épinglé par la police quelques semaines plus tôt, Mb. Ndour rejette toutes les accusations en bloc. Il admet seulement que « c’est parce qu’elle me taxait, à plusieurs reprises, d’impuissant que j’ai entretenu des relations sexuelles avec elle.»
En revanche, il nie, modestement, avoir aussi abusé de l’autre fillette de la maison, S. N., âgée de 11 ans.
Les violons étaient manifestement mal accordés, car les deux gamines réitérèrent leurs charges lors du procès. Et évoquèrent de « multiples viols ». On ne met pas la balle au fond à chaque fois. Mb. Ndour a du s’y reprendre à plusieurs fois, avant de réussir à enceinter Nd. A.N.
Poursuivi pour détournement, pédophilie et viol sur mineures, il a été qualifié de « pur maniaque » par le substitut du Procureur. Le consentement du mineur n’ayant aucune valeur pour la loi, cette disposition a été rappelée à Mb. Ndour qui voulait faire croire au Tribunal qu’il avait agi avec l’accord de la fille…
Le représentant du ministère public a requis contre Mb. Ndour des peines cumulées de 7 ans de prison ferme...